1. //
  2. // Quarts de finale

Maxwell : « Il faut éviter le Barça »

Modififié
304 10
Fraîchement sacré champion de France, Maxwell, le latéral brésilien du PSG, a évoqué la Ligue des champions, son avenir et quelques-uns de ses coéquipiers.

Dans un entretien accordé à Téléfoot, Maxwell est revenu sur le futur tirage au sort de la Ligue des champions après la qualification relativement sereine du PSG à Stamford Bridge.

« On est contents d'arriver en quarts de finale, ce n'est pas valorisé comme il faut, ici en France. Il faut éviter le Barça, c'est une équipe très forte. Zlatan fait des choses magnifiques cette année. Il est très bien physiquement. Si on critique un joueur comme lui... Il y a eu des critiques qui n'étaient pas justes, mais il répond de la meilleure des manières. »

Avant d'évoquer son propre avenir et son coéquipier, Adrien Rabiot. « Peut-être est-ce le moment de tenter une nouvelle aventure, on ne sait jamais. Je me concentre sur la fin de saison. Rabiot ? Il a tout ce qu'il faut, il est très fort, il va vite... »

Message reçu, DD ? LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

BALLONROND Niveau : DHR
Ah, ça ! Quand on sait lire l'avenir dans le Special Qualité Filtre, on en dit que des choses puissantes et pertinentes !
Message posté par domisyl
Faudrait sérieusement accorder les violons entre équipiers, entre réalisme craintif et vantardises de cour de récré.

Maxwell ... "il faut éviter le Barca"
Trapp "on peut battre n'importe quelle équipe"

Je me demande si à Madrid ,à Munich ou à Barcelone un seul joueur pense qu'il faut éviter le PSG ... ?

Je suis certains qu'ils ont ,tout comme moi (n'en déplaise à certains ultras du PSG ) ,du respect pour cette belle équipe.

Mais de là à laisser transpirer la moindre crainte à l'idée de la rencontrer ,ce n'est clairement pas dans leur ADN.

Le PSG sera un vrai grand club européen seulement lorsqu'il rencontrera ces deux conditions :

1) un palmarès conséquent à ce niveau (il y a du boulot )
2) le jour où ce seront les joueurs d'autres grands clubs qui déclareront " n'importe quel club sauf eux ",à l'instar de Barcelone.

En attendant d'arriver à ce "high level ,sacré Graal " et comme l'a si bien dit le président du PSG ...
"si on veut aller loin, il faut être prêt, quel que soit l’adversaire"

et des déclarations qualité chicorée du style "on est contents d'être en 1/4",ça le fait petite bite , jamais un vrai grand club ne dirait ça.
Pour ces grands clubs,au contraire c'est même le minimum minimorum.


C'est une vision très "moderne" du "grand club", qui correspond en réalité à ce que nous ont foutu dans la tête le service com de ces clubs là. En réalité, quand on filtre ce parasitage, non seulement cela ne sert à rien d'être qualifié de "grand club" (le terme est vague et ne correspond en lui-même à aucune performance sportive), mais en plus, même l'auto-proclamé "plus grand club du monde" a passé plus de 30ans sans gagner la C1...
Quand ils se retrouveront devant le Bayern, ils auront également à vendre cher leur peau.
Tous les joueurs disent que Chelsea est un grand club, y compris leurs adversaires, alors qu'ils n'ont qu'une C1.

Tous les joueurs disent que Chelsea est un grand club, y compris leurs adversaires, alors qu'ils n'ont même pas de C1, et une seule finale.

On trouve des gens pour dire que le PSG est un grand club, on a même une majorité qui considéraient avant QSI que le PSG était un des 2 plus grands clubs français, alors que niveau palmarès... voilà quoi.

Tu cites le Bayern, le Barça... mais le Milan AC a un plus gros palmarès qu'eux, et pourtant ils se satisferaient laaargement de faire un quart de C1 en ce moment. L'Ajax est un peu dans le même cas.

Le Real doit la moitié de son palmarès européen à la série 56-60, que je ne déprécie pas, mais pour les usagers du terme "grand club" et pour les joueurs en général, il y a prescription...

Cela n'a rien à voir avec le palmarès, les clubs puissants financièrement s'autoproclament "grands clubs" plutôt que "clubs riches" parce que la formule donne l'illusion d'un fondement sportif et historique qui assurerait une sorte d'immortalité à la marque quelque soient les résultats sportifs. Certains de ces clubs ont effectivement - presque par hasard - un énorme palmarès, les autres mettent leurs autres atouts en avant (FA cup, Stade fastueux, Coupe des coupes, joueurs stars, etc.).

Si le palmarès jouait réellement un rôle, si être un grand club signifiait réellement quelque chose, ce serait impensable qu'un Mozer quitte Benfica pour l'OM, que TS ou Ibra quittent Milan pour Paris, que de bons joueurs signent à City, etc. Et tant mieux, quelque part.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Y'a aussi un paquet de clubs qui ont gagné la C1 et ne font plus rien..

Les déclarations des joueurs ne sont pas contradictoires. Aujourd'hui le psg peut battre tout le monde. Mais contre le barça, c'est une chance sur dix, contre Benfica, c'est l'inverse. Donc vaut mieux éviter le barça. CQFD.
Pour le deuxième paragraphe, je parle d'Arsenal, bien sûr, pas de Chelsea.
Ronniesheva Niveau : CFA
Message posté par sissa
Tous les joueurs disent que Chelsea est un grand club, y compris leurs adversaires, alors qu'ils n'ont qu'une C1.

Tous les joueurs disent que Chelsea est un grand club, y compris leurs adversaires, alors qu'ils n'ont même pas de C1, et une seule finale.

On trouve des gens pour dire que le PSG est un grand club, on a même une majorité qui considéraient avant QSI que le PSG était un des 2 plus grands clubs français, alors que niveau palmarès... voilà quoi.

Tu cites le Bayern, le Barça... mais le Milan AC a un plus gros palmarès qu'eux, et pourtant ils se satisferaient laaargement de faire un quart de C1 en ce moment. L'Ajax est un peu dans le même cas.

Le Real doit la moitié de son palmarès européen à la série 56-60, que je ne déprécie pas, mais pour les usagers du terme "grand club" et pour les joueurs en général, il y a prescription...

Cela n'a rien à voir avec le palmarès, les clubs puissants financièrement s'autoproclament "grands clubs" plutôt que "clubs riches" parce que la formule donne l'illusion d'un fondement sportif et historique qui assurerait une sorte d'immortalité à la marque quelque soient les résultats sportifs. Certains de ces clubs ont effectivement - presque par hasard - un énorme palmarès, les autres mettent leurs autres atouts en avant (FA cup, Stade fastueux, Coupe des coupes, joueurs stars, etc.).

Si le palmarès jouait réellement un rôle, si être un grand club signifiait réellement quelque chose, ce serait impensable qu'un Mozer quitte Benfica pour l'OM, que TS ou Ibra quittent Milan pour Paris, que de bons joueurs signent à City, etc. Et tant mieux, quelque part.


ils "s'autoproclament" comme tu le dis. ça ne veut pas dire qu'ils le sont. si je m'autoproclame président, ça ne veut pas dire que je le suis.
"tous les joueurs disent que chelsea est un grand club, y compris leurs adversaires". et? les footballeurs sont les rois des discours policés, même le gars qui débarquent dans le club champion de chypre va te dire "je suis content d'avoir signé dans un grand club".
Non, un grand club c'est la conjugaison d'un grand palmarès, d'un prestige, d'une certaine popularité et de bonnes infrastructures.
Quand tu donnes les exemples d'ibra et ts, ou de mozer, ben les grands clubs peuvent connaitre des périodes plus difficiles; mais ils ne mourront jamais. lorsque les qataris partiront, le psg sera condamné à redevenir le club qu'il a été, c'est-à-dire un club lambda; le milan reviendra au sommet à nouveau tôt ou tard. ce sont les vrais connaisseurs qui sont les plus à même d'attribuer ses titres, pas les groupies ou les acteurs actuels de ce jeu qui n'ont pas l'objectivité nécessaire pour cela.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Diaby a enfin rejoué
304 10