Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

« Matuidi est un caméléon »

Modififié
Symbole d’une équipe de France en plein renouveau, Blaise Matuidi intrigue autant qu’il inspire. Le Parisien s’est penché sur la réussite de l’international français en donnant la parole à ceux qui l’ont vu grandir. Jean-Marc Furlan, son ancien entraîneur à Troyes, en fait partie et décrypte le phénomène : « On joue d’abord au foot avec sa tête, et la première qualité de Blaise est sa capacité intellectuelle à développer ses forces. On le pense peu technique, car il n’est pas élégant. Mais il a la vitesse gestuelle d’un joueur de très haut niveau international. Et il a toujours eu une culture tactique et stratégique au-dessus de la moyenne. En plus, il a l’amour du maillot, celui du PSG comme celui de l’équipe de France. »

Bernard Caïazzo l’avait lui aussi déjà compris en 2007 au moment de l’attirer du côté de Saint-Étienne : « C’est un caméléon, tu peux le mettre dans n’importe quel club, il finira par jouer et s’imposer. Ce serait le cas au Real Madrid comme en sélection du Brésil.  »

Entre le Real et l’amour du maillot parisien, Blaise devra un jour faire un choix, mais continuera quoi qu’il arrive d’enfiler le bleu de chauffe.

MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 22

Le Kiosque SO PRESS

il y a 7 heures Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 29 il y a 7 heures Christian Vieri derrière les platines 23
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom