1. //
  2. // 5e journée
  3. // Atlético Madrid/Getafe

Mehdi Lacen : « Pour la première fois, j'ai été payé à temps »

Depuis une décennie, Mehdi Lacen s'est exilé en Espagne. Aujourd'hui à Getafe, dans la banlieue de Madrid, il s'attend, une nouvelle fois, à jouer le maintien dans une Liga qu'il connaît sur le bout des doigts. Et qu'il raconte à travers son expérience avant un derby face à l'Atlético.

Modififié
La victoire de vendredi face à Málaga (1-0) a fait du bien aux têtes ?
On n'avait d'autre choix que de l'emporter. Après trois défaites en trois matchs, elle était impérative. Surtout que l'on se déplace ce mardi au Vicente-Calderón… Plus que de nous faire du bien, ce succès contre Málaga était vital. Mais il en faut plus. Nous avons seulement trois points après quatre journées, on reste dans le bas du classement… On ne va pas fanfaronner. Après, jouer l'Atlético au milieu d'une semaine à trois matchs, c'est sans doute le meilleur plan pour faire un coup.

Un Atlético de Madrid - Getafe, quelle importance cela a ?
Autant pour nous que pour eux, ce n'est pas le match de l'année. Depuis que Simeone est arrivé, on ne joue plus la même équipe, j'ai l'impression que c'est un autre club que j'affronte. Mais ça ne suffit pas pour en faire un derby. Getafe, ce n'est pas Madrid. La rivalité entre les deux clubs est celle que nous avons avec tous les pensionnaires de Liga. Quand on se déplace chez eux, c'est avant tout du plaisir. Celui d'évoluer dans un super stade, avec une ambiance folle.

Dans l'imaginaire commun, il n'existe aucune rivalité entre Getafe et un autre club, même de Madrid…
Getafe est un club beaucoup plus jeune que le Real, l'Atlético ou le Rayo. Je crois que ce n'est que la douzième saison du club en Liga, avant il n'avait jamais été à ce niveau. C'est trop peu de temps pour qu'une vraie réalité se crée. À la limite, c'est avec le Rayo que nous pourrions avoir la plus forte. D'une, parce que tous les matchs ne se terminent pas par des taules, et de deux parce que nous jouons à peu près le même championnat, celui du maintien. Pour qu'il y ait un derby, il faut aussi qu'il y ait des supporters. Ce qui n'est pas trop le cas de Getafe.

Le président de Getafe, Angel Torres, est connu pour être un socio du Real Madrid. Ce n'est pas étrange ?
Si, c'est vraiment bizarre. Pour nous, les joueurs, ça ne nous impacte pas trop. Mais dans la presse, il est extrêmement critiqué pour cela. Certains disent que lorsqu'on joue contre le Real, on leur offre six points sur un plateau. D'autres que Getafe est l'équipe réserve du Real. Pourtant, on a déjà réussi à les battre chez nous, hein. L'avantage pour le club, c'est que le président doit avoir de bonnes relations avec les dirigeants du Real. Lors des dernières saisons, on a accueilli pas mal de jeunes joueurs de chez eux et, à mon avis, les relations du président n'y sont pas étrangères.

De même, la saison passée, il s'est longuement opposé à Pedro Léon. Une affaire qui s'est réglée devant la justice. Cette situation a-t-elle vraiment pesé sur l'équipe ?
Le cas Pedro Léon, ce n'est que le premier d'une longue liste… L'an dernier, on a vécu une saison extrêmement galère. On a perdu deux coachs en pleine saison, on a vendu deux joueurs en Chine au même moment. Et puis l'histoire avec Pedro Léon a duré plusieurs mois. Il n'a reçu sa licence qu'à la mi-novembre alors qu'il est censé être notre meilleur joueur… Non, vraiment, ça a été une saison très compliquée à vivre pour l'équipe.

Toi-même, tu as connu de sérieux problèmes financiers lorsque le club ne pouvait pas te payer…
Dans tous les clubs où je suis passé, j'ai connu des problèmes de salaire. Je suis parti d'Alavés parce qu'il déposait le bilan. Le Racing de Santander a également déposé le bilan une saison après que je suis parti… Quand je suis arrivé en Espagne il y a de ça dix ans, presque tous les clubs ne réglaient pas leurs joueurs en temps et en heure. Il y avait toujours des arriérés, c'était comme une coutume locale.

Qu'est-ce qui a fait changer cette situation ?
Je pense que la création du syndicat des joueurs a été très importante. Avant, il n'y avait pas d'UNFP en Espagne. Personne ne défendait vraiment les joueurs. Désormais, l'AFE pèse dans les tractations avec la Ligue et les clubs. Ça peut aller des actions coup de poing, comme la grève qui avait eu lieu il y a trois ans, jusqu'à la mise en place d'un cadre légal. Aujourd'hui, il y a un contrôle très strict des finances des clubs. Par exemple, Getafe est aujourd'hui totalement à jour, alors que depuis mon arrivée, je n'avais jamais reçu mon salaire à temps. Si on regarde cinq ans en arrière, il n'y avait pratiquement pas un club qui payait ses joueurs dans les délais.

Tu entames ta cinquième saison à Getafe. Dans quel état se trouve-t-il après quelques saisons compliquées ?
À la reprise de cette saison, j'ai retrouvé un club bien plus apaisé qu'avant. L'arrivée de Fran Escriba n'y est pas étrangère. Je pense que le président lui a octroyé plus de pouvoir qu'à ses prédécesseurs. C'est tout con, mais il s'est battu pour que nous ayons un nouveau gymnase, qu'il y ait des travaux dans les vestiaires… Plus globalement, le club se modernise enfin. Par exemple, le club a enfin ouvert des comptes sur Facebook et Twitter. On devait être le seul club d'Europe à ne pas en avoir ! Le club donnait l'impression qu'il ne voulait pas progresser et c'est enfin en train de changer. Après, seul le terrain sera gage de réussite, mais c'est déjà un bon début.

Comment se passent ces premières semaines avec Fran Escriba ?
C'est un coach très tatillon, très perfectionniste. Il ne se limite pas au simple domaine sportif. Il fait très attention à notre récupération, il se bat pour améliorer les installations du club auprès du président… Il s'inscrit vraiment dans un projet et tente de structurer le club. Getafe a beau être en Liga depuis plus dix ans, il lui manque énormément de choses.

En parlant de ton arrivée en Espagne en 2005, elle a été rendue possible par un certain Ukrainien, Dimitri Piterman. Comment t'a-t-il fait débarquer au Deportivo Alavés ?
L'histoire est un peu abracadabrante. Dimitri Piterman était à l'époque le président d'Alavés. Il voulait trouver un point d'appui en France, un club de première ou de deuxième division qu'il pouvait acheter pour y faire jouer des jeunes joueurs d'Alavés. Il a alors commencé à s'intéresser à Valence. Mon agent de l'époque avait, lui, déjà réussi à placer l'un de mes coéquipiers à Alavés. À la fin de la saison, le club de Valence a déposé le bilan malgré notre montée de National en D2. Piterman n'a finalement pas racheté le club, mais est resté en contact avec mon agent qui m'a proposé au club. Sans faire d'essai, j'ai été recruté pour trois ans par un Alavés qui venait enfin de monter en Liga. Pour moi, c'était le rêve. Je ne savais pas où j'allais jouer ni dans quelle catégorie, et du jour au lendemain, on me propose de signer pour un club de Liga.

Comment se sont passés tes premiers mois en Espagne ?
Au début, je pensais avoir de la chance, car il y avait plein de joueurs francophones au club. Ça m'a permis d'avoir des repères, de ne pas me sentir trop seul au début. Au final, ça a plus retardé mon intégration qu'autre chose, car j'ai mis plus de temps à apprendre l'espagnol, à me faire des amis espagnols…

Après trois années à Vitória, tu pars pour le Racing Santander. Là-bas, tu réalises un de tes rêves en jouant en Coupe de l'UEFA au Parc des Princes…
Là encore, je me sens énormément chanceux… Parce qu'après la première saison en Liga avec Alavés, on descend en seconde division. Et même après deux saisons à l'échelle inférieure, le Racing me contacte pour que je signe chez eux. Ils ont même payé une indemnité de transfert, ce qui à l'époque était extrêmement rare pour un club comme le Racing. Le club avait fini sixième la saison précédente et jouait la Coupe de l'UEFA. Au tirage au sort, on est tombés sur un super groupe : PSG, Schalke, Manchester City et Twente. Quand je suis entré sur la pelouse du Parc, j'étais vraiment ému. J'ai repensé à ma jeunesse, à quand j'allais avec mon père au Parc des Princes…

Tu penses que tu aurais pu percer en France ?
Honnêtement, je pense que j'aurais pu percer en France. Des cas comme le mien, il y en a des dizaines et des dizaines. Mais avec le recul, je me dis que ça a sans doute été un mal pour un bien. En matière de qualité, je pense que j'aurais pu avoir ma place en Ligue 1.


Propos recueillis par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



tiens, une idée d'article.

Faire un bilan du syndicat des joueurs espagnols, trois ans après sa création.
"une saison après que je suis parti .. "
que je suis .. que je suis ... faut vraiment que je lis moi #JCConvenant..
Message posté par na3iwfoot
"une saison après que je suis parti .. "
que je suis .. que je suis ... faut vraiment que je lis moi #JCConvenant..


Je ne sais pas si tu critiques le fait qu'il n'est pas employé le subjonctif ou le passé antérieur? (vu que ta phrase d'exemple est au subjonctif... je pense que tu te trompes sur ce qui suit après que).

Logiquement en bon français, après que nécessite l'emploi de l'indicatif, mais pas du subjonctif (comme le souligne le lien ci-dessous, on confond l'emploi du passé antérieur avec le subjonctif), bien que l'usage du subjonctif soit très répandu dans la langue courante.
Donc "après que je fus parti".... (mais j'ai pas retrouvé la phrase dans le texte).

Et je remercie mon prof de 5ème, à moitié taré, qui s'était évertué à nous enseigner tous les temps de la langue française... de grès ou de force.

Au cas où : http://www.academie-francaise.fr/apres-que
Sinon l'article est cool.

Je suis pas toutes l'actualité du championnat espagnol, le payement des salaires en Espagne dans les délais est uniquement liés à la création de l'AFE?
Et l'encadrement très stricts des finances des clubs est il lié à la mise en place du FPF à l'échelle européenne?
( si quelqu'un en sait plus).
"qu'il n'ait pas" putain...
Love Bayern,

pour finir ta leçon de 5 ème....

De "gré ou de force"

Et là, je pense que c'est clair.

et Vive Dortmund.


Rikkko Vélo.
Note : 2
Donc, si je comprends bien, le gars joue en liga, soit dans le championnat numéro 1 au coefficient UEFA et qui rafle tout depuis quelques années et il "pense" qu'il aurait pu avoir sa place en Ligue 1? Et en plus il est international algérien (l'Algérie n'ayant pas été mauvaise lors de la dernière coupe du monde) et il est même parfois capitaine !?
Y'a pas une erreur quelque part dans la retranscription de l'interview là? C'est absurde tout ça...
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8