En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 12e journée
  3. // Montpellier/PSG
  4. // Les notes

Maxwell régale à la Mosson

Auteur d’un but splendide et d’une excellente partie, Maxwell a régalé ce soir, sur la pelouse de Montpellier. Pas en reste, Jérémy Ménez a manqué d’un peu de réussite pour pouvoir dédicacer un but à sa fille née mercredi dernier.

Modififié
Montpellier HSC


Jourdren (5,5): Pour s’avancer un peu histoire d’anticiper une frappe lointaine du gauche de Jérémy Ménez, il y a du monde. En revanche, pour deviner que le numéro 7 du PSG va finir par faire une passe et que Maxwell va piquer un lob délicieux, tout le monde est à la mer.

Jeunechamp (4) : Sa seule présence dans ce onze titulaire était suspecte. Peut-être plus costaud au duel et plus expérimenté que Bocaly, l’ami Cyril concédait toutefois un énorme déficit de vitesse face à Lavezzi et Ménez. De toute façon, une petite demi-heure et un carton jaune – sans avoir commis la moindre faute, s’il vous plait – plus tard, ses rhumatismes l’ont rappelé sur la touche.

Congré (5,5) : Un match sans bourde. Un petit pas pour l’homme, un grand pour Daniel Congré.

El Kaoutari (5,75) : La première victime de l’exclusion de Sakho, c’est lui. Ouais, Abdelhamid, il était chaud pour courir après Hoarau tout le match. Finalement, il a couru après le dos de Ménez toute la partie.

Bédimo (4) : Pas assez de jus pour Henri aujourd’hui. Pour suivre Ménez, il aurait eu besoin de champignons, d'une carapace rouge et d’étoiles. Malheureusement, il n’a chopé que des merdes.

Saihi (6) : Beaucoup de ballons touchés au milieu du terrain, mais assez peu donnés dans de bonnes conditions vers l’avant. Le premier à regretter Olivier Giroud, c’est lui.

Estrada (10) : Un vrai dur, pas un Pink Floyd de la Colombie. Un mec qui revient titulaire contre le PSG après s’être pris le bec avec René Girard.

Belhanda (3) : Une mi-temps et demie à se prendre la tête avec Verratti et une envie soudaine d’aller mater Capital sur M6. Ne nous mens pas, Younes, t’avais envie de quitter le terrain.

Cabella (7,5) : Un joli but en oubliant ses partenaires, parfaite illustration d’une action vue et revue sur les terrains amateurs de France et de Navarre le dimanche matin. La fameuse action où tu cries à ton pote « Putain, t’es qu’une merde, je suis tout seul » , avant de courir pour le féliciter en lui disant « Super ! Mais quand même, j’étais tout seul » . Sinon, RC est fort. Même très fort. Autant qu’il est détestable. La marque des petits grands. Hein, Mathieu Valbuena ?

Camara (6) : Souleymane a dit : « Il y a la place » . Alors Montpellier marque. Le premier prophète interviewé par Paga.

Charbonnier (5,5) : Une bonne anticipation sur Sakho, quelques déviations intéressantes, mais rien de folichon. On le préférait en botteur des Dillon Lions et en chanteur de Crucifictorious dans Friday Night Lights.

Mounier (non noté) : Un homme qui a laissé son talent à Nice. Il serait temps d’aller le reprendre.

Bocaly (4,5) : Difficile de se coltiner Maxwell, Lavezzi et Ménez.

Herrera (non noté) : Elle est valable jusqu’à quand, l’excuse du « temps d’adaptation » ?


Paris SG


Sirigu (6) : Solide dans les airs et à la relance, une bonne dégaine, mais pas de fulgurance sur le but de Cabella.

Van der Wiel (3) : « Proposer à d’autres clubs » , « mettre sur liste des transferts » , « refuser les demandes de prêt » . Voilà ce que vous allez faire dans toutes vos parties de FM. Oui, c’est une arnaque, et alors ?

Sakho (2,5) : Le rouge est peut-être discutable, mais au vu de ses huit premières minutes, le Parisien ne méritait pas mieux. Cela dit, Mamadou a fait la même chose – en pire – en pleine course au titre sur la pelouse de Lille. Il s’est relevé. Cela dit, le chewing-gum qu’il mâchait en fin de rencontre avait quand même l’air d’avoir le goût « amertume » .

T.Silva (6) : Ni vu ni connu, TS a pris le brassard de capitaine, comme ça. Sinon, un match tranquille pour lui. Il faut dire que s’il y a un an, on lui avait dit qu’il jouerait contre Charbonnier et Herrera, il aurait répondu « en Coppa Italia » ?

Maxwell (8) : Une machine. Enfin un match référence pour celui dont trop aimaient mêler le nom à celui de Siaka Tiéné. Et puis bon, le piqué estampillé Brésil, on aime ça, hein.

T.Motta (3) : Pas de rythme, pour un joueur comme Motta, ça se paye cash. Un match fantomatique lors duquel il n’aura même pas trouvé le moyen de se prendre le chou avec Belhanda. Fou.

Verratti (3) : Il a pété un plomb, le petit Marco. Lancé dans un remake de Fight Club, il a fait le fou dans sa surface, fait exclure Sakho avant de se faire envoyer chez le proviseur à la 50ème minute, pour hyperactivité. Il doit encore grandir et quelque part, c’est rassurant.

Matuidi (6) : Sa balle perdue – qui est peut-être sa première de la saison, d’ailleurs… - amène le but de Montpellier, mais ne doit pas effacer sa bonne prestation. Toujours aussi précieux à la récup’, il a multiplié les accélérations pour apporter le surnombre. Solide le Blaise.

Ménez (8) : Quand il accélère face à son défenseur, on croirait voir Usain Bolt contre Martial Mbandjock. Beaucoup trop facile, Jérémy a créé, passé, frappé, bref, tout donné. Manque de bol, il a loupé deux bonnes occasions de donner la victoire aux siens et de dédicacer un but à sa fille née mercredi, de son union avec Émilie Nef Naf, ex-candidate de Secret Story. Une future Prix Nobel.

Lavezzi (6,5) : Ce soir, la France n’a vu qu’un dixième du Lavezzi du Napoli. Mais c’est déjà dix fois plus que ce qu’elle avait déjà vu.

Hoarau (10) : Votre nana a insisté pour voir un film romantique touchant ce soir ? La vraie séquence émotion de la soirée, c’était sur Canal+. Tout heureux de débuter en l’absence de Zlatan, Guillaume n’a eu le droit qu’à une dizaine de minutes avant de laisser sa place à Alex. Son temps de jeu habituel, diront les mauvaises langues.

Alex (6,5) : Toujours cette énorme charrette derrière le boule, mais des tacles décisifs. Pas mal.

Chantôme (non noté) : La sortie de Verratti lui évite peut-être un rouge, mais sa présence au milieu du terrain aurait peut-être évité le but de Cabella…

Gameiro (non noté) : Vis ma vie de Guillaume Hoarau.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 16 minutes 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 1 il y a 1 heure Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger
Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4 Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 35 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 85 lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
À lire ensuite
Le PSG reste leader mais...