Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Metz-PSG (1-5)

MCN is the new MSN

Il n'aura fallu qu'un seul match au trio Mbappé-Cavani-Neymar pour faire des étincelles. Un but pour Kyky, deux pour Edi et un pour le Ney. Ce trio-là rappelle furieusement un autre trio qui a fait des merveilles à Barcelone.

Modififié

Même la MSN n'avait pas aussi bien débuté. Ce vendredi soir, pour leur premier match ensemble, Edinson Cavani, Neymar et Kylian Mbappé ont tous marqué au moins un but. Le trio Messi-Neymar-Luis Suárez, lui, avait dû attendre d'être alignés huit fois ensemble pour tous marquer lors d'un même match. Et c'était d'ailleurs le 10 décembre 2014 face... au PSG. Pire, les deux premières apparitions officielles de la MSN au complet s'étaient soldées par deux défaites, face au Real Madrid (3-1) et au Celta de Vigo (0-1). Paris, lui, est bien loin de ces problématiques, après sa large victoire 1-5 sur la pelouse de Metz. Cinq buts, dont quatre de son nouveau trio d'attaque à 466 millions d'euros (222+180+64). De quoi faire rêver tout le monde : les supporters, et les joueurs eux-mêmes, à l'instar de Kylian Mbappé : « J'ai toujours voulu jouer avec de grands joueurs, j'ai l'opportunité aujourd'hui de jouer avec ce qui se fait de mieux en France et peut-être en Europe  » , a-t-il lâché tout sourire à la fin de la rencontre.

63% d'un côté, 87 de l'autre


Les gourmands de statistiques en reprendront bien une part : depuis le début de cette Ligue 1 2017-2018, le PSG a déjà inscrit 19 buts. Sept de Cavani, quatre de Neymar, un de Mbappé. Soit 12 sur 19, un joli 63% qui pourrait bien être amené à augmenter dès les prochaines semaines. Car, oui, cette MCN a tout pour réussir. Deux joueurs rapides et techniques pouvant évoluer sur les côtés et rentrer vers l'intérieur, et un avant-centre qui, avec le doublé de ce vendredi soir, culmine désormais à 42 caramels lors de ses 41 derniers matchs de Ligue 1. Coucou Ibra.


Évidemment, trois joueurs ne suffisent pas à faire une équipe. Même si, en 2014-2015, Messi, Suárez et Neymar avaient été les (très) grands artisans de la victoire du Barça en C1 (ils avaient d'ailleurs, lors de cette campagne victorieuse de Ligue des champions, inscrit à eux trois 87% des buts barcelonais !). Unai Emery sait cependant qu'il peut désormais s'appuyer sur une ligne d'attaque fiable en matière de rendement. À la fin de la rencontre, il a parlé de cet équilibre important à trouver entre attaque et défense. « Le système est important, mais c'est important pour moi d'avoir l'équilibre sur le terrain entre l'attaque et la défense. Avec le talent individuel, nous avons besoin de la discipline tactique. Je crois que les bons joueurs aiment jouer avec les bons joueurs et Kylian a fait de bons débuts. Je crois que tous les joueurs sont contents. » Les défenseurs adverses, un peu moins.

Des automatismes à trouver


À en croire la deuxième mi-temps de ce Metz-PSG, ce Paris-là risque de rapidement semer toute concurrence en Ligue 1, même si le nouveau Monaco reste encore une énigme. La force de frappe est véritablement impressionnante, et se dire que ces trois-là n'ont que quelques jours d'entraînement commun dans les pattes l'est encore plus. Il avait fallu plusieurs semaines à la MSN avant de créer des automatismes. Il en faudra aussi à cette nouvelle MCN - ou CNM, ou NCM, appelons-la comme on veut - avant d'être parfaitement opérationnelle. Mais force est de constater que la version démo est déjà franchement séduisante. Que les impatients se rassurent, la sortie du jeu complet est déjà prévue pour ce mardi 12 septembre, au Celtic Park.

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 2 heures Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 5
il y a 3 heures Laporte : « Deschamps ne m’appelle pas pour des raisons personnelles » 86
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi
il y a 9 heures Les trophées 2018 de SO FOOT !