Mattia Caldara, du foot et des lettres

Transféré à la Juventus cet hiver moyennant un copieux montant de quinze millions d’euros, Mattia Caldara parfait son apprentissage du plus haut niveau en prêt à l’Atalanta jusqu’à la fin de la saison. Défenseur cérébral sur les terrains, déjà présenté comme l’avenir de la charnière centrale de la Nazionale, le natif de Bergame entretient aussi une réputation de footballeur curieux et lettré dans la vie de tous les jours.

Modififié
Côté pile, il y a le footballeur prodige. Celui qui parvient à franchir le fossé a priori insurmontable qui sépare un club de Serie B de la Juventus en à peine plus d’une année. Côté face, on trouve un jeune homme curieux, qui regretterait presque de ne pas avoir pu se consacrer à des études supérieures pour approfondir sa passion sincère pour les lettres et les langues. À vingt-deux ans, Mattia Caldara est devenu cette saison un cadre de la défense de l’Atalanta et un futur joueur de la Juventus. Et assume tranquillement son image de footeux tendance intello, en bouquinant ses romans russes favoris et en potassant son anglais entre deux entraînements.

Le météore


Le futur a un prix. À Turin, il coûte quinze millions. Plus cinq de bonus. C’est la somme dépensée par la Vieille Dame pour s’offrir Mattia Caldara afin d’assurer l’avenir de sa défense centrale dans les années à venir. Un tarif conséquent, mais pas démentiel, compte tenu des performances et de la réputation que le jeune défenseur s’est construite en l’espace de deux petites années. Car la trajectoire de Mattia Caldara a quelque chose de météorique. Pur produit du centre de formation de l’Atalanta, qu’il intègre à seulement neuf ans, Caldara fait ses débuts en Serie A en 2014 face à Catane. Avant d’être envoyé s’aguerrir sur les terrains de Serie B à Trapani puis à Cesena, où sa maturité tactique, sa tranquillité et son sens de l’anticipation en font l'une des sensations de la seconde division italienne. De retour à Bergame sous les ordres de Gian Piero Gasperini, un entraîneur réputé pour faire confiance aux jeunes talents, il poursuit cette saison son irrésistible ascension en devenant un homme de base de la défense bergamasque, voué non seulement à annihiler les offensives adverses, mais aussi capable de se muer en buteur occasionnel (déjà trois réalisations en Serie A cette saison).


Un parcours sans faute pour un joueur qui sait pertinemment où puiser ses références et ses inspirations. Son calme olympien sur le pré, la propreté de ses interventions défensives, son physique longiligne et son numéro 13 ne sont pas sans évoquer un certain Alessandro Nesta, son idole de jeunesse : « Un défenseur propre et un modèle à suivre. En dehors du terrain, il ne faisait jamais parler de lui, il m’a toujours beaucoup inspiré. » Un exemple que Caldara tente aussi de suivre avec application avec la sélection espoir italienne, où il est devenu l’un des chouchous de l’actuel sélectionneur Luigi Di Baggio, qui lui prédisait une carrière digne des plus grands mi-novembre dernier « Conti (autre défenseur de l’Atalanta, ndlr)et lui ont un très grand futur. Je ne sais pas s’ils ont besoin de six mois ou d’un an, mais ils peuvent arriver dans de très gros clubs très bientôt. » Caldara, recruté par la Juve le 19 décembre dernier, n’aura finalement eu besoin que d’un mois supplémentaire. Son vestiaire découvrira l’été prochain un joueur atypique, dont les goûts et passe-temps sont parfois perçus comme décalés avec ceux des autres joueurs de sa génération.

Dostoïevski, cours d’anglais et Eastpak géant


« Ça ne me plaît pas de jouer à la Playstation, j’ai l’impression de perdre mon temps » , affirme-t-il. Son truc : la littérature et le roman russe en particulier. Guerre et Paix, Anna Karénine et Crime et Châtiment font partie de ses références de lecture. Un amour des lettres naturellement acquis lors des cours de littérature qui ont ponctué ses années collège et lycée : « Quand mon professeur de littérature commençait à parler, je ne voyais pas le temps passer. J’adore lire, mais j’ai un truc particulier pour les classiques russes » , expliquait le joueur à la Gazzetta dello Sport à la mi-décembre. « Il aimait étudier l’italien et tout particulièrement lire la Divine Comédie. S’il avait continué les études, il se serait clairement dirigé vers une fac de lettres  » , confiait aux médias bergamasques Daniele Mologni, ami de longue date de Caldara.


« Les livres, c’était notre grande passion commune. Son œuvre préférée c’était Crime et Chatiment de Dostoïevski, le mien Sur la route de Jack Kerouac, mais on lisait un peu de tout.  » Un vieux pote avec lequel il ne parle pas seulement bouquins entre deux tacles, mais qu’il retrouve également lors de cours d’anglais hebdomadaires. Là, Caldara débarque avec sa dégaine de post-adolescent, timide et maladroit sur les bords, flanqué de son vieux sac à dos de collégien, qu’il continue de trimbaler un peu partout. « Il vient toujours avec son vieil Eastpak géant, ça lui crée à chaque fois des problèmes pour bouger sans gêner les gens. D’ailleurs, il avait ramené son sac lors de ses premières interviews à Trapani (en Serie B, ndlr), pas mal de personnes l’avaient taquiné là dessus » , se marre Mologni.

Chambrages en règle


Son look de nerd et ses passe-temps lui valent d’ailleurs toujours quelques chambrages de ses coéquipiers les plus proches. Son compagnon de chambre et équipier à l’Atalanta Andrea Petagna, qui le surnomme affectueusement « Le Poète » , est même devenu un spécialiste de l’exercice : « Il me charrie toujours en me disant que je suis trop silencieux, mais c’est vrai que, dans l’équipe, tout le monde sait que je suis très tranquille » , confiait Caldara à l’Eco di Bargamo mi-octobre. Ce qui ne l’empêche pas de répliquer avec humour dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport, lorsqu'on lui demande s’il lui serait plus difficile de convaincre un de ses partenaires réfractaires aux livres de se mettre à la lecture ou de qualifier l’Atalanta pour une Coupe d’Europe : « Vous rigolez ? On a peut-être 40% de chances de se qualifier pour l’Europe, mais qu’un de mes coéquipiers se mette à lire... Je ne vais rien dire sinon je vais avoir des problèmes » , plaisante le futur Juventino.


Il devra peut-être mettre de côté les belles lettres pour le septième art pour s’intégrer rapidement au sein du vestiaire bianconero. Aux grands auteurs classiques, Massimiliano Allegri a en effet plutôt tendance à préférer les références pop culture. Et notamment la sagesse de maître Yoda.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
"Crime et châtiment", une de mes lectures les plus troublantes...
Mon cerveau était tellement rentré dans le perso' de Raskolnikov que j'en ressentais les mêmes fièvres, les mêmes coups de fatigues, la même parano', les mêmes euphories etc. etc.

Bien qu'ayant aimé ce livre, ça m'a bizarrement dégoûté de Dosto'...
PierreFanFanJoséKarl Niveau : National
D'accord avec toi.

Par contre, sur la route, j'ai vraiment pas aimé. Je comprends que l'écriture paraisse novatrice pour l'époque, je conçois que certains se soient sentis transporté. Mais moi, ça ne m'a pas fait rêver du tout. Et j'ai largement préféré La route de Mc Carthy.
Merde alors je suis bien d'accord sur le Kerouac, ça m'a fait chier au possible, ces beatniks de mes deux.
Je n'ai pas réussi à y voir grand chose de plus qu'une petite bande de bourges qui s'encanaillent.
Après, la route de Mc Cathy (rien à voir bien sûr), bien, mais pas dingue non plus.
Non, le crado qui m'a fait kiffer, c'est évidemment Bukowski, là oui, y'a d'la chair et de l'esprit.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 2
J'ai pris 2 ou 3 gifles en découvrant Palaniuk.
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : DHR
Lisez Louis Calaferte les gars, vous m'en direz des nouvelles
Marcelo Bistro Niveau : Loisir
"BUKOWSKI ta gueule, tu nous enquiquines"
C'est quand même dommage de s’être arrêté à Crime et Châtiment. Dosto et Tolstoï, ils ont un truc un plus. Pas seulement stylistiquement, mais aussi dans la compréhension de leurs contemporains et la retranscription de la complexité des sentiments humains.

Ton âme s'élève à la lecture du bouquin puis tout retombe comme un soufflet quand t'as fini.

Des putains de génie comme on en fait plus
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Je lis très rarement des romans, et encore moins de ce style (je suis plus Garcia Marquez, Asturias... le réalisme magique quoi).

Crime et Châtiment, c'était juste de la curiosité et j'ai dû m'y reprendre à 7 ou 8 fois en 2 ans pour passer le premier chapitre...

Je me vois mal replonger dedans malgré le talent indéniable de Dostoievski.
Pas de problème, on a tous nos chouchous, en foot comme en art de toute facon j'suppose
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Rien que d'y repenser, je me sens mal pour tout te dire...
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
Je vais te remonter le moral

LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Je suis au boulot, ton lien est caduc, je ne le vois donc pas...

Mais ça me touche, les fans de Roma et les adeptes de la poitrine de Romane Bohringer étant les seuls et véritables dépositaires de la "romanità" et donc unis d'un lien fraternel indestructible.
One Night Stand Niveau : DHR
Gabriel Garcia Marquez <3

Quel bouquin Cent ans de solitude...
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Note : 1
Je préfère l'Automne du Patriarche perso'!! Une folie!
Je te suggère de commencer par les nombreuses nouvelles qu'il a écrites, plus faciles àlire et aussi brillantes.

La Douce est ma préférée
Je te comprends, j'ai eu la même sensation avec gaston lagaffe (gaffes et gadgets)..
15 réponses à ce commentaire.
PierreFanFanJoséKarl Niveau : National
Ah et je suis persuadé qu'il y a bien plus de footballeurs intelligents et dôté d'une belle sensibilité artistique.

Pour un kéké accro à la playstation au rap moisi et aux playmates de télé réalité, il y en a au moins un qui aime lire, jouer d'un instrument, aller au théâtre ou à l'opéra.

Bref dans le monde du football, certains ont l'air d'en avoir vraiment dans le ciboulot. Contrairement aux idées reçues.
Bonjour Jose,

Il est evident qu'il y a plus de footballeurs que l'on veut nous faire croire. En revanche, je ne suis pas sur que le ratio que tu exposes soit le bon (1 pour 1).

Ne faisons pas passer nos sportifs pour des débiles mais il faut également éviter de les faire passer pour des Hugo, Verlaine ou consorts.

Beau portrait d'un singulier footballeur qui connaîtra, j’espère, une carrière au long cours.

La bise et une bonne journée Jose.
Je crois aussi que tu te fourvoies dans ton pourcentage. 1 pour 1 ça reste du domaine du rêve.
Note : 1
Ouais, tu y vas faire avec le un pour un... ce n'est pas le cas dans la société en général, je ne vois pas pourquoi ça le serait chez les footeux.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
J'aurais dit 1 sur 5/6 mais bon, je suis peut-être déjà optimiste.
Surtout qu'aimer le rap et lire c'est pas incompatible. Genre tu vois, quand tu lis et que tu es capable de comprendre et de trouver une sensibilité aux mots, notamment les poèmes, bah certains artistes de rap te font ressentir le même genre de questionnement.

Puis j'comprends pas vraiment l'opposition entre culture littéraire et jeux vidéos... Comme dit plus tôt, le manque de culture littéraire est juste un reflet de la société actuelle, rien d'autre. Au mieux la plupart lit du roman de gare, de la bouse.
Marcelo Bistro Niveau : Loisir
Bizarrement les rappeurs passent plus pour des beaufs incultes qui vénèrent l'argent les voitures de luxes et les filles gonflées que pour des poètes.

Pas un texte de rap n'arrive à la cheville du plus mauvais des poèmes.
Un p'tit Kery James, qui a le mérite d'être engagé et de l'assumer, avec des textes forts. C'est pas du Hugo ou du Baudelaire mais c'est tellement au dessus du RapGame. Et il est aussi lecteur et appréciateur de théâtre (il joue dans une pièce ces temps-ci).

Après c'est sûr qu'on a plus de B20BA que de Kery James dans le rap...
7 réponses à ce commentaire.
Mattia, il est maigre.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Fred Chichin, ce génie.
Ouè.
Je l'aurai bien vu écrire des chansons pour Muriel Moreno.
Mais bon, y'a que Catherine Ringer qui y avait droit...
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Muriel Moreno qui aura fini psy, voila ce qui arrive quand on chante pendant que les champs brûlent.
Oh putain, tu me tues Cafu. J'ai l'image en tête de muriel Moreno bouffie par les psychotropes, neuroleptiques et autres bonbecs zombifiant.
Je vais le faire un shoot de Salma Hayek pour passer ce moment difficile.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Mais que devient Sabine Paturel?

Si vous ne connaissez pas allez vite découvrir cette perle de la musique française.
Quand je pense qu'avec le paquet sans marque, on ne verra plus le logo craven-a....
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
"J'ai tout mangé le chocolat
J'ai tout fumé les... attends, laisse moi vérifier mais j'crois bien que c'était des Craven A"

C'est sûr que ça fonctionne beaucoup moins.
7 réponses à ce commentaire.
Sololaseriea Niveau : DHR
La Juventus ne manque pas de talent en défense centrale et sauf surprise il ne devrait être que le cinquième choix de l'entraîneur s'il ne part pas en prêt ... Mais s'il se montre patient comme semble l'être Rugani il aura sa chance. Les meilleures années de Barzagli et Chiellini sont derrières eux.
Soit il est prêté la saison prochaine encore et n'arrive qu'en 2018 à l'arrêt de Barzagli, soit il prendra la place de Benatia qui est trop souvent blessé.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Vous allez l'acheter définitivement Benatia?
Je n'en vois pas trop l'intérêt.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
De manière plus générale je n'ai jamais compris la volonté de Benatia d'aller s'enterrer au Bayern vu la concurrence. Pour ensuite se relancer à la Juve....
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Alors qu'on est si bien à Rome...
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 2
Oh je repasse en National près d'un an et demie après mon ban par le fameux florian cadu.

Dans un an j'aurais retrouve mon niveau d1.
Franchement moi non plus, surtout depuis l'éclosion de Rugani.
Mais je pense que Benatia comme Alves sont là parce que nous sommes dans une phase transitoire. Dans deux ans maxi on devrait voir arriver à la Juventus, de façon régulière, des jeunes italiens issus de la primavera et des prêts en Italie.
Barry Allen Niveau : CFA
D'après ce qui se dit, oui le club envisage de l'acheter définitivement. Après d'ici Juin...
Et j'avoue ne pas en voir l'intérêt. Je trouve ce joueur très moyen qui au final n'aura fait qu'une bonne saison au très haut niveau. Rugani lui est passé devant, Caldara arrive, les 17M pour Benatia peuvent être plus utiles ailleurs à mon avis.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Après dans l'intérêt de la Juve j'avais trouvé sa venue pertinente. Je peux aussi comprendre le joueur qui a explosé sur le tard et a envie de passer dans des clubs ultra compétitifs.

Pour les jeunes italiens, tant qu'il en sort et quelle que soit l'équipe je serai toujours content d'en voir arriver. En voyant la Pl, malgré son histoire et sa culture, la tradition et le home made ont été saccagés en vingt ans...
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
C'est ce que je me disais aussi.
Avec Barzagli et Chiellini, pas encore morts, Bonucci au meilleur âge pour un central et les deux excellents jeunes qui poussent derrière (ne pas mettre l'expression en image, svp), vous pouvez économiser cette somme sans trop de problèmes.
Pour moi il vient à la place de Benatia, en laissant le temps à Benatia de s'acheter un corps qui tient la route avant 2018.

Mais c'est un transfert qui me laisse perplexe, j'suis pas trop convaincu de son utilité au mercato d'hiver. La qualité du joueur rien à redire par contre.
Qu poussent derrière. T'es dégueulasse Totti sérieux. Scato.
11 réponses à ce commentaire.
Alvaro_Recoba Niveau : CFA2
Il n'y a pas besoin d'aller chez les footballeurs pour trouver une majorité de gens rétifs à la littérature.
Même autour de moi dans ma boite, il y a très peu de personnes qui lisent et je suis parfois regardé avec curiosité quand on me voit avec un bouquin.

Et c'est loin d'être des personnes qui ont arrêté les études tôt comme les footeux.

Le recul du goût pour les livres est plus généralisé à la société que restreint à une seule catégorie socio-professionnelle.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 2
Carrément.
On vient même t'enquiquiner alors que tu es train de lire.
Ça mérite pourtant la peine de mort dans certains pays.

Je ne sais pas pour vous mais je n'arrive pas à passer au numérique.
J'aime le livre, l'objet livre plutôt.
Le contact de la feuille, son odeur, etc.
Ce commentaire a été modifié.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 1
Je suis passé au format numérique par manque de place dans mon appart, tout simplement.

Alors c'est pratique mais ça tue l'échange que tu peux avoir avec le bouquiniste, le mec à côté de toi dans le tram qui engage la conversation pour te demander de quoi ça parle etc. Et je trouve ça dommage.

Je sais pas si ça existe en France mais en Suisse il y a des emplacements ou tu peux laisser des livres dans la rue et les passants peuvent se servir. Plutôt cool comme initiative et ça permet aux moins fortunés ou curieux d'avoir un livre gratos.
Alvaro_Recoba Niveau : CFA2
Idem.
Je n'arrive pas à me faire au fait de lire un bouquin sur tablette.
Le contact charnel avec le livre est pour moi incontournable.

Autant en musique, grâce aux fichiers FLAC et aux lecteurs Haute Résolution, je n'ai aucune réticence pour le numérique, pour l'écrit, j'ai du mal
Ça existe ici sur lyon, mais je sais pas si ça fera long feu. On a pas le même soin pour l'objet public que les suisses...
Si j'avais les moyens, je ferai comme Hugo Pratt, qui avait acheté une maison en suisse dédiée à sa bibliothèque perso de 30000 livres. Sauf que moi, les 3/4 seraient de la bd et du vinyle.
Ce commentaire a été modifié.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 1
Moui c'est plus propre qu'à Bordeaux ou j ai passe la majeure partie de ma vie m'enfin y'a surtout beaucoup plus de personnel pour le nettoyage et l'entretien... Sans compter les prunes par la police si tu laisses une poubelle par terre ou si tu n'utilises pas le bon sac qui font mal au portefeuille. Pas la même culture.

La presse gratuite pleine de pub donnée tous les matins devant les trams a aussi du tuer chez beaucoup l'habitude d avoir un livre dans sa poche. Et c est pas 20 min qui rend plus intelligent en soirée..
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : DHR
Quand quelqu'un lit un livre, je peux pas m'empêcher de pencher la tête pour voir ce que c'est. Parfois ça a donné lieu à des échanges. Un type m'a alpagué quand je lisais le "Voyage au bout de la nuit" de Céline, on a parlé pendant deux heures. Celui qui lit en numérique, sur une liseuse, à moins d'aller carrément lui demander directement, c'est pas possible.
- Bonjour, vous lisez quoi ?
- C'est un livre de Marc Lévy, ça parle de...
- Ouais non c'est bon en fait. Bonne journée quand même.
andanaforever Niveau : DHR
Cafu crème :
Quel plaisir de se pointer dans une petite bibliothèque bien planquée et un peu moite, avec un pti mec les yeux rivés dans ses pages que tu viens brutalement tirer de son voyage...
Dans le métro et le tram c'était devenu un passe temps occasionnel mais sacrément enrichissant de jeter un oeil sur la couverture que j'avais remarqué dans un coin de la rame, et le mieux c'est quand tu tombes sur une personne qui kiffe son bouquin et qui te le présente passionnément.
Enfin pour te répondre, je sais que le don (ou échange) de bouquins sur la place publique, ça se fait à Toulouse place Wilson ! Quelque fois, tu trouves une jolie bibliothèque en bois en plein milieu de la place, dedans un petit stock (y'a évidemment du bon et du moins bon...), mais tu peux repartir peinard avec le bouquin qui t'aura le plus titillé ! Perso je suis tombé sur "Les raisins de la colère" de Steinbeck, que j'ai attaqué directos en terrasse avec une bonne pinte, avant de la bazarder misérablement en rentrant chez moi... J'avais trop d'autres choses à lire pour mes cours, mais j'y reviendrai !

P.s. : "lire, c'est refuser de mourir !"
Hommage à ce brillant esprit qu'est Gilles V. pour les intimes !
andanaforever Niveau : DHR
Désolé du double post, mais une amie dingue de lecture m'a parlé un jour d'un programme assez tentant.
On ne peut faire plus simple : tu laisses délibérément le livre que tu viens de t'envoyer sur un endroit de passage assez fréquenté, et une personne un minimum curieuse repartira avec, découvrant ainsi un nouveau livre gratos miraculeusement tombé du ciel à ses yeux (ou en profitant de la distraction d'un pauvre fou dissipégenre professeur Tournesol, c'est elle qui voit à ce moment là).
Le truc est tout con, mais si on aime le livre on est forcément tenté !
Prend soin de mes chers Poèmes saturniens, ô toi heureux élu qui l'aura trouvé sur un banc autour du lac d'Autun !
danseavecmamie Niveau : DHR
Je ne crois pas du tout que lire des livres rende plus "intelligent en soirée", plus cultivé oui c'est sur par contre. Ne le prend pas mal mais c'est une nuance que je tenais à souligner.
10 réponses à ce commentaire.
Il m'arrive parfois d'être aussi accro à un bon bouquin qu'à une bonne partie de Football Manager, c'est dire.
Joseph Marx Niveau : Loisir
Pour ma part, j'ai toujours concilié culture et football comme tous les grands de ce monde.

Camus, Peter Handke, Pasolini et Max Pecas.
Tu as oublié le meilleur d'entre nous
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Tu crois que c'est le signe d'un transfert imminent à la Roma?

2 réponses à ce commentaire.
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 132
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 5 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)