Maurice-Belay superstar

0 0

Le week-end est passé, et les Girondins se disent qu’ils ont réalisé une très bonne opération en battant Valenciennes (2-1) à domicile. Nicolas Maurice-Belay, lui, reste comme l’un des principaux artisans du succès bordelais.

Valeur sûre de l’effectif depuis le début de la saison, l’ancien Sochalien, auteur du second but des siens, a joué « avec plaisir  » attaquant de pointe. Mais comment l’a-t-il vécu ?

« J’utilise ma principale qualité qu’est la vitesse et, face à des équipes jouant très haut, il y a beaucoup de profondeur pour moi, ce qui me facilité la tâche, indiquait-il à chaud. Contrairement au fait de jouer sur le côté, il ne me reste plus qu’un ou deux défenseurs à éliminer et c’est plus facile, dans certaines positions.  »

Pas mal, pour un joueur crédité de deux passes décisives et d’un but en 20 journées de championnat. «  Je me suis fait un peu chambrer, c’est vrai, parce que le but n’est pas très beau, a-t-il reconnu avec sincérité. Mais c’est un but qui compte, et on va le prendre comme ça.  »

En marge de l’exploit, des émissaires de Blackburn étaient venus superviser Anthony Modeste… qui n’a pas joué, et qui a donc réalisé l’un de ses meilleurs matches avec Bordeaux !

C’est sûr, Maurice-Belay a encore de beaux jours devant lui…
LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0