En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

Maxi Lopez rêve de Naples

L'arrivée de Diego Simeone à Catane l'a visiblement remotivé, mais peut-être pas assez pour lui donner envie de rester.



Rien ne se passera pendant le mercato hivernal, mais en juin, l'Argentin Maxi Lopez pourrait réellement partir vers de nouveaux cieux et devenir le nouvel attaquant du Napoli. C'est le joueur lui-même qui l'a révélé sur Radio Kiss Kiss Napoli.

« Un transfert à Naples en juin ? Je n'en sais rien, mais cela me ferait très plaisir, c'est une grande équipe. Un trio avec Cavani et Lavezzi serait un pas très important pour ma carrière. C'est un honneur de savoir que je plais à De Laurentiis, j'espère que nous pourrons en discuter en juin » . Apparemment, personne en Italie ne lui a appris à manier la langue de bois.



Arrivé en Sicile en janvier dernier, l'ancien attaquant du Barça a déjà inscrit seize buts en trente-cinq matches sous le maillot bleu et rouge de Catane.


Cette performance lui a attiré les faveurs de la Juventus et désormais du Napoli. Deux clubs où il pourra jouer autre chose que le maintien et la Coupe d'Italie.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 23 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7
À lire ensuite
Hambourg en pleine bourre