Maurice-Belay tremble encore

Modififié
1 1

Cette saison, Nicolas Maurice-Belay découvre ce qu’est l’attente du haut niveau. Et bien que le bilan collectif soit médiocre, il mesure le pas qui lui reste à franchir pour devenir un tueur devant le but.

«  J’ai des exigences personnelles envers moi-même car il y a des occasions que j’aimerais mettre plus rapidement, ce que d’autres font en mettant leur équipe à l’abri. Moi, je ne réussis pas toujours, concède celui qui est considéré comme proche du « profil brésilien » par ses coéquipiers. Ce sont des trucs que je dois travailler… je dois mettre au fond !  »

Une autocritique sans concession, pour un joueur repositionné attaquant, mais qui ne fait pas toujours le bon choix. « Dès que je sors d’un dribble ou quand je suis en face-à-face, il faut que j’évite ce relâchement. Parce que quand je me précipite, souvent, je bâcle ce que je fais  » , ajoute-t-il, lucide.

Mais à Bordeaux, on pardonne à ce mec pas comme les autres, car on se souvient qu’avant lui, les Christian David et autre André sont passés. Ce qui devrait le rassurer.
LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

SoninkePsg Niveau : DHR
L'une des pipes du championnat ! 3 buts en plus de 200 matches, faut le faire !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 1