En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Match de préparation
  3. // France/Jamaïque
  4. // Notes

Matuidi et Benzema font tourner

Même si personne n'avait envie de vérifier si c'était vraiment les joueurs devant représenter la Jamaïque en face, 8-0 avant de partir au Brésil, ça fait plaisir. Surtout que ce n'est pas l'œuvre que d'un homme. Vite une deuxième étoile sur le maillot!

Modififié
Lloris (8) : Il a fait trois sorties pleines d'autorité dans sa surface, en gueulant avant d'envoyer les poings. Et puis il a eu le temps de découvrir que l'on pouvait faire un carré de 4096 à 2048. La soirée parfaite.

Évra (8) : Encore une poignée de matchs à ce niveau et il va entrer dans le top 50 des personnalités préférés des Français. Même Lizarazu va balancer des « Allez Patrice, t'es meilleur que moi en plus, putain » à l'antenne.

Sakho (6) : Le numéro 5, normalement, c'est réservé aux libéros, aux mecs classes, qui jouent torse relevé. Bon, Mamadou se sert plutôt de son buste pour calmer les mecs d'en face, mais on ne va rien dire...

Varane (6) : Il s'est forcé à se faire une crête sur la gueule pour dire « regardez les gars, j'aime la déconne moi aussi » . Alors qu'en fait, vu son jeu... mais tant mieux, c'est tout ce qu'on demande à son poste.

Debuchy (5) : Sorti à la mi-temps sur blessure pour un tacle offensif. Qui se fait la coupe de cheveux de Marco Reus, se blesse aussi connement que Marco Reus.

Cabaye (7) : Il démarre le festival. À la base, c'est une ouverture raté. Mais il est présent sur le renvoi, et sur l'échange suivant, il passe en force. Oui, il a préparé son match en regardant la finale de Nadal. Et alors ?

Sissoko (7) : Il a tellement couru dans le match que c'est comme s'il y avait eu trois Sissoko au milieu de terrain.

Matuidi (8) : Il a roulé sur l'équipe adverse comme si c'était un vulgaire ralentisseur. Une routine pour Blaise Matuidi, qui, rappelons-le, a fait ces deux dernières saisons en Ligue 1 avec l'équipe du PSG.

Valbuena (9) : On a l'impression que toutes les actions passent par lui, et qu'il sait à chaque fois quoi faire du ballon. Le premier à l'applaudimètre. Logique, vu sa prestation sur le terrain, mais aussi parce que le match se déroule à Lille, où on a une préférence pour les petits.

Benzema (9) : Il s'est même payé le luxe de mettre une frappe sur la barre pour montrer que non, ce n'était pas le fameux match où tout lui réussit, c'est juste qu'il est dans de bonnes dispositions. Bon ok, il y avait Gervinho dans les cages en face, mais 2 buts, 3 passes dé, c'est pas mal.

Giroud (9) : «  Merci d'avoir refusé mon offre pour Luis Suárez l'été dernier, bande de nazes. » Ça, c'est le texto que Wenger a envoyé aux dirigeants de Liverpool à la fin du match. Bon attention Tonton, ton protégé ne sort pas (encore ?) sa panoplie complète à tous les matchs. Mais s'il continue comme ça...


Remplaçants :

Sagna (5) : Il peut remercier Serge Aurier d'avoir choisi la sélection ivoirienne. Au moins il ne le chassera que de son club.

Mavuba (6) : Il est entré pour la dernière demi-heure. Pour rien faire de spé, juste kiffer d'être sur la pelouse, parler à ses coéquipiers de près pendant la rencontre. Un peu comme quand ton entraîneur en corpo se décide à entrer malgré son opération récente au ménisque.

Griezmann (8) : Il est entré à 20 minutes de la fin pour mettre un but de sang-froid et un autre en talonnade. Franck qui ?

Pogba (7) : Il est entré pour jouer sobre, histoire de montrer à Deschamps qu'il a compris la leçon. Puis, au bout de dix minutes, il n'a pas pu s'empêcher de faire une passe de la cuisse pour Évra. Aussi beau qu'efficace. Et un peu nonchalant, c'est vrai.

Rémy (6) : Il a mis un but hors-jeu, juste pour montrer qu'il était aussi efficace que les autres.

Schneiderlin : Il pourra dire qu'il a commencé son aventure en équipe de France par un 8-0. S'il veut imiter les débuts de Sergio Busquets pour les capes suivantes, qu'il ne se gêne surtout pas.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 25
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17