Mavuba : « Un sentiment de honte quand on voit le classement »

Modififié
0 12
Comme un air de déjà-vu.

Dix-huitième de Ligue 1 après six journées, le LOSC semble parti sur les même bases que celle de sa première partie de saison dernière, qui avait vu Hervé Renard se faire remplacer par Fredéric Antonetti à la mi-novembre, alors que les Dogues ne parvenaient pas à s'extraire des bas-fonds du championnat.

Une dynamique inquiétante que les Lillois avaient réussi à inverser dans un second temps, ce qui n'a pas empêché leur capitaine, Rio Mavuba, d'inciter ses coéquipiers à réagir dès ce week-end, face à Saint-Étienne : « Ce serait une erreur de dire qu'on a réussi une remontée la saison dernière et donc qu'on va le faire à nouveau. La saison passée, on a avancé ensemble et de manière très efficace. Je ne sens pas le groupe inquiet, mais concerné. On a un sentiment de honte qui prédomine quand tu vois le classement. On a envie de réagir... On va dire qu'on est en mission commando. Il faudra au moins prendre un point, voire plus. »

Vu le nombre de joueurs de Sainté qui se bousculent à l'infirmerie, c'est le moment ou jamais. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Attaque-Defonce Niveau : Loisir
Entre le règne de l'OL et celui du PSG, il y a eu quatre champions. Tous ont fait les mêmes erreurs que les champions uniques entre le règne de l'OM et celui de l'OL (période post-Bosman qui a clairement flingué le football français alors deuxième européen) : avoir la bave aux lèvres face à la valeur de leur effectif et vendre à tour de bras en pensant que remplacer un joueur par un autre du même profil suffirait pour maintenir le niveau de l'équipe. Le pire exemple en la matière restant l'AS Monaco de 2000 (incroyable cette saignée)... Mais celui de Lille est quand même édifiant.

L'équipe de 2011 était jeune, le club allait avoir un nouveau stade... deux ans plus tard, l'effectif était décimé : exit les Rami, cabaye, Chedjou, Hazard, Gervinho, Sow, Debuchy... Quelle gestion. J'espère vraiment que ce club va descendre pour punir une bonne fois pour toutes les présidents qui préfèrent vendre et racheter au rabais plutôt que de conserver leurs meilleurs éléments. Ce modèle économique n'est tout simplement plus adapté.

Il y a aussi le cas inverse, comme Bordeaux (en 99 et 2009, deux fois la même erreur) et l'OM : survaloriser l'équipe championne quitte à ne pas voir les faiblesses et augmenter les salaires de joueurs remplaçables au point de ne plus pouvoir les refourguer ni les prolonger en cas de progrès notables... Et se retrouver dans l'incapacité d'acheter des joueurs confirmés pour densifier l'effectif...

On ne dira jamais assez à quel point 90% de nos clubs sont mal gérés. A part Rivère et Aulas, c'est le désert.

Sadran, m'en parlez pas. Autant Dupraz, y a peut-être un truc. Autant avant, faut pas oublier les top coach qu'il a laissé pour des mandants records : les Baup, Casanova... J'en tremble encore. Et pourtant le TFC, même si c'est une ville de Rugby, y a un terreau fertile pour construire un vrai très bon club. Quatrième ville de France quand même...
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
"Je ne mavuba vaincu" aurait déclaré Rio au sortir de la dernière défaite.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 12