Memphis trace sa route

Auteur d'un splendide doublé et d'une passe décisive pour son premier match de Ligue des champions avec les Red Devils, Memphis Depay s'est mis une bonne partie du public d'Old Trafford dans la poche. Porté aux nues par la presse et les observateurs du football britannique ce matin, le nouveau numéro 7 peut avoir le sourire. Tout en gardant à l'esprit que désormais, le plus dur commence.

Modififié
8k 20
« Memphis Magic » , « Match of Depay » , « Skills Depay the bills » ... Depuis ce matin, les titres des pages sport de la presse britannique ne laissent plus place au doute : hier soir, face à Bruges, Memphis Depay s'est fait un nom en Angleterre. D'ailleurs, la dernière fois que les titres avaient été aussi unanimement élogieux après le premier match européen d'un néo Red Devil, c'était le 29 septembre 2004. La veille, Wayne Rooney, ses traits encore enfantins, ses cheveux encore véritables et son numéro 8 avaient salué l'Europe d'un triplé retentissant face à Fenerbahçe (6-2). Une mine du gauche, une frappe croisée du droit et un coup franc enroulé pour parachever le premier des nombreux festivals à venir du gamin de Croxteth.

Adoubé par Scholes et Ferdinand


Sans pour autant tomber dans l'enflammade généralisée, c'est un sentiment similaire qui a traversé les travées d'Old Trafford ce mardi soir après que Memphis Depay a porté ses attributs masculins pour égaliser, puis donner l'avantage aux siens de deux coups de génie, après une entame de match compliquée. Chroniqueur pour BT Sport à l'occasion de la rencontre, Paul Scholes, qui en connaît un rayon sur les joueurs qui ont marqué le Théâtre des Rêves de leur empreinte, ne s'y est pas trompé au coup de sifflet final : « Il a été brillant ce soir et c'est ce que les fans de United veulent voir - quelqu'un qui vous excite, quelqu'un qui vous fait vous lever de votre siège - sans oublier son superbe centre pour Fellaini à la fin du match. » À ses côtés, Rio Ferdinand ne tarissait pas non plus d'éloges sur le nouveau numéro 7 des Red Devils : « Je crois que ce qui est également excitant, c'est que l'on peut voir qu'il veut devenir une star, il veut être le joueur clé, il demande la balle tout le temps, il veut terminer les actions, en tirant, et en marquant. Ce public adore chérir ce genre de joueurs, on l'a vu ces dernières années avec Ronaldo ou Rooney. »

Perfectionniste et travailleur, un combo gagnant


Un point sur lequel a d'ailleurs insisté Louis van Gaal, au sortir du barrage aller de C1 face à Bruges (3-1) : « Ce soir, j'ai envie de l'embrasser. (...) Il n'est jamais satisfait, c'est ce qui fait la différence entre lui et d'autres joueurs. Et j'aime cela, parce que vous devez être conscient de ce que vous faites, et de ce que vous êtes capable de faire. À ce moment-là, votre désir de progresser est plus grand. Ça, c'est Memphis. » Tenter de faire basculer le sort d'un match, sans jamais baisser les bras. Une phrase qui pourrait être la devise de Memphis, à en croire Jason Bourdouxhe, qui l'a côtoyé chez les jeunes au PSV : « Il a toujours été perfectionniste. Il frappe tout le temps au but et s'il rate, il va réessayer. S'il n'arrive pas à dribbler son adversaire, il va changer de méthode ou jouer plus simple pour retenter sa chance. » Des caractéristiques qu'il a déjà montrées lors des premiers matchs de la saison face à Tottenham puis Aston Villa, même s'il n'a pas réussi à trouver le cadre, ratant même quelques occasions franches. Mais qu'importe, puisque depuis Cristiano Ronaldo, les supporters des Red Devils ont espéré retrouver ce genre d'influence chez Nani, Valencia, Januzaj puis Di María l'an passé, sans succès.

Dream chaser


Pour Memphis, un long chemin commence désormais. Maintenant que son doublé a lancé la machine médiatique, le jeune prodige va devoir faire avec une pression forcément plus importante. Pas la plus grande des tares pour lui, à en croire Bourdouxhe : « Ce n'est pas le genre de garçons à se cacher sur le terrain. Au PSV, les joueurs sont formés à être "gentils". Mais lui, c'est le genre de joueur qui arrive, s'en fout, prend directement la balle et lance la première action. » Attention tout de même, car si Depay montre des qualités indéniables, il reste, comme de nombreux jeunes de 21 ans, un diamant à polir. En juin dernier, son ancien coéquipier au PSV, Thimothy Derijck, nous confiait sa prémonition : « Memphis va tout faire pour réussir au top de l'Europe et c'est beau à voir de la part d'un jeune. Si je devais le décrire, je dirais que c'est un "Dream chaser". » Quel autre endroit que le théâtre des rêves pour partir à la conquête des siens ?

Par Paul Piquard Propos de Jason Bourdouxhe et Thimothy Derijck recueillis par Émilien Hofman pour So Foot Club n°13
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Trajectoires incomparables
Memphis, précoce, toujours annoncé comme une future star, à l'aise balle au pied, titulaire à MU à 21 ans.
Et Clinton, arrivé d'Afrique à 18 ans, moqué, traité de tout droit, de poulet sans tête par ses propres supporters, qui fait une nouvelle fois passer Tottenham pour des pigeons, une poignée de bons mois de football dans sa carrière.
Vous la voyez venir la confrontation?
Moi, ce qui me chagrine, c'est que s'il perce, je le sens bien être un de ces joueurs qui va casser les couilles pour jouer au Real ou au Barça "parce que c'est son rêve".

Comme 99% des joueurs ceci dit ...
21 ANS!!! ça va être dur de ne pas s'enflammer,franchement y'a que du bon a attendre de lui si dans 2-3 ans il n'est pas sans le top 5 mondial je serai un peu déçu
Le staff d'United est tellement en extase que c'en est drôle.

"Il est très fort, il veut progresser, il met l'étincelle dans le jeu, il joue très intelligemment." etc etc...
Il est simplement du PSV, ceux qui connaissent le club ne doivent certainement pas être surpris de ses débuts.

Pour moi il surpasse déjà allègrement Ronaldo dans la maturité de jeu.
Il a de l'aisance technique mais a déjà compris qu'elle était le complément et pas la base de la réussite, quand il faut faire simple, il faut faire simple.
Parfois c'est spectaculaire, mais il garde en tête que l'essentiel se passe devant, et surtout dans le dernier geste.

Je lui souhaite de devenir un vrai maître du jeu comme Robben dans un avenir proche, et s'il peut faire mieux, qu'il le fasse.
Son talent et sa volonté de réussir lui ouvriront les portes du succès.
ce serait un gros accident industriel que depay ne devienne un top player. il a déja fait ses preuves au Psv et va certainement tout casser chez les red devils
Message posté par Polo11
Moi, ce qui me chagrine, c'est que s'il perce, je le sens bien être un de ces joueurs qui va casser les couilles pour jouer au Real ou au Barça "parce que c'est son rêve".

Comme 99% des joueurs ceci dit ...


la même

genre hier, en le voyant jouer et tout, j'avais comme l'impression que ce mec il était là que de passage et que tôt où tard il irait au Real, et ça m'a fait chier

plus encore que son talent, c'est la dégaine un peu hollywoodienne qu'il a et qui plaira forcément au Real, le Real qui, s'il le pouvait, ne ferait jouer que des george clooney et des justin bieber

quant à Depay, je sais pas s'il rêve de jouer là-bas (je crois pas, c'est + United en principe aux Pays-Bas) mais son attitude laisse à penser que quand il aura fait le tour de la question à MU, il aura envie d'aller voir ailleurs, et vu que ce jour-là il vaudra 360M eh bien t'auras que le Real pour aligner la maille

m'enfin on en est pas encore là
FourThreeThree Niveau : CFA
Message posté par Zanka
Le staff d'United est tellement en extase que c'en est drôle.

"Il est très fort, il veut progresser, il met l'étincelle dans le jeu, il joue très intelligemment." etc etc...
Il est simplement du PSV, ceux qui connaissent le club ne doivent certainement pas être surpris de ses débuts.

Pour moi il surpasse déjà allègrement Ronaldo dans la maturité de jeu.
Il a de l'aisance technique mais a déjà compris qu'elle était le complément et pas la base de la réussite, quand il faut faire simple, il faut faire simple.
Parfois c'est spectaculaire, mais il garde en tête que l'essentiel se passe devant, et surtout dans le dernier geste.

Je lui souhaite de devenir un vrai maître du jeu comme Robben dans un avenir proche, et s'il peut faire mieux, qu'il le fasse.
Son talent et sa volonté de réussir lui ouvriront les portes du succès.


Enfin les gars à 21 ans ronaldo était titulaire à Man Utd depuis 3 ans déjà et il était meilleur jeune joueur et meilleur joueur de premier league et l'année suivante il était Ballon d'or donc avant de s'enflammer il faut que Depay prouve sur la continuité parce que ses deux premiers matchs de championnat c'était pas ça et hier soir c'était Bruges pas le Barça
Le Real aurait choisi Giroud au lieu de ce laideron de Benzema s'ils recrutaient au physique !!
Di Maria, Pepe, Bale, le lady boy floque du número 7, Marcelo, Coentrao, Drenthe ... Je préfère m'arrêter...

Sinon Depay,je ne connais pas trop le foot hollandais, mais apparemment c'est du lourd, tant mieux pour MU, qui en a grandement besoin. A confirmer... Un match contre une équipe de seconde zone ne suffira pas.
J'attends encore de voir ce que ça donnera pour Depay en Premier League, où les test défensifs seront autrement plus sérieux que contre Bruges à domicile ... n'importe quel joueur pas trop maladroit est capable d'enfiler les buts en Eredivisie (jurisprudence van Wolfswinkel). Je ne dis pas que Depay n'est pas fort mais il faudrait veiller à pas trop s'enflammer quand même. Le vrai test, c'est l'Angleterre.
Andreï Rublev Niveau : Loisir
Message posté par Steak
J'attends encore de voir ce que ça donnera pour Depay en Premier League, où les test défensifs seront autrement plus sérieux que contre Bruges à domicile ... n'importe quel joueur pas trop maladroit est capable d'enfiler les buts en Eredivisie (jurisprudence van Wolfswinkel). Je ne dis pas que Depay n'est pas fort mais il faudrait veiller à pas trop s'enflammer quand même. Le vrai test, c'est l'Angleterre.


Message posté par Steak
J'attends encore de voir ce que ça donnera pour Depay en Premier League, où les test défensifs seront autrement plus sérieux que contre Bruges à domicile ... n'importe quel joueur pas trop maladroit est capable d'enfiler les buts en Eredivisie (jurisprudence van Wolfswinkel). Je ne dis pas que Depay n'est pas fort mais il faudrait veiller à pas trop s'enflammer quand même. Le vrai test, c'est l'Angleterre.


Van Wolfswinkel enfilait des buts au Portugal, pas en Eredivisie...
En Eredivisie, il a mis juste 13 buts , je crois!
En revanche, il était sublime au sporting.
Dois-je te rappeler que Suarez ou Zlatan ont mis moins de buts en Eredivisie qu'ailleurs.
Cessons le déterminisme, ce ne sont pas des machines, t'as tout et n'importe quoi!
Je te parie même que Castaignos qui était une quiche en Eredivisie va finir par cartonner.

Donc, tu peux pas savoir mais en tout cas, il a les armes pour devenir un BO, suffit de voir l'enchainement sur son second but.
Franchement, ils sont combien au monde à faire cet enchaînement de manière aussi limpide?
Après, il peut floper pour une raison ou pour une autre
Message posté par FourThreeThree


Enfin les gars à 21 ans ronaldo était titulaire à Man Utd depuis 3 ans déjà et il était meilleur jeune joueur et meilleur joueur de premier league et l'année suivante il était Ballon d'or donc avant de s'enflammer il faut que Depay prouve sur la continuité parce que ses deux premiers matchs de championnat c'était pas ça et hier soir c'était Bruges pas le Barça




Memphis Depay au moment de signer à Utd, est un footballeur bien plus mûr et accompli que Ronaldo.
Depay a déjà joué 4 saisons dans un grand club (le PSV) et a déjà remporté trois trophées dont celui de champion de son pays avant de partir, de plus il a décroché le titre de meilleur buteur de son championnat.
Rajoutons bien entendu son titre de champion du Monde U17, et une retenue dans le groupe néerlandais qui finit 3ème de la coupe du monde 2014.
Pour moi il est tout simplement un exemple de réussite et de l'excellence de la formation néerlandaise.

Beaucoup de responsabilités et de vécu si jeune avant sa signature à Utd quand Ronaldo non seulement n'a jamais rien gagné avec son club de départ (le Sporting n'est pourtant pas un club de bas de tableau), mais a tout fait pour s'en aller très vite pour gagner ses trophées et la renommée.
Depay a déjà accompli avant de partir, Ronaldo a choisi de partir pour réussir plus facilement.

Et pour ses débuts, on ne peut pas dire que Ronaldo ait sorti une saison en dehors de ce monde, avec beaucoup de dribbles superflus, une attitude de 'champion', et peu de buts pour beaucoup de rencontres...
Sauf blessure ou gros problèmes, Depay fera surement mieux que 6 buts en une quarantaine de matches, même positionné à un poste qui n'est pas le sien habituellement, tout simplement parce qu'il est déjà un footballeur accompli et pas une sorte de joueur de futsal grand terrain qui cherche encore à dégrossir son jeu en arrivant à Utd.

Après personne n'a le droit d'enlever le travail que Ronaldo a accompli pour arriver ou il est aujourd'hui, mais pour moi il n'y a aucune comparaison possible avec Depay.

Ronaldo est le dribbleur qui a réussi à s'améliorer pour devenir un super joueur, et Depay est le footballeur prodige déjà accompli, je le répète encore une fois, déjà accompli et ce très très tôt, et qui part à la quête de ses rêves.

Ne comparons pas, Ronaldo a commencé de zéro pour finir champion, Depay a commencé champion.

Pour ce qui est des BO et compagnie, je pense que c'est plus une histoire de jeu spectaculaire qu'autre chose, je n'oublierai jamais que des gardiens et des défenseurs ont sauvé la saison de leur équipe sans jamais être reconnus pour cela.
Message posté par FourThreeThree


Enfin les gars à 21 ans ronaldo était titulaire à Man Utd depuis 3 ans déjà et il était meilleur jeune joueur et meilleur joueur de premier league et l'année suivante il était Ballon d'or donc avant de s'enflammer il faut que Depay prouve sur la continuité parce que ses deux premiers matchs de championnat c'était pas ça et hier soir c'était Bruges pas le Barça




Memphis Depay au moment de signer à Utd, est un footballeur bien plus mûr et accompli que Ronaldo.
Depay a déjà joué 4 saisons dans un grand club (le PSV) et a déjà remporté trois trophées dont celui de champion de son pays avant de partir, de plus il a décroché le titre de meilleur buteur de son championnat.
Rajoutons bien entendu son titre de champion du Monde U17, et une retenue dans le groupe néerlandais qui finit 3ème de la coupe du monde 2014.
Pour moi il est tout simplement un exemple de réussite et de l'excellence de la formation néerlandaise.

Beaucoup de responsabilités et de vécu si jeune avant sa signature à Utd quand Ronaldo non seulement n'a jamais rien gagné avec son club de départ (le Sporting n'est pourtant pas un club de bas de tableau), mais a tout fait pour s'en aller très vite pour gagner ses trophées et la renommée.
Depay a déjà accompli avant de partir, Ronaldo a choisi de partir pour réussir plus facilement.

Et pour ses débuts, on ne peut pas dire que Ronaldo ait sorti une saison en dehors de ce monde, avec beaucoup de dribbles superflus, une attitude de 'champion', et peu de buts pour beaucoup de rencontres...
Sauf blessure ou gros problèmes, Depay fera surement mieux que 6 buts en une quarantaine de matches, même positionné à un poste qui n'est pas le sien habituellement, tout simplement parce qu'il est déjà un footballeur accompli et pas une sorte de joueur de futsal grand terrain qui cherche encore à dégrossir son jeu en arrivant à Utd.

Après personne n'a le droit d'enlever le travail que Ronaldo a accompli pour arriver ou il est aujourd'hui, mais pour moi il n'y a aucune comparaison possible avec Depay.

Ronaldo est le dribbleur qui a réussi à s'améliorer pour devenir un super joueur, et Depay est le footballeur prodige déjà accompli, je le répète encore une fois, déjà accompli et ce très très tôt, et qui part à la quête de ses rêves.

Ne comparons pas, Ronaldo a commencé de zéro pour finir champion, Depay a commencé champion.

Pour ce qui est des BO et compagnie, je pense que c'est plus une histoire de jeu spectaculaire qu'autre chose, je n'oublierai jamais que des gardiens et des défenseurs ont sauvé la saison de leur équipe sans jamais être reconnus pour cela.
* désolé pour le double-post il était involontaire
Message posté par Zanka
* désolé pour le double-post il était involontaire


Je crois que personne n'avait eu le courage de lire le premier...
Andreï Rublev Niveau : Loisir
Un mec qui fait ça à 20 ans, ne peut être un joueur commun:
http://www.highlighthub.com/memphis-dep … tesse-gif/
Donc Ronaldo était un peintre juste bon à dribbler et Depay est futur top 3 mondial, merci Zanka mais arrète la bibine.
Message posté par Zanka




Memphis Depay au moment de signer à Utd, est un footballeur bien plus mûr et accompli que Ronaldo.
Depay a déjà joué 4 saisons dans un grand club (le PSV) et a déjà remporté trois trophées dont celui de champion de son pays avant de partir, de plus il a décroché le titre de meilleur buteur de son championnat.
Rajoutons bien entendu son titre de champion du Monde U17, et une retenue dans le groupe néerlandais qui finit 3ème de la coupe du monde 2014.
Pour moi il est tout simplement un exemple de réussite et de l'excellence de la formation néerlandaise.

Beaucoup de responsabilités et de vécu si jeune avant sa signature à Utd quand Ronaldo non seulement n'a jamais rien gagné avec son club de départ (le Sporting n'est pourtant pas un club de bas de tableau), mais a tout fait pour s'en aller très vite pour gagner ses trophées et la renommée.
Depay a déjà accompli avant de partir, Ronaldo a choisi de partir pour réussir plus facilement.

Et pour ses débuts, on ne peut pas dire que Ronaldo ait sorti une saison en dehors de ce monde, avec beaucoup de dribbles superflus, une attitude de 'champion', et peu de buts pour beaucoup de rencontres...
Sauf blessure ou gros problèmes, Depay fera surement mieux que 6 buts en une quarantaine de matches, même positionné à un poste qui n'est pas le sien habituellement, tout simplement parce qu'il est déjà un footballeur accompli et pas une sorte de joueur de futsal grand terrain qui cherche encore à dégrossir son jeu en arrivant à Utd.

Après personne n'a le droit d'enlever le travail que Ronaldo a accompli pour arriver ou il est aujourd'hui, mais pour moi il n'y a aucune comparaison possible avec Depay.

Ronaldo est le dribbleur qui a réussi à s'améliorer pour devenir un super joueur, et Depay est le footballeur prodige déjà accompli, je le répète encore une fois, déjà accompli et ce très très tôt, et qui part à la quête de ses rêves.

Ne comparons pas, Ronaldo a commencé de zéro pour finir champion, Depay a commencé champion.

Pour ce qui est des BO et compagnie, je pense que c'est plus une histoire de jeu spectaculaire qu'autre chose, je n'oublierai jamais que des gardiens et des défenseurs ont sauvé la saison de leur équipe sans jamais être reconnus pour cela.



Ouais sauf que Ronaldo signe à MU à 18 ans, pas à 21, donc ce n'est forcément pas la même maturité dans le jeu. Et comme dit plus haut, si on veut vraiment comparer les deux joueurs, ben Ronaldo à l'âge de Depay était une référence mondiale. Si à la fin de la présente saison Depay s'impose comme le meilleur joueur de PL et fini sur le podium du BO dans la foulée, bah il sera dans les temps de passages de Ronaldo. Et si Ronaldo a commencé à zéro comme tu dis, je me demande comment il a convaincu MU de l'acheter. Dire que Ronaldo, à 18 ans, était encore un diamant brut qui avait besoin de se perfectionner, c'est juste, mais vouloir faire croire qu'il est parti de zéro c'est de la malhonnêteté.
Andreï Rublev Niveau : Loisir
Vous êtes chiants, les mecs!
Qu'est ce qu'on en a à foutre qu'il soit au dessus ou en dessous de CR7 à son âge?
Il peut commencer au dessus de CR7 et finir en dessous comme il peut commencer en dessous et finir au dessus.
Ce ne sont pas des machines et les progressions ne sont pas linéaires.
L'essentiel, c'est que CR7 soit au dessus aujourd'hui.
Débat sans intérêt.
Message posté par Creych
Donc Ronaldo était un peintre juste bon à dribbler et Depay est futur top 3 mondial, merci Zanka mais arrète la bibine.


Ce n'est absolument pas comme cela que je vois les choses, en revanche pour moi, Ronaldo a appris à vraiment jouer au football à United (pas au Sporting ou on le laissait faire du futsal et ou il n'a au passage RIEN gagné ni prouvé) alors que Depay arrive déjà pro à United,en sachant jouer au football,et en ayant un CV très solide.

Si une saison sans rien vaut une formation complète et solide avec des titres, alors je préfère en rester à ma bibine comme tu dis.

Je ne remet pas en cause le travail et le succès mérité de Ronaldo au passage.
Simplement, pour moi, pas de comparaison possible entre Depay et Ronaldo.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8k 20