1. // Coupe du monde 2014
  2. // Finale
  3. // Argentine/Allemagne

Matthäus déglingue le Brésil

Modififié
0 19
Des larmes, Neymar, des larmes, Neymar et encore des larmes. Le résumé de la Coupe du monde du Brésil ne tient qu'en une ligne et ça, cet artilleur de Lothar Matthäus l'a bien compris.

À quelques heures de la finale de l'Allemagne face à l'Argentine, Lothar Matthäus a allumé le Brésil dans une interview accordée au JDD. L'ancien joueur du Bayern a notamment fustigé l'attitude des joueurs brésiliens et surtout leurs pleurs incessants à chaque match qu'ils disputaient : « Moi, je ne comprends pas qu'un joueur de foot pleure, a-t-il en effet déclaré. Les Brésiliens pleuraient tout le temps ! On joue leur hymne ? Ils pleurent. Ils éliminent le Chili ? Ils pleurent. Ils perdent contre l'Allemagne ? Ils pleurent. Ils doivent montrer que ce sont des hommes, qu'ils sont forts. Je n'ai jamais rien vu d'aussi néfaste que le langage corporel de cette équipe. Elle avait peur. C'était quoi, l'idée avec le maillot pour Neymar ? La France a perdu Ribéry et on n'a rien entendu. Pareil pour la Colombie avec Falcao ou l'Allemagne avec Reus. Au lieu de larmoyer, les Brésiliens auraient dû montrer qu'ils pouvaient faire sans lui. »

Lothar m'a tuer.

PA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je ne peux que être d'accord !
Bien dit. Il les traite de tapettes (à raison) sans pour autant prononcer ce mot.
la valeur marchande des trans brésiliens va augmenter de façon exponentielle grace au mondial. plein emploi au brésil dans les prochaines années, c'est la croissance qui va être contente.
Gerd Müller Niveau : CFA
D'accord avec lui sauf le passage sur l'homme fort qui ne doit pas montrer ses faiblesses.

Voir cette équipe pleurer à chaque victoire, après la défaite montre surtout sa fébrilité psychologique. L'équipe a tenté de se construire autour de symbole très fort comme le maillot de neymar pendant l'hymne ou encore les multiples prières afin de créer une illusion mais à la moindre perturbation rien ne va plus.
Ok sur la surthéatralisation de l'émotion de cette Seleçao. Mais l'émotion n'a pas de sexe, les hommes peuvent et ont le droit de pleurer. Il suffit de voir les rugbymen les yeux humides pendant les hymnes s'en mettre plein la gueule pendant 80 minutes ensuite.
Alors c'est sûr, la génération 90's des Terminator de la RFA qu'étaient Matthaüs, Köhler, Augenthaler, Berthold, Buchwald, Illgner, Klinsmann, Brehme ne faisaient pas dans la dentelle... surtout lorsqu'on voit les gentilles belles gueules d'aujourd'hui que sont Lahm, Hummels, Özil, Reus ou Kroos.
CharlesEchalotte Niveau : CFA
Il a tenté de faire une imitation de Mark the U, problème: il n'y en a qu'un...
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par SidLFC
C'est sûr, la génération 90's des Terminator de la RFA qu'étaient Matthaüs, Köhler, Augenthaler, Berthold, Buchwald, Illgner, Klinsmann, Brehme ne faisaient pas dans la dentelle... surtout lorsqu'on voit les gentilles belles gueules d'aujourd'hui que sont Lahm, Hummels, Özil, Reus ou Kroos.


La génération 90's des Terminator de la RFA, j'adore cette expression! ^^
Aoutch, il y a une jolie collection de dents brésiliennes à ramasser par terre là.
Toon Eastman Niveau : National
Entièrement d'accord, surtout pour le coup de Neymar. Le voir hier sur le banc en équipement alors que le mec sait a peine marcher c'était d'un ridicule... Le sommet étant pour moi le maillot sur l'hymne national en demi, comme si le gars était mort le jour avant. Ils auraient porté un brassard noir que ça n'aurait pas été plus choquant.
Au final la seule chose qu'aura réussi cette équipe c'est agacer le monde entier.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 19