MC Solaar : « Je jouais au foot quatre jours par semaine »

En club, en salle, au quartier, MC Solaar a passé sa jeunesse sur les terrains de football. Confessions d'un pionnier du rap français aussi précis plume à la main que balle au pied.

Modififié
354 33
MC Solaar et le football, ça commence quand ?
À l'âge de 5 ans, je me suis inscrit dans le club d'Evry, dans le 91. A priori, j'avais un certain talent, donc on m'a mis ailier droit. Je devais déborder et centrer, c'était le foot de l'époque. Aujourd'hui, il a réellement changé. Avant, on allait vers le point de penalty et on centrait. Ensuite, j'ai joué dans le club de Villeneuve-Saint-Georges. Là, j'étais numéro 6, on appelait ça milieu de terrain défensif. Puis on m'a conseillé d'aller jouer à Limeil-Brévannes, un club dans le Val-de-Marne. Cette fois, j'étais numéro 10. À l'époque, la mode était d'être numéro 9, le buteur.

Et après tous ces transferts ?
J'étais assez bon physiquement et endurant, j'ai donc joué numéro 10 dans l'équipe du Val-de-Marne. C'était un peu plus dur parce qu'il y avait les mecs de tous les clubs alentours, et ça jouait bien. Puis j'ai continué numéro 10 dans l'équipe d'Île-de-France. Alors là, je m'y croyais un peu.

Le football a clairement rythmé ta jeunesse…
J'ai joué de 5 ans à 19 ans. Le mercredi, il y avait le foot en salle dans le club du quartier nord à Villeneuve-Saint-Georges. Cela permettait d'avoir deux techniques de jeu. Une fois par semaine, il y avait un tournoi, ce qui représentait au moins deux heures de foot en salle par semaine. Si l'on ajoute la cour de récréation et les matchs du samedi sur le grand terrain de la cité, je jouais donc au football au moins quatre jours par semaine.

Quels enseignements as-tu tiré grâce à ce sport ?
La mixité sociale, le goût de l'effort, la solidarité : fais la passe au lieu de jouer pour te vanter d'avoir mis plein de buts. La règle aussi, mais pas la règle sanction, d'abord un carton jaune avant d'avoir le rouge. Le goût de la scène : à l'époque, il y avait des stades avec un côté tribunes, et un autre sans tribune. Quand tu avais le ballon côté tribune, ton jeu était un peu différent, cela te portait. Et puis tu apprends les chansons de club !

Ce qui t'a donné le goût du rap, peut-être ?
J'ai des références au football dans chacun de mes albums. « Elle était la balle, mais y avait le goal » , dans le titre Illico Presto, ça c'est le mec qui drague. Je crois qu'on peut établir une philosophie simplement avec le football, même avec ceux qui sont sur le banc, il y a énormément de choses à faire. Il faudrait d'ailleurs que quelques philosophes étudient le football en profondeur: 7 mètres 32, 2 mètres 44.

Le foot en salle, essentiel pour améliorer son jeu ?

Les joueurs que j'aime énormément, Pierre Littbarski, Zidane ou Zlatan, pour faire simple, et on est allé haut, ont un double jeu. Je m'explique : ils peuvent jouer comme tout le monde, être offensif, aller de l'avant, mais ils ont une double-vue, apprise grâce au foot en salle. Si un grand joueur de terrain arrive à faire du foot en salle au moins une fois par semaine, sans le savoir, il va progresser plus rapidement que les autres de sa génération.

Tu parlais de mixité sociale, concrètement, c'est quoi ?
Sur un terrain, tu as le jeune dont le père ne travaille pas parce qu'il a eu un accident du travail, le fils du paysagiste, celui du décorateur d'intérieur. On lave ses chaussures, on croque le sandwich, tout le monde est égal, ça c'est superbe, et puis ça permet aussi de sortir, donc bravo.

Tu suis toujours le championnat ?
Cette saison, avec Zlatan à Paris, j'ai essayé de suivre tous les matchs de Paris, parce que je trouve que le mec joue bien, de façon élégante, et que même quand les passes semblent anodines, elles me paraissent délicieuses et travaillées. Je suis les matchs à la télévision, mais l'année prochaine, si Ibrahimović joue encore au PSG, je deviendrai un Parcman, ou un Parcmètre, c'est selon.

À écouter : Chapitre 7, dernier album en date de MC Solaar, toujours disponible (Warner Music)

Propos recueillis par Romain Lejeune
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La dégaine d'André Ayew !
(Jack, mes excuses si tout le monde est au courant depuis 12 ans)
nononoway Niveau : CFA
Vu sa fin de saison, Aimaar pleure
Joli article, c'est rare d'avoir un rappeur qui a réellement touché la balle. D'habitude, les mecs ils touchent sur Fifa et se la racontent...
Sinon Claude pour l'an prochain, ce sera le parcmètre, vu la thune qui faudra allonger pour voir les matchs.
Je suis l'as de trèfle qui pique ton coeur...
Jitaime_Bernard_Fa Niveau : Loisir
Wesh Claude le foot n'est pas une Tour de Pise en construction sur la banquise
Jack Facial Niveau : CFA
J'ai jamais été fan de l'artiste mais le mec a l'air sympa. Et il dit pas trop de conneries, ce qui dans la rubrique "Culture Foot" reste une gageure.
Old Fashioned 1880 Niveau : District
Pierre Littbarski. La grande classe.

https://www.youtube.com/watch?v=Wfdvj2PC4mI

Ah bah tout de suite Solaar ça a plus de gueule que l'autre pseudo dj électro qui se souvenait du sponsor "Moncul-sur-Mer" sur le maillot de Caen.

Voilà pour la petite crotte de nez matinale.
Ah le joli commentaire sur la mixité sociale,

Que c'est beau,

Plus facile que de dire que des groupes se forment selon la communauté, et oui en France c'est tabou (je ne sais pas pourquoi d'ailleurs).

Enfin ça doit dépendre des clubs
le meilleur poète français des temps modernes
Vortigern Niveau : CFA2
Fanatique de Rome comme tiffosi sous opium!
Peter Mac Calloway Niveau : District
@El Flaco

Bien sur que ca dépend des clubs ! Et encore heureux qu'il n'y a pas partout des clubs avec les blacks d'un coté, les rebeus d'un autre, les blancs à part aussi ! Ca existe mais faut pas généraliser non plus
BierreBlanche Niveau : District
Il me fait plus penser à Sylvain Wiltord qu'à André Ayew perso
Booyaka95 Niveau : CFA2
On allait vers le point de pénalty et on centrait??? Ya que moi que ça choque?
Booyaka95 Niveau : CFA2
"On allait au point de penalty et on centrait" ???¿¿¿
Ya que moi que ça choque?
Tu suis toujours le championnat ?
Cette saison, avec Zlatan à Paris, j’ai essayé de suivre tous les matchs de Paris.

Tout est dit.
"Ma mère rentre tard le soir, moi je joue au football
Accélération, grand pont, ensuite je shoote: GOAL!"

Lève-toi et rap (2001)
Le petit gros derrière il lévite!!! DBZ!!!
"Elle rentre tard, moi je joue au football, accélération grand pont ensuite je shoot, goal !"
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
354 33