1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Allemagne
  3. // n°3

Matthäus, petit Poulain

Lothar Matthäus a construit son palmarès avec le Bayern Munich, la Nationalmannschaft et l'Inter Milan. Mais avant cela, quand Matthäus n'était encore qu'un poulain du foot allemand, il a tout appris avec Mönchengladbach. Quitte à devenir un traître à l'heure de partir.

Modififié

« Quand j'étais petit, je dormais dans des draps aux couleurs du Borussia Mönchengladbach. » La confession de Lothar Matthäus à 11Freunde n'est pas un scoop, mais elle résume bien ses débuts footballistiques. Né à Erlangen, une ville du nord de la Bavière, dans la région de la Franconie, le jeune Lothar se désintéresse étonnamment des grosses écuries locales. Ni le FC Nuremberg, dont le stade se trouve à une vingtaine de kilomètres, ni le grand FC Bayern Munich ne retient son attention. Non. Lothar Matthäus choisit plutôt le Borussia Mönchengladbach. « J'éprouvais tout simplement de la sympathie pour ce club. » Les années 70 sont aussi des années fastes pour Gladbach. « C'était une époque de grande réussite pour le Borussia, avec des joueurs comme Günter Netzer, Jupp Heynckes, Berti Vots et d'autres encore... » Toutefois, quand 11Freunde lui demande s'il a une idole dans sa jeunesse, il rejette l'idée en bloc. Non, c'est l'équipe de Gladbach dans son ensemble qu'il apprécie. Le cadre familial n'est d'ailleurs peut-être pas complètement étranger à cet intérêt. « Le fait que mon entière famille travaille pour Puma [alors équipementier des Fohlen, tandis que le Bayern est chez le rival Adidas] avait très certainement quelque chose à avoir dans ce choix. » Alors, sans surprise, quand Lothar Matthäus commence sa carrière professionnelle, il jette son dévolu sur Mönchengladbach. À 18 ans, il signe là-bas au moment même où Jupp Heynckes en devient l'entraîneur principal. Le début de cinq années de labeur et d'apprentissage.

« Le meilleur entraîneur possible »


C'est l'été 1979. Matthäus passe un test chez les Fohlen, avec succès, grâce notamment à l'appui de Berti Vogts. À l'Express, en décembre dernier, Matthäus rapporte que Vogts « a dit : "Lui, c'est un jeune camarade doué. Il met déjà de l'intensité." Gladbach ne pouvait alors plus faire autrement que de me donner un contrat. » Tant mieux pour eux, car Matthäus joue déjà comme un vieux roublard en match officiel. Il s'impose au milieu de terrain (28 matchs de Buli) dans une équipe qui joue sur plusieurs tableaux, et qui va loin. Dès sa première saison, il va jusqu'en finale de la Coupe UEFA – mais c'est l'Eintracht Francfort qui l'emporte. L'apprentissage est encore le maître mot pour Matthäus, dont la confiance est certaine mais dont le talent doit encore être poli. « C'est là que je commence ma carrière. Sans Gladbach, il n'y aurait peut-être pas eu de joueur allemand de classe mondiale. » Jupp Heynckes est l'entraîneur idoine. Matthäus le reconnaît auprès de 11Freunde. « Jupp m'a formé, suivi, critiqué et reconstruit. Dans les premières années de ma carrière, il était très certainement le meilleur entraîneur que je pouvais souhaiter avoir. » En équipe nationale, Jupp Derwall le retient déjà pour l'Euro 1980 en Italie. Il ne rentre qu'une fois, commet une faute qui coûte un penalty contre les Pays-Bas, et ne revient plus en jeu. Sans lui, l'Allemagne gagne le tournoi. Cela reste son premier titre. Son seul à l'époque de Gladbach, qui navigue dans le ventre mou au classement. Il y a pourtant d'autres occasions qui se présentent. Il reste par exemple la Pokal. En 1984, le Borussia atteint la finale. La dernière étape qui s'annonce au Waldstadion de Frankfurt les oppose au Bayern Munich... Le grand rival, l'ennemi juré et le club en faveur duquel Lothar Matthäus vient de signer pour le prochain exercice.

« Judas ! Judas ! Judas ! »


La finale est intense. Certes, ce n'est plus la grande époque des affrontements Munich-Gladbach des années 70, mais la rivalité reste prégnante. Matthäus est conscient de cette saveur particulière des Borussia-Bayern. « L'atmosphère était très chaude, contre les arrogants et riches Bavarois. » Lors de cette finale, les clubs ne parviennent pas à se départager, le score se coince à un but partout. Ce seront donc les tirs au but qui feront la décision finale. Matthäus ne semble pas confiant. Il le dit d'ailleurs à Jupp Heynckes : « Je ne tirerai pas. » Le coach a insisté, encore et encore. C'est le premier accroc entre les deux hommes. Contre sa volonté, Matthäus est donc le tout premier à se présenter devant Jean-Marie Pfaff. Il a le visage marqué par la fatigue, l'effort et une légère blessure sous l'œil gauche. Il prend quelques pas d'élan et frappe au-dessus.

Youtube


Le reste de la séance, la diffusion de Donald Duck toujours plus retardée et la défaite finale de Gladbach appartiennent à la légende de la Pokal. Du côté de Matthäus, le mal est fait. Lui, si habile dans l'exercice, vient de trahir les Fohlen. Même s'il va féliciter son gardien ensuite. Même s'il ne voulait pas tirer en premier lieu. Les fans de Gladbach viennent de tirer une croix sur les cinq ans passés par Matthäus avec leur maillot blanc. Il devient persona non grata au Bökelberg. Son retour quelques mois plus tard est accueilli par une nuée de « Judas ! Judas ! » dans les tribunes. Pour Matthäus, Mönchengladbach reste ainsi une étape sans titre. Heureusement, il lui reste encore plus de quinze ans de carrière pour faire oublier ce mauvais épisode et tenter de conquérir le monde.


Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ils ont marqué le foot allemand : Lothar Matthäus (3)




Dans cet article

Les scores des 1/2F de Pokal cette année 1984 :
- Gladbach 5-4 Werder
- Schalke 6-6, Bayern puis 3-2
Une autre époque.

À voir la finale de l'UEFA 1980 contre l'Eintracht. Le match aller est une vraie tuerie, avec notamment un Lothar qui allume la mèche de loin.
1980 l'année où la coupe de l'UEFA s'est transformée en annexe de la Bundesliga avec 4 demi-finalistes ouest-allemands : Eintracht Frankfurt / Borussia Mönchengladbach / Bayern München / VFB Stuttgart. Et en quart, il y avait un 5e club 1.FC Kaiserslautern éliminé par le Bayern. L'Anschluss footballistique avec un superbe Hölzenbein qui, si c'est ma mémoire est bonne, n'est même pas signalé dans les 100 meilleurs joueurs allemands.
Oui, la fin des années 70 était 100 % allemandes. Déjà, en 79, trois clubs allemands étaient en demi-finale de l'UEFA.

Bizarrement, en C1, les anglais raflaient tout.
Et Hambourg est en finale de C1 aussi.
il y a 6 heures Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 97 Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2 Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 120 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14