Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Mavuba évoque le racisme

Modififié
À l'issue du championnat, Rio Mavuba sera en fin de contrat avec le LOSC. Après sept années ​passées ​dans le Nord, le capitaine des Dogues n'a pas fermé la porte ​à une prolongation à Lille « pour encadrer les jeunes » .​ M​ais il pourrait aussi s'en aller voir ailleurs.

De retour à l'entraînement après une blessure au mollet qui l'a​vait​ écarté des terrains tout au long du mois de mars, l'homme de 31 ans s'est confié durant un entretien en longueur pour L'Équipe, abordant notamment le sujet du racisme. « J'ai ​déjà ​vécu un épisode de racisme, mais on n'est jamais venu me traiter de sale Noir. C'est plus une partie du public qui cherche à déstabiliser » , explique celui qui a évolué auparavant à Bordeaux, puis Villarreal, en Liga.

Né sur un bateau de réfugiés au large de l'Angola, Mavuba se sent pleinement français : « Je suis d'éducation occidentale, européenne. J'ai grandi ici » . Pourtant, il ​perçoit aussi​​ que ce sentiment d'appartenance a aiguisé l'animosité de certains sur les pelouses de Ligue 1. « Je me rends compte de la stupidité de certaines personnes, explique l'ancien international tricolore. Cela m'est arrivé, une fois, sur un terrain qu'un mec noir me dise : "De toute façon, toi tu es un Blanc, tu parles bien. Tu es un Bounty.​ » ​ Ça m'a choqué ! J'ai trouvé ça réducteur. Nous, les Noirs, n'avons pas le droit de savoir parler ? »

Une étroite vue d'esprit en effet.


FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17