1. //
  2. // Finale
  3. // Juventus-Real Madrid

Max la Menace

Débarqué à Turin en 2014 avec la lourde tâche de remplacer Antonio Conte, Max Allegri a d'abord soulevé une vague de scepticisme ambiante dans le Piémont. Pourtant, trois ans plus tard, le voilà qui dispute sa deuxième finale de C1 avec la Juventus. La marque d'un coach qui n'a jamais cessé de croire en sa capacité de faire retrouver à la Vieille Dame les sommets du football européen.

Modififié
16 juillet 2014. À Vinovo, le centre d'entraînement de la Juventus est en proie à une agitation inhabituelle. Antonio Conte, démissionnaire, vient d'être remplacé par Massimiliano Allegri. Pas de quoi rassurer les ultras, dont certains demandent même un entretien avec la direction. La Juve vient d'enquiller trois titres de champion d'Italie, une ambiance de fin de règne s'infiltre dans les esprits, mais le nouveau Mister juventino, lui, reste de marbre : « Je comprends leur scepticisme... Mais j’ai passé quatre ans à Milan, je sais comment fonctionnent les grandes équipes... J'essaierai de les conquérir avec du respect, des résultats et du travail. » Trois ans plus tard, la conquête d'Allegri est totale, ou presque. Ne lui manque plus qu'un ultime succès en forme de consécration, en cas de victoire face au Real Madrid en finale de C1, samedi prochain.

Max l'optimiste


Si les débuts d'Allegri à Turin ont été si difficiles, c'est bien entendu en raison de la cote de popularité de son prédécesseur Antonio Conte, qui a restauré la domination de la Vieille Dame sur la Botte. Un homme qui s'était offert un départ fracassant du Piémont, en critiquant sa direction, qu'il juge trop frileuse pour effectuer les investissements nécessaires pour permettre à la Juve de retrouver un vrai standing européen. Conte s'en était ainsi allé en tirant un ultime constat, en forme de sombre prédiction : « Vous ne pouvez pas vous asseoir à la table d'un restaurant dont le menu coûte 100 euros quand vous n'avez que 10 euros en poche, point. »


À l'opposé, Allegri, lui, se distingue par son positivisme et une communication plus apaisée avec ses dirigeants : « En C1, nous avons l'obligation de faire un grand tournoi, la Juve mérite d'être dans le top 8 européen... Le club a une stratégie avisée et est proche de renforcer l'équipe pour la rendre plus compétitive. » Pragmatique, le Mister conserve lors de ses premiers mois à Turin le 3-5-2 emblématique de Conte, fait confiance à Andrea Pirlo qu'il n'avait pourtant pas souhaité conserver à Milan lorsqu'il entraînait les Rossoneri et assume de s'inscrire dans la continuité de son prédécesseur : «  Le système de jeu fonctionne et je vais me contenter d'apporter de petits changements. » La suite prouvera pourtant que le technicien a d'autres plans en tête, autrement plus ambitieux, pour cette Juventus-là.

« Je suis un créatif »


De fait, la menace que constitue Max Allegri pour les adversaires de la Juventus prendra une forme de plus en plus tangible au fil des mois et des saisons. L'ancien rossonero annonce dès début 2015 qu'il compte bien ne plus s'appuyer uniquement sur l'héritage de l'ère Conte : « J’ai trouvé une équipe organisée, avec une grande culture du sacrifice, mais la Juve avait un jeu très mécanique. Cela a été sa force, mais, pour faire un pas en avant, on a besoin de quelque chose en plus. Moi, je suis un créatif et j’ai voulu ajouter mes concepts à leurs connaissances... » Pour débrider la Vieille Dame, Allegri ose abandonner la défense à trois en Ligue des champions, optant pour un 4-3-1-2 avec Vidal aligné en retrait des deux attaquants. Un système qui emmène la Juve jusqu'en finale de la C1, où elle échoue face au Barça.


La Vieille Dame continuera ensuite de gagner en versatilité et en imprévisibilité : en 2015-2016, c'est en évoluant en 4-4-2 puis en 4-2-3-1 en huitième de finale de C1 que les Juventini sont à trois minutes d'éliminer le Bayern. Cette saison, Allegri a alterné entre un système en 4-2-3-1 comme face à Barcelone, où Dybala évolue en neuf et demi en retrait d'Higuaín, et le retour à la défense à trois, qui a annihilé les offensives de Monaco. Signe que le Mister ne s'est pas reposé sur ses lauriers et n'a jamais cessé d'expérimenter et d'innover tactiquement, comme en témoigne aussi la réinvention de Mario Mandžukić, de numéro neuf à ailier tout terrain.

La fin du plafond de verre ?


Reste que s'il est moins résigné et fataliste que Conte, Allegri n'en est pas moins conscient que son savoir faire tactique ne suffira pas à couronner la Vieille Dame en Europe. Et n'oublie pas de subtilement demander dès 2015 des renforts de poids lors des mercatos à venir : « Mon travail sert à donner une organisation et une identité. Mais on peut parler pendant des heures de schémas et d’organisations, mais les matchs, ce sont les joueurs qui les gagnent. Si tu as Messi, tu pars quasiment de 2-0, avec Ronaldo, idem. » Cette fois-ci, sa direction reçoit le message cinq sur cinq, en investissant sur des joueurs censés permettre à la Juve d'enfin crever le plafond de verre européen qui la sépare des tout meilleurs : la Vieille dame acquiert ainsi Paulo Dybala l'été suivant, puis Gonzalo Higuaín, Dani Alves et Miralem Pjanić en 2016.


Si bien qu'à l'heure de se mesurer au Real Madrid de Zinédine Zidane, Allegri est persuadé que la Ligue des champions ne constitue plus « un rêve » comme il l'avait énoncé à la sortie de la finale perdue de l'édition 2015 face à Barcelone, mais bien un objectif plausible : « Il y a eu une progression constante de la part de tous, que ce soit de l’entraîneur, du club ou des joueurs. Nous sommes convaincus de pouvoir ramener la coupe à la maison. » Et de pouvoir s'asseoir à la table où festoient les plus grands, quoi qu'en pense Antonio Conte.

  • Profitez de nos bonus et pariez sur la finale de Ligue des champions

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article

    Allegri a fait fermer quelques bouches dont la mienne.

    Chapeau au Mister! Toujours calme et classe. Vrai style juventino! Conte était plus trappattonien.

    S'il remporte la C1 samedi, il va entrer dans le cercle des coachs de légende. Il fera peut-être une Lippi et remportera aussi une coupe du monde à la tête des Azzurri! On peut rêver!
    Difficile de faire mieux que Lippi mais ce qui est certain c'est qu'il fait mieux que Conte (Je le voyait une carrière à Lippi à la Juve), j'ai fait partie des sceptiques mais là rien à dire il fait du très bon boulot
    1 réponse à ce commentaire.
    FinoAllaFine Niveau : DHR
    La même pour moi, je ne comprenais pas le choix de la direction de miser sur lui après le départ de Conte. Mea culpa, je regrette amèrement ce que je disais sur lui.
    C'est un tacticien hors-pair, qui sait examiner les adversaires comme personne. Il a quand même finit 3eme avec un milan méconnaissable lors de sa troisième année à la tête des rossoneri. Et puis, il pose ses co*illes sur la table quand il faut, comme par exemple avec Bonucci. J'espère qu'il va prolonger son contrat, c'est l'homme qu'il faut à la Juve !
    Comme beaucoup, j'étais pas emballé, et meme jusqu'au début de cette annee je pensais qu'il était chanceux de récolter ce que Conte avait semé (gagner le Scudetto avec une attaque Matri-Vucinic-Giovinco est plus méritoire que le faire avec Dybala-Mandzukic-Cuadrado) et l'autogestion du groupe.

    Mais J'ai vraiment été conquis par son changement de système, il a osé la cohabitation des 4 étoiles offensives la ou l'année passée il s'était replié sur le 3-5-2 apres le début de saison délicat.

    Bref bravo Max pour ton travail qui mérite amplement une CL comme consécration de ton entrée dans le gotha du coaching européen.
    Des chiffres et des chèvres Niveau : DHR
    Grande Mister !
    Dire qu'en ce mois de juillet 2014, après avoir vu l'Italie se faire sodomiser en poules, et la France se faire doser par l'Allemagne en quart, j'avais le moral dans les chaussettes..
    Et je vais sur les forums juventinis comme à mon habitude et, béant, je vois qu'Antonio avait démissionné..
    J'étais dégoûte et une grande peur s'était mise a frissonner en moi, la peur du déclin alors que les sommets commençaient à redevenir envisageables.
    Un scepticisme avéré, qui a laissé peu à peu sa place à une grande sérénité, même l'an passé après un début de saison cauchemardesque je savais qu'on serait champions. T'es un grand Max, quoi qu'on en dise, ramènes nous la CL à Cardiff et j'accroche moi même ton étoile au Juventus Museum
    Merci de reparler de ce début de saison dernière. C'est en voyant la remontée spectaculaire de la Juve que je m'étais dit qu'Allegri était vraiment un bon coup. Et le retour contre le Bayern, malgré la défaîte et l'élimination, avait achevé de me convaincre.
    1 réponse à ce commentaire.
    Antonio Conte a fait gagner 3 ou 4 ans à la juve dans son processus de reconquête, à ce titre il a un mérite incroyable. Cependant, je pense qu'il était naturel que les Bianconneri "détestent" Max Allegri (N'oublions pas qu'il venait tout droit du Milan). Mais force est de constater que le choix de la direction s'avère excellent, autant tactiquement, humainement,.... Max prouve que la réputation des entraîneurs Italiens n'est point une légende.
    straussken Niveau : CFA2
    Personne ne le détestait faut pas exagérer.

    C'était plus des doutes sur sa compétence, sur le fait qu'un tel type qu'on considérait comme un de ces entraineurs moyens du calcio puisse nous faire passer un cap. On pensait tous qu'il nous ferait régresser par rapport à Conte (qui sortait d'un cycle formidable).

    Je fais partie de ces nombreux juventini à qui il a fait fermer le clapet ; en douceur, comme toujours avec lui.
    Ah bon ? quand il est arrivé, il a été reçu par "des jets d’œufs, des banderoles assassines" et même un hashtag #noallegri a été créer par les supporters bianconneri

    voici un des articles qui en parle de ses débuts :
    https://www.lequipe.fr/Football/Actuali … rin/563918
    2 réponses à ce commentaire.
    Barry Allen Niveau : CFA
    Faut aussi dire que sa mauvaise réputation à son arrivée était en partie entretenue par un grand nombre de milanais qui voyait en lui le principal responsable des difficultés que le Milan rencontrait à l'époque.
    En soi, Allegri a toujours été un très bon coach. Mais de là à réaliser 2 fois en 3 ans le combo scudetto-coppa-finale de C1, j'y aurai jamais crû.
    Allez Max, tu nous gagnes cette LDC et tu fais un peu plus attention à la condition physique de tes joueurs (au passage, il s'est lui même blessé dans un match de charité hier), et tu fera définitivement parti des plus grands!
    Note : -2
    Coach tellement sous-côté putain.
    Ce coach n'avait pas de club!


    Je trouve sa gestion des joueurs meilleurs que celle de conte qui a du mal a changer son 11 type et a tendance a cramer les titulaires.
    L'insertion petit a petit des jeunes et des nouveaux arrivant me semble très juste. Dans les choix comme dans la communication.

    Et sinons vous en pensez quoi de ventura pour la squadra... On peut chialer ?
    Barry Allen Niveau : CFA
    Pour l'instant il fait le taf. De toutes façons s'il y a bien une sélection à ne pas juger sur les matchs amicaux et de qualifs c'est bien l'Italie.

    Bon après prendre Montolivo et se passer de Jorginho..................
    The_Panda Niveau : DHR
    et Gagliardini et Conti
    2 réponses à ce commentaire.
    DixDier Super Niveau : DHR
    Ce ne serait pas pour la saison à venir bien sûr, car je pense que Paris devrait garder Emery. Mais d'ici quelques années, je me demande ce qu'Allegri pourrait faire au PSG ? Gageons que le résultat soit intéressant à observer !
    Barry Allen Niveau : CFA
    Se faire critiquer par une bonne partie des observateurs français?
    DixDier Super Niveau : DHR
    Avant de fermer des bouches et retourner des vestes à la Jardim ? Ce serait beau non ? ;-)
    Ce commentaire a été modifié.
    Pas comparable, Jardim n avait jamais été champion avant de venir, sans parlé des C1

    Et vu qu on parle de retournement de veste, y en a eu ici aussi sur Jardim, moins qu ailleurs mais quand meme...
    andanaforever Niveau : DHR
    Claudio Ranieri likes this.
    4 réponses à ce commentaire.
    Tout simplement un des meilleurs entraineurs du moment...enfin depuis 2 saisons à mon avis, je me remate son duel l'an dernier avec Guardiola des fois avant d'aller dodo pour faire de beaux reves!
    GreatestShowOnField Niveau : DHR
    Et en plus, sa femme est une beauté.

    Monde injuste.
    Barry Allen Niveau : CFA
    Si tu parles de la demoiselle à ses côtés sur la photo de l'article, c'est sa fille!
    Et alors? Woody Allen aussi!
    Bien vu, valentina, très sympathique.
    Je l'aime beaucoup Valentina Allegri même avec son sourire de Joker!

    GreatestShowOnField, j'en avais parlé plutôt cette saison dans mon premier commentaire de cet article-là : http://www.sofoot.com/paco-jemez-papa-poule-436685.html
    GreatestShowOnField Niveau : DHR
    Je m'occuperais bien du marquage de sa fille pendant 90mn.
    Un bon démontage en règle façon Vinnie Jones.
    J'accepterais aussi qu'elle m'envoie du gaz hilarant la Jokeresse.
    5 réponses à ce commentaire.
    Cafu crème Niveau : Ligue 2
    Il a progressé tactiquement d'une manière étonnante. Bravo à ceux qui ont pris la décision de le choisir.
    JEAN CLAUDE SEAU D'EAU Niveau : District
    Grand Fan de Conte et des tacticiens italiens en général.

    Je suis supporter de la Juve pour la finale, j'espère qu'Allegri va gagner.

    Maintenant le réal est très fort. Mentalement Ramos et Pepe c'est pas Thiago Silva. Et Zidane la tactique à l'italienne, il a de très solides notions.
    Le 49-3 Citoyen Niveau : District
    Moi quand Conte a quitté le navire j'étais content. Il a apporté beaucoup à la renaissance de la Juve, mais rien du tout sur la scène européenne. Je me souviens du match face à Benfica. J'en rage encore.
    Bref, en plus ds ne pas passer un cap européen, je trouvais qu'il n'était plus en phase avec les dirigeants. Et il se montrait comme l'unique homme providentiel et idéal pour la Juve, comme si le maintien au niveau national du club dépendait entièrement de Conte.

    Alors Max est arrivé. J'étais sceptique comme tout le monde mais pas triste. La seule chose qui m'inquiétait c'était pour Pirlo, sinon j'étais confiant. Puis finalement, la première année est superbe. De là on se dit "Chouette, c'est cool", mais on se demande toujours si c'est Max ou l'héritage Conte qui a permis ça. On croyait avoir la réponse lors de la saison suivante, avec une Juve dans la seconde partie de tableau après 5 matchs, certainement victime de trop grandes pertes durant le mercato allié à la créativité de Max. Et là, ça remonte petit à petit, un match de légende sorti face au Bayern. Un mercato de folie (même si Higuain ca reste cher) plus tard, la Juve a totalement changée, et je ne pense qu'elle
    Le 49-3 Citoyen Niveau : District
    Qu'elle est largement plus forte que celle de Conte.

    Après, c'est peut être également la direction qui a changé en visant plus grand, mais je pense que Max est l'homme qui a fait passer un cap à la Juve, même si l'on doit un grand remerciement à Conte pour nous avoir ramené au sommet sur la scène nationale.

    (Désolé pour la fin du post qui se termine ici)
    1 réponse à ce commentaire.
    Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 10 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 14
    Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 26 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
    mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 127 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66