Matuidi et sa faucheuse

Modififié
0 22
Pour se rendre compte de la confiance accordée à Blaise Matuidi par Carlo Ancelotti, il suffit de se dire « 23 » . C’est le nombre de rencontres disputées par le milieu de terrain du PSG depuis le début de saison. Avec Salvatore Sirigu, Maxwell et le Z, l’international français est de loin le Parisien le plus utilisé. Si l'on y ajoute ses cinq sélections en équipe de France, cela donne une régularité rare.

Devenu incontournable, l’ancien Stéphanois analysait ce mercredi les dernières semaines de son équipe, coupable d’un « mauvais mois de novembre » : «  Peut-être nous fallait-il un coup de pied aux fesses pour prendre conscience qu’on pouvait passer encore une fois à coté d’un titre si on ne se réveillait pas rapidement. C’était moins un problème tactique, même si on a changé de système depuis trois matchs en passant du 4-3-3 au 4-4-2, qu'un problème d’attitude, d’état d’esprit. (…) Aujourd’hui, je suis confiant pour l’avenir. Ce qu’on a montré lors des trois dernières matchs, en marquant beaucoup de buts, en faisant des efforts les uns pour les autres et en proposant quelque chose de cohérent dans le jeu. On est parti pour aller chercher les Lyonnais, prendre le trône et ne plus le lâcher  » , a-t-il prévenu en conférence de presse.

Décidement au centre de toutes les attentions, Matuidi a également confié à France Football ses divers surnoms : « J'en ai plusieurs : la "Pieuvre", le "Chewing-gum", "Blaisou", et le petit nouveau, qui m'a été donné par Jaja (Christophe Jallet), "la Faucheuse". Bon, ce dernier n'est pas le plus flatteur, mais il faut le prendre du bon côté, c'est-à-dire dans le sens de faucher le ballon à l'adversaire. Enfin, c'est comme ça que je l'ai pris... (Sourire) »

La machine agricole du PSG ne s’enraye pas et pourrait atteindre la trentaine de matchs joués à la trêve. PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Une faucheuse black, ça fait très Ozzy Osbourne tout ça.
Au delà de son talent, indéniable, ce qui me plait chez Blaise c'est sa mentalité : le gars gagne sa place au PSG comme en EDF balle au pied, ne fait pas de vague, semble concentré et serein, loin d'être con*... un footballeur comme on aime, bravo pour cette première partie de saison.
Spikelee92 Niveau : CFA2
Super début de saison les 2 matchs ou il fait 2 conneries on perd les points mais en meme temps il a tellement apporter que personne ne lui en tiendras rigueur.
Chez nous on ´appelle blaisou aussi. Je suis meme dégouter que la trêve arrive aussi vite, ça va couper leur élan. On peut pas faire un boxing day made in france
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Chelsea sur Walcott ?
0 22