1. // Jupiler League
  2. // Standard/Anderlecht (1-2)

Mbokani assassine le Standard

Anderlecht s’impose 2 à 1 sur la pelouse du Standard de Liège dans un match arbitré par un Serge Gumienny à la ramasse. Les rouches ont dominé la première mi-temps, les mauves la deuxième, le tout sur une pelouse ravagée par le gel. Un score final très flatteur pour Anderlecht, solidement bousculé par des Liégeois qui ont craqué physiquement.

Modififié
10 5
On n'a pas fini de parler de ce classico en Belgique ! L’arbitre de cette rencontre, Serge Gumienny, a été tout simplement catastrophique. Au niveau des compositions, José Riga, l’entraineur du Standard, avait privilégié l’expérience en titularisant Mémé Tchité de retour de ses envies de départ en Arabie et Saoudite, et accessoirement de blessure, à la place de l’homme en forme Michy Bastsuayi(18 ans). Récemment élu joueur du mois, le petit Michy se coltine le banc donc. En face, excepté Odoi qui remplaçait Wasilewski suspendu, Anderlecht alignait son équipe type, et ses quatre fantastiques avec Suarez, Jovanovic, Mbokani et Gillet.

Sifflets, projectiles et passion

Ce classico bizarre s’anime rapidement. Le Standard met une grosse pression sur la défense d’Anderlecht, souvent prise de vitesse par Tchité et surtout Cyriac. Dans l’autre camp, les anciens de la maison, Mbokani mais surtout Milan Judanovic subissent la bronca du bouillant public liégeois à chaque touche de balle. Pendant ce temps, le gardien d’Anderlecht, Silvio Proto, se ramasse des projectiles sur la tronche. Le décor est planté. A la 8ème minute, Cyriac fait l’amour à l’arrière-garde bruxelloise et se fait descendre par Rolland Juhasz, dernier homme, deux bons mètres en dehors du rectangle. Carton jaune pour le Hongrois et … penalty ! Tchité le transforme. 1 à 0. Le stade entre en transe et remercie Mr Gumienny. Par la suite, les Liégeois poursuivent sur leur lancée mais manque l’opportunité de tuer le match. Tchité, puis Bia se loupent face à Silvio Proto, auteur d’un match monstrueux. Le Louvièrois sauvera une nouvelle fois les meubles face à Geoffrey Mujangi Bia, quelques minutes plus tard.

Un arbitrage scandaleux et la toile de Sinan Boulette

La deuxième mi-temps débute sur un faux tempo. Erreurs et approximations se multiplient des deux côtés, pas aidés par la pelouse de Sclessin, dans un état lamentable. A la 47ème,Tchité qui filait vers le but, est signalé hors-jeu par Serge Gummeny. Une erreur d’arbitrage d’un amateurisme effarant, l’attaquant belgo-congolo-burundo-rwandais se trouvait plusieurs mètres dans la partie de terrain du Standard au moment de la passe de Sebastien Pocognoli. Par la suite, les Anderlechtois posent davantage leur jeu et prennent progressivement l’ascendant. Le Standard physiquement émoussé, baisse de rythme et commence à subir le jeu. A la 76ème Bolat, le portier des rouches part à la pêche. Pourtant en forme cette saison, Sinan Boulette se troue complètement sur sa sortie et Roland Juhasz égalise de la tête, sur un service de Milan Jovanovic. Là, José Riga prend une décision surprenante. Il décide de jouer avec 3 purs attaquants en remplaçant Birkir Bjarnson, un milieu de terrain, par Michy Bastschuayi. Un choix audacieux ! Un peu trop peut-être… A ce moment du match, le Standard prenait le bouillon, dépassé dans l’entrejeu, physiquement à la ramasse. Peut-être aurait-il été plus judicieux de muscler le milieu de terrain en faisant entrer Karim Belhocine ?

A la 89ème minute, Dieumerci Mbokani, lancé par Milan Jovanovic enrhume la défense liégeoise et à la limite du hors jeu, élimine Bolat. 2 à 1. Le Congolais se fend alors d’une petite danse devant le kop liégeois médusé. Durant les arrêts de jeu, Michy Batschuayi manquera de peu l’égalisation. Quand ça veut pas rentrer… Au final, Anderlecht n’a pas été étincelant ce dimanche. Le résultat est sévère pour les liégeois. Mais le réalisme, le calme et le talent individuel des mauves a fait la différence. Avec désormais 12 points d’avance sur leur adversaire du jour, le titre se rapproche sérieusement. Mais la défense anderlechtoise a montré des signes inquiétants de fébrilité défensive. La paire Juhasz/Kouyaté a été régulièrement prise de vitesse par le duo Tchité -Cyriac. Inquiétant 4 jours avant d’affronter l’AZ Alkmaar en Europa League ? Au Standard, Bjarnson a bien remplacé William Vainqueur, suspendu, à la récupération. Mais les rouches se sont fait manger physiquement, en seconde période. Surtout, Jovanovic et Mbokani ont glissé une jolie quenelle à leurs anciens coéquipiers. La pilule risque d’être difficile à avaler...

Autres résultats

Genk- Lokeren : 0-1

Cercle Bruges-Malines : 1-0

Germinal Beerschot- Saint-Trond : 3-2

Courtrai-Mons : 2-2

Lierse-Zulte-Waregem : 2-1

Westerlo-Oud-Heverle : 1-3

Standard-Anderlecht: 1-2

La Gantoise-Club Bruges: Encore à jouer


Par Adrien de Marneffe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

RSCA Pride of Belgium Niveau : Loisir
Rencontre de petite facture due sans doute à l'état du terrain. Arbitrage nul,le pénalty cadeau dans l'autre sens et la partie aurait été rapidement jouée. We are Anderlecht ! We are Anderlecht !
bon article ! match nul aurait été plus juste
Ha ben non vav1 et rsca machin!!

Vous vous avez le forum de la DH pour vos coms (oui, tout ce qui rentre de la catégorie "Anderlecht champions", "Jovanovic c'est un traître" et "L'arbitre il était plus mauvais pour nous que pour vous").
Soyez sympas et et laissez Sofoot pour les autres...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La Zambie, au nom des morts
10 5