1. //
  2. // 5e journée
  3. // Atlético Madrid/Getafe

Mehdi Lacen : « Pour la première fois, j'ai été payé à temps »

Depuis une décennie, Mehdi Lacen s'est exilé en Espagne. Aujourd'hui à Getafe, dans la banlieue de Madrid, il s'attend, une nouvelle fois, à jouer le maintien dans une Liga qu'il connaît sur le bout des doigts. Et qu'il raconte à travers son expérience avant un derby face à l'Atlético.

Modififié
La victoire de vendredi face à Málaga (1-0) a fait du bien aux têtes ?
On n'avait d'autre choix que de l'emporter. Après trois défaites en trois matchs, elle était impérative. Surtout que l'on se déplace ce mardi au Vicente-Calderón… Plus que de nous faire du bien, ce succès contre Málaga était vital. Mais il en faut plus. Nous avons seulement trois points après quatre journées, on reste dans le bas du classement… On ne va pas fanfaronner. Après, jouer l'Atlético au milieu d'une semaine à trois matchs, c'est sans doute le meilleur plan pour faire un coup.

Un Atlético de Madrid - Getafe, quelle importance cela a ?
Autant pour nous que pour eux, ce n'est pas le match de l'année. Depuis que Simeone est arrivé, on ne joue plus la même équipe, j'ai l'impression que c'est un autre club que j'affronte. Mais ça ne suffit pas pour en faire un derby. Getafe, ce n'est pas Madrid. La rivalité entre les deux clubs est celle que nous avons avec tous les pensionnaires de Liga. Quand on se déplace chez eux, c'est avant tout du plaisir. Celui d'évoluer dans un super stade, avec une ambiance folle.

Dans l'imaginaire commun, il n'existe aucune rivalité entre Getafe et un autre club, même de Madrid…
Getafe est un club beaucoup plus jeune que le Real, l'Atlético ou le Rayo. Je crois que ce n'est que la douzième saison du club en Liga, avant il n'avait jamais été à ce niveau. C'est trop peu de temps pour qu'une vraie réalité se crée. À la limite, c'est avec le Rayo que nous pourrions avoir la plus forte. D'une, parce que tous les matchs ne se terminent pas par des taules, et de deux parce que nous jouons à peu près le même championnat, celui du maintien. Pour qu'il y ait un derby, il faut aussi qu'il y ait des supporters. Ce qui n'est pas trop le cas de Getafe.

Le président de Getafe, Angel Torres, est connu pour être un socio du Real Madrid. Ce n'est pas étrange ?
Si, c'est vraiment bizarre. Pour nous, les joueurs, ça ne nous impacte pas trop. Mais dans la presse, il est extrêmement critiqué pour cela. Certains disent que lorsqu'on joue contre le Real, on leur offre six points sur un plateau. D'autres que Getafe est l'équipe réserve du Real. Pourtant, on a déjà réussi à les battre chez nous, hein. L'avantage pour le club, c'est que le président doit avoir de bonnes relations avec les dirigeants du Real. Lors des dernières saisons, on a accueilli pas mal de jeunes joueurs de chez eux et, à mon avis, les relations du président n'y sont pas étrangères.

De même, la saison passée, il s'est longuement opposé à Pedro Léon. Une affaire qui s'est réglée devant la justice. Cette situation a-t-elle vraiment pesé sur l'équipe ?
Le cas Pedro Léon, ce n'est que le premier d'une longue liste… L'an dernier, on a vécu une saison extrêmement galère. On a perdu deux coachs en pleine saison, on a vendu deux joueurs en Chine au même moment. Et puis l'histoire avec Pedro Léon a duré plusieurs mois. Il n'a reçu sa licence qu'à la mi-novembre alors qu'il est censé être notre meilleur joueur… Non, vraiment, ça a été une saison très compliquée à vivre pour l'équipe.

Toi-même, tu as connu de sérieux problèmes financiers lorsque le club ne pouvait pas te payer…
Dans tous les clubs où je suis passé, j'ai connu des problèmes de salaire. Je suis parti d'Alavés parce qu'il déposait le bilan. Le Racing de Santander a également déposé le bilan une saison après que je suis parti… Quand je suis arrivé en Espagne il y a de ça dix ans, presque tous les clubs ne réglaient pas leurs joueurs en temps et en heure. Il y avait toujours des arriérés, c'était comme une coutume locale.

Qu'est-ce qui a fait changer cette situation ?
Je pense que la création du syndicat des joueurs a été très importante. Avant, il n'y avait pas d'UNFP en Espagne. Personne ne défendait vraiment les joueurs. Désormais, l'AFE pèse dans les tractations avec la Ligue et les clubs. Ça peut aller des actions coup de poing, comme la grève qui avait eu lieu il y a trois ans, jusqu'à la mise en place d'un cadre légal. Aujourd'hui, il y a un contrôle très strict des finances des clubs. Par exemple, Getafe est aujourd'hui totalement à jour, alors que depuis mon arrivée, je n'avais jamais reçu mon salaire à temps. Si on regarde cinq ans en arrière, il n'y avait pratiquement pas un club qui payait ses joueurs dans les délais.

Tu entames ta cinquième saison à Getafe. Dans quel état se trouve-t-il après quelques saisons compliquées ?
À la reprise de cette saison, j'ai retrouvé un club bien plus apaisé qu'avant. L'arrivée de Fran Escriba n'y est pas étrangère. Je pense que le président lui a octroyé plus de pouvoir qu'à ses prédécesseurs. C'est tout con, mais il s'est battu pour que nous ayons un nouveau gymnase, qu'il y ait des travaux dans les vestiaires… Plus globalement, le club se modernise enfin. Par exemple, le club a enfin ouvert des comptes sur Facebook et Twitter. On devait être le seul club d'Europe à ne pas en avoir ! Le club donnait l'impression qu'il ne voulait pas progresser et c'est enfin en train de changer. Après, seul le terrain sera gage de réussite, mais c'est déjà un bon début.

Comment se passent ces premières semaines avec Fran Escriba ?
C'est un coach très tatillon, très perfectionniste. Il ne se limite pas au simple domaine sportif. Il fait très attention à notre récupération, il se bat pour améliorer les installations du club auprès du président… Il s'inscrit vraiment dans un projet et tente de structurer le club. Getafe a beau être en Liga depuis plus dix ans, il lui manque énormément de choses.

En parlant de ton arrivée en Espagne en 2005, elle a été rendue possible par un certain Ukrainien, Dimitri Piterman. Comment t'a-t-il fait débarquer au Deportivo Alavés ?
L'histoire est un peu abracadabrante. Dimitri Piterman était à l'époque le président d'Alavés. Il voulait trouver un point d'appui en France, un club de première ou de deuxième division qu'il pouvait acheter pour y faire jouer des jeunes joueurs d'Alavés. Il a alors commencé à s'intéresser à Valence. Mon agent de l'époque avait, lui, déjà réussi à placer l'un de mes coéquipiers à Alavés. À la fin de la saison, le club de Valence a déposé le bilan malgré notre montée de National en D2. Piterman n'a finalement pas racheté le club, mais est resté en contact avec mon agent qui m'a proposé au club. Sans faire d'essai, j'ai été recruté pour trois ans par un Alavés qui venait enfin de monter en Liga. Pour moi, c'était le rêve. Je ne savais pas où j'allais jouer ni dans quelle catégorie, et du jour au lendemain, on me propose de signer pour un club de Liga.

Comment se sont passés tes premiers mois en Espagne ?
Au début, je pensais avoir de la chance, car il y avait plein de joueurs francophones au club. Ça m'a permis d'avoir des repères, de ne pas me sentir trop seul au début. Au final, ça a plus retardé mon intégration qu'autre chose, car j'ai mis plus de temps à apprendre l'espagnol, à me faire des amis espagnols…

Après trois années à Vitória, tu pars pour le Racing Santander. Là-bas, tu réalises un de tes rêves en jouant en Coupe de l'UEFA au Parc des Princes…
Là encore, je me sens énormément chanceux… Parce qu'après la première saison en Liga avec Alavés, on descend en seconde division. Et même après deux saisons à l'échelle inférieure, le Racing me contacte pour que je signe chez eux. Ils ont même payé une indemnité de transfert, ce qui à l'époque était extrêmement rare pour un club comme le Racing. Le club avait fini sixième la saison précédente et jouait la Coupe de l'UEFA. Au tirage au sort, on est tombés sur un super groupe : PSG, Schalke, Manchester City et Twente. Quand je suis entré sur la pelouse du Parc, j'étais vraiment ému. J'ai repensé à ma jeunesse, à quand j'allais avec mon père au Parc des Princes…

Tu penses que tu aurais pu percer en France ?
Honnêtement, je pense que j'aurais pu percer en France. Des cas comme le mien, il y en a des dizaines et des dizaines. Mais avec le recul, je me dis que ça a sans doute été un mal pour un bien. En matière de qualité, je pense que j'aurais pu avoir ma place en Ligue 1.


Propos recueillis par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




tiens, une idée d'article.

Faire un bilan du syndicat des joueurs espagnols, trois ans après sa création.
"une saison après que je suis parti .. "
que je suis .. que je suis ... faut vraiment que je lis moi #JCConvenant..
Message posté par na3iwfoot
"une saison après que je suis parti .. "
que je suis .. que je suis ... faut vraiment que je lis moi #JCConvenant..


Je ne sais pas si tu critiques le fait qu'il n'est pas employé le subjonctif ou le passé antérieur? (vu que ta phrase d'exemple est au subjonctif... je pense que tu te trompes sur ce qui suit après que).

Logiquement en bon français, après que nécessite l'emploi de l'indicatif, mais pas du subjonctif (comme le souligne le lien ci-dessous, on confond l'emploi du passé antérieur avec le subjonctif), bien que l'usage du subjonctif soit très répandu dans la langue courante.
Donc "après que je fus parti".... (mais j'ai pas retrouvé la phrase dans le texte).

Et je remercie mon prof de 5ème, à moitié taré, qui s'était évertué à nous enseigner tous les temps de la langue française... de grès ou de force.

Au cas où : http://www.academie-francaise.fr/apres-que
Sinon l'article est cool.

Je suis pas toutes l'actualité du championnat espagnol, le payement des salaires en Espagne dans les délais est uniquement liés à la création de l'AFE?
Et l'encadrement très stricts des finances des clubs est il lié à la mise en place du FPF à l'échelle européenne?
( si quelqu'un en sait plus).
"qu'il n'ait pas" putain...
Love Bayern,

pour finir ta leçon de 5 ème....

De "gré ou de force"

Et là, je pense que c'est clair.

et Vive Dortmund.


Rikkko Vélo.
Note : 2
Donc, si je comprends bien, le gars joue en liga, soit dans le championnat numéro 1 au coefficient UEFA et qui rafle tout depuis quelques années et il "pense" qu'il aurait pu avoir sa place en Ligue 1? Et en plus il est international algérien (l'Algérie n'ayant pas été mauvaise lors de la dernière coupe du monde) et il est même parfois capitaine !?
Y'a pas une erreur quelque part dans la retranscription de l'interview là? C'est absurde tout ça...
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)