1. // Euro 2012 – Préparation – Suisse/Allemagne

Mats Hummels, l'élégance allemande

Le meilleur défenseur central d’Allemagne n’est pas titulaire en équipe nationale. Cela ne saurait tarder. À l’approche de l’Euro, Joachim Löw se rendra sûrement compte qu’il se doit d’aligner son joueur le plus fort et le plus élégant (sur le terrain comme en dehors), à savoir Mats Hummels.

Modififié
166 13
Samedi 12 mai, Olympiastadion, Berlin. Le Borussia Dortmund et le Bayern sont à égalité (1-1) dans cette finale de Coupe d’Allemagne, à cinq minutes de la fin du temps réglementaire. Pénalty pour le BVB suite à une faute de Boateng sur Blaszczykowski, Mats Hummels se décide à le tirer. Face à lui, Manuel Neuer, ainsi qu’un grand mur rouge blindé de supporters du Bayern. Tout ce joli monde n’impressionne pas le grand Mats qui transforme son tir, et ce malgré la parade du numéro 1 de la Nationalmannschaft. 2-1 pour le Borussia, Hummels exulte, brièvement, mais justement. Même s’il n’y a pas vraiment de cause à effet, il a en quelque sorte « vengé » son père, Hermann, qui travaillait pour le compte bavarois et qui s’est fait virer sans véritable explication de la Säbener Strasse. Il a également pris sa revanche personnelle sur le Bayern, un club qui n’a jamais trop cru en lui, et qui doit s’en mordre les doigts aujourd’hui.

Formé par le Bayern, révélé par Dortmund

Car Mats Hummels avait sûrement tout pour réussir en Bavière. Né d’un père footballeur et d’une maman journaliste sportif, le petit Mats intègre très tôt les équipes de jeunes du Bayern où papa travaille. Tout se passe très bien pour le jeune Hummels, qui s’avère être aussi bon en milieu défensif qu’en défense centrale, aussi bon techniquement que propre sur l’homme. À 18 ans et demi, il connaîtra même les joies de l’équipe première du Bayern, remplaçant Martin Demichelis un certain 19 mai 2007. Et puis, plus rien. Ottmar Hitzfeld, pas convaincu par le joueur, le laisse sur la touche. Le Borussia Dortmund, alors en pleine réhabilitation, flaire la bonne affaire et se fait prêter Hummels début février 2008. Un prêt qui dure jusqu’en juillet 2009. Ça marche. Du coup, le numéro 15 est prolongé au BVB. Entre-temps, Jürgen Klopp est arrivé, et amène Neven Subotic dans ses bagages. Ça marche aussi : alors que le Borussia était dénigré pour son « Opa-Abwehr » (défense de papys, ndlr) Wörns-Kovac, plus mauvaise défense de Bundesliga en 07/08, le changement est immédiat grâce au duo Hummels-Subotic : deuxième meilleure défense en 08/09 (ainsi que lors de l’exercice qui vient de se terminer), meilleure arrière-garde du pays en 09/10 et surtout en 10/11, l’année du premier titre depuis neuf saisons.

L’assurance derrière est de série, le jeu vers l’avant et les buts, c’est en option, et ça aide pas mal. Déjà 12 buts pour Hummels en quatre saisons et demie ; un seul but cette année, mais quel but, lors du match épique face à Stuttgart (4-4) ! De fait, celui que l’on retrouve sur la pochette de Fifa 12 outre-Rhin est devenu indispensable au Borussia, à tel point que le Bayern a cherché à le racheter, en vain. « Même si j’avais une clause de rachat de deux euros, je ne veux pas bouger, je veux rester au BVB! » , a déclaré celui qui les fait toutes chavirer dans la Ruhr, avec sa dégaine de surfeur. Même son de cloche du côté de Jürgen Klopp, après que Hummels a été éloigné des terrains pour une sale blessure à la mâchoire (provoquée par… son coéquipier Weidenfeller) : «  Nous attendrons qu’il revienne comme une bonne épouse attend son mari qui est en prison. » À la vie, à la mort.

Youtube

Le meilleur défenseur du pays

Avec son style élégant, aussi bien en défense (tacles, protection de balle, duels aériens) qu’en attaque (montées, transversales), Mats Hummels s’est mis la Bundesliga dans la poche. Reste la dimension internationale à aborder : comme toute son équipe, le défenseur est passé au travers de sa C1. Un manque d’expérience qui s’effacera sûrement au fil des années. Autre chantier : la Nationalmannschaft. En ce moment, Mats Hummels, c’est un peu le Philippe Mexès d’avant, celui qui cartonnait avec Auxerre et l’AS Rome, mais qui n’était jamais titulaire, voire non sélectionné. Pour le moment, Joachim Löw préfère aligner la paire Boateng-Badstuber. Encore le Bayern qui poursuit Hummels… Ce n’est pas que l’un ou l’autre soit spécialement meilleur que lui, c’est juste que c’est leur complémentarité en club qui leur donne la sérénité nécessaire pour être alignés en équipe nationale. Qu’importe, le meilleur défenseur du pays depuis deux saisons (selon les notes de Kicker) continuera à bosser pour finir titulaire. Et puis, quand on est beau gosse dans une équipe dirigée par un beau gosse, ça peut sûrement aider.

Youtube

Suisse-Allemagne à 18h


Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Boateng-Badstuber, c'est peut-être le seul point faible de l'équipe nationale Allemande. Badstuber surtout.

Quand on sait que sur le banc, il y a Hummels et Howedes...

Lôw n'aime pas trop bouger son onze de base c'est normal, il lui donne entière satisfaction, quitte à titulariser des joueurs qui ne jouent pas ou peu en club(Klose, Podolski) et il ne changera sans doute pas sa défense pour cet Euro, mais il serait logique que Hummels et peut-être Höwedes prennent leurs aises en défense centrale allemande à l'avenir.
Rakamlerouge Niveau : National
"Le Bayern, un club qui n'a jamais trop cru en lui". Faux. H. Gerland, le coach assistant du Bayern qui a longtemps entraîné l'équipe B y croyait dur comme fer. "Badstuber-Hummels joueront un jour ensemble pour la sélection nationale", il l'avait prédis. Et le Bayern savait qu'il tenait là un grand talent. Le problème c'est que Klinsmann n'a pas voulu de lui à un moment où le club a choisi de faire confiance à son "concept", et qu'Hummels lui-même ne voulait pas revenir de prêt de Dortmund. Le mot "vengeance" est inapproprié aussi, le Bayern ayant formé Hummels.
Quand au licenciement du papa : après 17 années de collaboration change de recruteur pour l'équipe B qui ne tourne pas rond et vient de descendre en 4e division. Rien à voir avec "viré sans ménagement". Le Bayern bashing a belle presse dans So Foot. Arrêtez de tirer sur l'ambulance et faites votre travail de journaliste.
Rakamlerouge Niveau : National
@Dimitri sur le Don s04
Boateng n'est pas titulaire en équipe nationale, en tout cas pas en défense centrale puisque quand il joue il joue défenseur droit. Badstuber est titulaire, je trouve à juste titre parce qu'il a fait une très grosse saison, et qu'il est encore jeune et possède une marge de progression. Très fort dans le placement et la relance. Hummels et Mertesascker se bagarrent pour la 2e place en défense centrale. Badi-Mats, c'est normalement la défense des prochaines années en Mannschaft (et pas Höwedes).
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
pourvu que Low ne change pas d'avis, sans ça l’Allemagne risquerait de gagner...
PEPE CARVALHO REAL MADRID Niveau : Loisir
So Foot est très gayfriendly, toujours à préciser si tel ou tel est beau gosse. Dans le f(i)ond on s'en tappe non ?

Certains ici auraient bien envie de se prendre les braquemards d'Hummels et Nesta
Bah dites donc, après votre article sur la Bundesliga hier et celui-ci...vous kiffer les shleu à So foot!
@DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 et Rakamlerouge:

Le Badstuber et Boateng-bashing c'est aussi une habitude dans les médias francais surtout.

Badstuber fait une saison presque parfaite avec le Bayern et ce à tous les niveaux. Il a été impérial en BL et en C1 contrairement à Hummels qui n' pas prouvé au plus haut niveau. Qui plus est avec la NM Badstuber est l'élément le plus stable et le plus convaincant. Hummels a certes été (de justesse) le meilleur DC du championnat, mais si on prend en compte la C1 et les sorties avec la NM Badstuber est à juste titre devant lui. Et je dis ca en tant que grand fan de Mats Hummels que je suis depuis les équipes de jeunes du Bayern.

En ce qui concerne Boateng sa saison est plus mitigée mais cela s'explique en partie par le fait qu'il ait été baladé entre les postes (ARD et DC). Une fois qu'il a été installé au poste de DC aux côtés de Badstuber ses lapsus de concentration se sont fait de plus en plus rares et il a été l'auteur de très belles performances, notammenent en C1 contre le Real. Quand il jouera une saison entière à un seul poste on pourra se permettre d'émettre un jugement, le talent il l'a, il lui manque juste la régularité.

En ce qui concerne la NM Badstuer est titulaire indiscutable pour l'instant et Mertesacker et Hummels se disputent la place à ses cotés. J'espere que ce sera Hummel qui l'emportera même si à cause des consignes de Löw il ne peut pas nous régaler avec son jeu long comme à Dortmund. Ceci dit sur le long terme je trouve la charnière Badstuber Hummels incompatible point de vue profils. Ce sont tous les deux des 5 avec une fine technique et une excellente relance, mais ils ont également le même principal défaut, à savoir une relative lenteur.

Entre les deux je pense que Hummels a le plus de talent, mais que Badstuber à l'avantage de jouer pour le Bayern ce qui est toujours un plus en NM. D'ici 2014 j'aimerais voir une association Höwedes Hummels en DC de la NM. En terme de complémentarité et de talent c'est juste parfait, même si Boateng Badstuber c'est également très complémentaire. En gros l'Allemagne peut se réjouir d'avoir deux 4 athletiques et pussants (Höwedes et Boateng) et deux 5 forts ballon au pied (Badstuber et Hummels) pour l'avenir.
Quelle qualité de relance, c'est un type de défenseur assez différent de ce qui se fait généralement.



Howedes aussi j'aime bien, il sait aussi monter en attaque (son but contre l'Inter) même si c'est pas le rôle du défenseur.



Enfin bref, j'aime beaucoup cette génération du football allemand, et j'espère qu'ils feront un bel Euro.

En tout cas, qu'ils gardent cet esprit de jeu qu'ils avaient en 2010 ...
S'ils continuent comme ça, les teutons ils vont faire mal en 2014 (peut être même dès cette année)

Avec la maturité totale des mecs comme Muller, Ozil, Gotze, Grosskreutz, Alaba, Reus, Hummels, Howedes, peut être même Badstuber, Boateng ou Schmelzer... Faut rappeler que dans cette liste, aucun n'a plus de 24 ans (!!)

Ils ont vraiment une très, très belle génération, faut qu'ils en profitent.

Ca serait dommage qu'ils la gâchent comme sont en train de faire la Belgique, l'Argentine ou comme l'a fait l'Angleterre avec la génération Terry/Ferdinand/Lampard/Gerrard
Ailier Gauche Niveau : DHR
Squillaci aussi a une dégaine de surfeur.
ça fait mal de découvrir cet article à cette heure-ci...
Mikotoo

Alaba est autrichien...
Il est bon, mais vraiment irrégulier. Quand on voit comment il a pris le bouillon contre les redoutables attaquants de l'OM...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Batlles Royal
166 13