1. //
  2. // Interview
  3. // En vacances

Maurice-Belay: « J'ai croisé Lil Wayne »

Nicolas Maurice-Belay en vacances à Miami, c'est comme les Chirac en Corrèze, ça sonne comme une évidence. Deuxième meilleur dribbleur du dernier championnat (79 réussis) juste derrière Eden Hazard (101), le néo-bordelais aime briller et ce qui brille. La preuve que l'on peut être né dans le Val de Marne et représenter la East Coast.

Modififié
1 4
Alors, elles étaient bonnes ces vacances ?


Franchement ouais. Je suis d'abord parti aux Maldives avec ma copine et mon fils, on avait loué une petite villa, c'était pas mal. Ensuite j'ai passé une semaine à Miami avec des potes d'enfance. On s'est tapé des barres, tu vois. Après, c'était pas non plus des vacances très tranquilles parce que j'ai du aussi gérer mon transfert de Sochaux aux Girondins. Mon agent m'appelait tous les jours et parfois avec le décalage horaire ça tombait en plein pendant mes soirées. C'est un peu relou, mais en même temps je suis content de savoir qu'il fait son job.


Tu peux raconter un peu ton trip américain ?


Bah, pas mal de sorties. Des délires. Des potes sont allés se faire tatouer dans le centre ville, tu sais des trucs qui partent au bout de trois semaines. On a pas mal traîné à la plage, on a tapé des foot, fait du jet-ski. On a aussi passé de bonnes petites soirées en boite, on a croisé des personnes connues dans le monde du rap, Lil Wayne, Trey Songz, Rick Ross. Je suis aussi allé à une soirée où les basketteurs de Dallas fêtaient leur titre, c'était stylé.


Pas trop dur de rentrer dans ce type de soirée ?


Non ça va, j'utilise mes connexions françaises là-bas.


T'as du te faire plaisir question shopping...


C'est clair. J'ai pu acheter pas mal des trucs que tu ne trouves pas en France. Des vêtements, des casquettes, des trucs comme ça. J'ai un gros kiffe pour les chaussures, surtout les Jordan.


Il y des choses que tu ne fais que pendant les vacances ?


Bah franchement, pas spécialement. Tu sais, quand tu es footballeur pro, tu as du temps libre toute l'année. Après, pour moi, les vacances c'est vraiment repos. Surtout ne pas se lever trop tôt, pas trop bouger.



Tu picoles un peu en soirée ?


Non, moi non. En fait, je ne bois plus depuis une cuite que j'avais prise il y a deux-trois ans. J'étais en vacances à Cancun et je m'étais enfilé un peu trop de verres de vodka. Le lendemain, j'étais dégoûté parce que ça m'avait niqué toute ma journée. J'ai même pas pu suivre les activités prévues tellement j'avais mal au crâne.


Avant d'être pro, ça ressemblait à quoi tes vacances ?


Je suis souvent allé en Martinique. Après quand j'étais au centre de formation de Monaco, je rentrais l'été sur Paris. Bon c'est sûr, c'est un peu mieux maintenant que j'ai les moyens financiers.


Vacances et jeunesse, c'est souvent synonyme de drague. C'est un domaine où tu étais bon ?


Ah moi je suis pas comme ça, j'étais déjà concentré dans mon foot. Après dans le sud à Monaco, il fait beau toute l'année, on voit même pas la différence entre été et hiver. Pour la drague c'est facile.

Tu as eu le temps de passer une journée sur le Bassin d'Arcachon depuis ton arrivée à Bordeaux ?


Pas encore, c'est pas vraiment ma priorité. Pour l'instant je suis encore à l'hôtel, il faut que je m'occupe de trouver une maison avant de penser aller à la plage. Une chose après l'autre : d'abord ramener mes affaires qui sont encore à Sochaux.


C'est quoi ton pire souvenir de vacances ?


Peut-être quand j'étais à New-York, il y a deux ans. J'avais pris un taxi pour me rendre de Manhattan à Brooklyn, où j'ai de la famille, et là vers 20h il y a eu une énorme tempête de neige, je n'avais jamais vu ça de ma vie. Je suis resté bloqué trois heures dans la voiture, c'était chiant. Après ça je me suis dis que plus jamais je ne partirais dans un pays où il fait froid l'hiver. Autant rester chez moi à Paris.


Et ton meilleur ?


Franchement j'ai bien aimé Miami, c'est un beau cadre de vie. Après tout coûte cher, tu vois...


Propos recueillis par Thomas Lecomte

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Banal... Miami, le soleil, le jetski, les vêtements, c'est bien marrant tout ça mais on s'en beurre les noisettes
Avant Maurice était une chèvre, alors Maurice Belay...
Ouais. Il a intérêt à se sortir les doigts. On n'est pas à Miami, ici, et on s'en fiche qu'il sache tricoter 79 fois dans la saison si c'est pour être incapable de caler cinq passes décisives. T'as intérêt à assurer, Maurice-Belay. Dès mercredi, à Agen. Pour le moment, un transfert gratuit pour raconter des trucs comme ça, c'est déjà trop cher.
@cliclic : je suis d'accord.
@froggy60 : pas mieux
Sinon, moi j'ai croisé Rothen tous les jours à Meudon autour de la piste d'athlé l'année dernière. Ca compte ou pas ?

http://lefootagedejeanluc.blogspot.com/
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 4