1. //
  2. //
  3. // Krasnodar–Dortmund

Mats Hummels à la dérive

Alors que le Borussia vit actuellement une renaissance sportive sous les ordres de Thomas Tuchel, Mats Hummels peine lui à retrouver son meilleur niveau et surtout à s'en rendre compte.

Modififié
845 25
Vendredi soir, en se faisant marcher dessus par Hambourg, le Borussia Dortmund a vraisemblablement dit adieu au peu de chances qu'il lui restait de piquer le titre de champion d'Allemagne au Bayern. Après cette nouvelle déroute en terre du Nord, une personne a particulièrement été pointée du doigt : Mats Hummels. Complètement à la rue pendant une grande partie du match, auteur d'un CSC assez ridicule, le défenseur central - et accessoirement capitaine de Dortmund - a livré une performance tellement mauvaise que même le très modéré magazine Kicker n'a pas hésité à lui octroyer la note de 5,5 sur 6 – 6 étant la plus mauvaise note. Une Mapou, quoi. Mais le véritable problème pour Hummels, c'est que les performances de cet acabit sont de plus en plus nombreuses. Cette saison, il n'est, pour l'instant, que le 22e meilleur défenseur de Bundesliga, toujours selon Kicker. Mais surtout, il est le joueur du BvB le moins bien noté. Lui, le patron, le défenseur le plus élégant de la planète, le titulaire indiscutable devenu le plus mauvais joueur de son Borussia ? On croirait rêver. Et pourtant après plus d'un an de déni, la vérité éclate un peu plus chaque jour : Mats Hummels semble complètement paumé.

La gueule de bois post-Brésil


Lors du Mondial brésilien, Mats Hummels a le plus souvent régalé. Lorsqu'il n'a pas joué, notamment contre l'Algérie, c'est l'Allemagne entière qui retenait son souffle. Et si on excepte une finale plutôt ratée – Jérôme Boateng ayant fait le taff pour deux durant une grande partie du match – à chaque fois que le beau Mats a mis les pieds sur la pelouse, c'était pour montrer au monde entier sa technique hors norme pour un défenseur et son jeu aérien impeccable. Oui mais voilà, depuis ce long mois passé au Brésil, Hummels n'est plus vraiment le même et les souvenirs de son majestueux but de la tête face à la France se font de plus en plus lointains. La saison dernière, Mats Hummels a, comme une grande partie du BvB, vécu un cauchemar sur les terrains de Bundesliga. Mais à la différence de ses copains, l'ancien Munichois a aussi dû vivre avec un problème plus important en dehors : un trouble du comportement alimentaire. « À la rentrée 2014, je n'étais vraiment pas en forme. Je me sentais gros. La nourriture était devenu un refuge pour moi. J'ai mis quelques mois à m'en sortir  » , avoue-t-il à l'été 2015 dans les colonnes de Kicker. Son mariage avec la starlette Cathy Fischer est aussi au centre des attentions, la demoiselle étant souvent moquée en Allemagne pour ses apparitions dans des émissions de télé-réalité et des talk-show graveleux. Et si la situation s'apaise pour le Weltmeister au début de l'été 2015, notamment grâce au début de saison canon du Borussia version Tuchel, dès la fin du mois de septembre, Mats le magnifique refait petit à petit de la place à Mats le bordélique.

L'auto-critique selon Mats Hummels


Au-delà de ses performances de moins en moins convaincantes, c'est l'attitude du défenseur central qui dérange outre-Rhin. Peu enclin à l'auto-critique, et ce, depuis ses débuts, Mats Hummels n'hésite pas ces derniers temps à dégommer ses petits camarades. Après la raclée subie face au Bayern en octobre dernier, le champion du monde n'avait pas hésité à critiquer ses coéquipiers pour ne pas avoir bloqué correctement les passes du nouveau « quarterback » du Bayern (comme aime à l'appeler Pep Guardiola), Jérôme Boateng. On est loin, bien loin, de l'image de gendre idéal que les sponsors voudraient lui coller. Quelques jours après, alors qu'il avait rejoint la sélection nationale, Hummels n'avait pas fait son mea culpa, loin de là, et avait préféré s'en prendre aux médias. « J'ai l'habitude que certains de mes propos soient utilisés contre moi dans la presse » , a-t-il alors déclaré devant un parterre de journalistes en conférence de presse le 7 octobre dernier. « Je n'ai dépassé aucune limite.  » Un avis qui n'est alors pas partagé par les dirigeants du Borussia, dont le CEO Hans-Joachim Watzke, qui affirme ne pas cautionner les propos de son capitaine et annonce qu'il aura une conversation franche avec lui à son retour à Dortmund. Joachim Löw et İlkay Gündoğan ont beau alors monter au créneau pour défendre leur joueur et coéquipier, rien n'y fait, la pilule a du mal à passer. Car en s'attaquant à la presse allemande, clairement pas des plus véhémentes, Hummels fait une grave erreur. Si Bild et certains autres tabloïds ont (souvent) la main lourde, les journaux dits traditionnels dont fait partie Kicker sont plutôt consensuels et froissent assez peu les stars du championnat. Les critiques que Mats Hummels subit sont (selon ses dires) « exagérées et dures à supporter » . Pourtant lorsqu'on décortique la presse, la plupart des journalistes posent juste une question : « Que se passe-t-il avec Mats Hummels ?  » Rien de plus. Une question qui, au vu des derniers matchs du défenseur, peut légitimement être posée.

Partir pour revivre ?


Depuis quelques étés, le BvB refuse systématiquement les sommes souvent conséquentes mises sur la table par les clubs étrangers pour s'attacher les services de son défenseur. L'an passé, Manchester United était notamment sur les rangs, mais Mats Hummels avait rapidement annoncé son envie de rester en Allemagne encore une saison. Peut-être a-t-il commis une erreur et le Borussia aussi. Arrivé au club en 2008, Mats Hummels a tout connu avec le BvB. Il a aussi presque tout gagné, seule une coupe européenne manque à son palmarès. À Dortmund, il fait partie des meubles, mais contrairement à certains autres joueurs du club, il n'a jamais été une icône, sans doute car il n'a jamais voulu en être une. « Je ne suis pas marié à Dortmund  » , avait-il affirmé assez honnêtement au printemps dernier. Mats Hummels n'a jamais juré fidélité au club de la Ruhr. Il a bien sûr critiqué en son temps Mario Götze et Robert Lewandowski pour leur départ au Bayern Munich, affirmant qu'il ne pourrait jamais jouer dans un autre club allemand, mais n'a jamais renié l'envie de partir à l'étranger. Un départ l'été prochain, après l'Euro, pourrait être salvateur pour Hummels, mais aussi pour son club, qui n'envisage pas de le vendre sans son accord, souvenirs du bon vieux temps obligent, mais qui ne dirait rien si ce dernier décidait de partir de lui-même. Peut-être réfléchira-t-il juste deux fois avant de partir en lisant les titres de la presse britannique et/ou espagnole. Lui qui a plutôt la dent dure pourrait vite entretenir une relation explosive avec ses nouveaux interlocuteurs.

Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
encore un de ces joueurs qu'on considère comme "faisant partie des meilleurs" ( "bien supérieur à X ou Y achetés à prix d'or" ) mais dont la carrière est aussi régulière qu'une courbe sinusoidale

dommage parce qu'il dégage une classe folle quand il est bien
Le problème est du côté de Tuchel, que faire? Le mettre sur le banc et faire une charnière Sokratis-Subotic, et risquer de le détruire complètement? Ou prendre le risque de continuer comme ça et de le faire sombrer car conforté?
tout ça parcequ'il a mis un but contre son camp ? ...
Message posté par na3iwfoot
tout ça parcequ'il a mis un but contre son camp ? ...


Pas que, depuis quelques matchs, Hummels est à l'ouest. Rien que son positionnement. Y'a qu'à regarder à chaque fois qu'on se prend un but, à 80% c'est sur une passe en profondeur qui met Mats sur le cul. Face au Bayern, il s'est fait manger par les passes en prof de Boateng, pareil face à Hambour le week-end dernier. A chaque passe en profondeur vers lui, c'est occasion de but voire but.
juste pour dire que votre nouveau site internet est vraiment pourri sofooot.
c'est dommage que vous ne teniez pas compte de tous nos commentaires ! on va tous finir chez maxifoot à cette vitesse !
alors so foot, on supprime les commentaires désagréables ?
Toon Eastman Niveau : National
Le gros et même très gros problème d'Hummels c'est son irrégularité. Lorsqu'il est concentré sur son match et bien en place, c'est un des meilleurs DC en europe sans aucuns doutes.

Mais lorsqu'il n'est pas dans son match il devient un joueur du dimanche, un de ceux qui jouent avec la gueule de bois, 1h10 de sommeil et des chaussures à moitié arracher emprunter dans l'armoire du club parce qu'ils ont oublié les leur chez eux.

Hummels c'est ça, le type peu manger a lui tout seul les meilleures attaquants aux monde comme laisser sans marquage pendant 90 minutes un attaquant de Qabala dont personne n'avait jamais entendu parler.

Ce qui devient vraiment problématique, c'est que depuis quelques semaines, il semble fort reparti comme l'an dernier. Mauvais positionnement, presque toutes les occasions de buts adverses viennent de lui et il a une fâcheuse tendance à être assez laxiste sur le marquage.

Il faut vraiment qu'il se reprenne, et il devra le faire sur le terrain parce que Tuchel n'a pas vraiment de solutions de rechange pour se permettre de l'envoyer cogiter en tribunes.

Après, jurisprudence Mkhitaryan. Partir ne serait pas forcément la solution miracle. Même si ça risque d'arriver un jour, je vois mal Dortmund le lâcher cet été alors qu'il n'y a aucun backup prêt à prendre sa place. Un peu de concurrence ne lui ferait peu être pas de mal
Depuis la saison dernière, ce n'est pas seulement Hummels qui est en perte de vitesse, c'est le duo Hummels / Subotic. Lorsque Hummels dominait la Bundesliga et la CL, il avait à ses côtés un Subotic très solide dans les duels et concentré à 100% dans les tâches défensives, ce qui permettait à Hummels de mettre en valeur ses qualités techniques. Or, depuis la saison dernière, les deux sont à côté de leur football, notamment à cause des blessures à répétition du Serbe. Car Sokratis, il a beau être combatif et solide autant qu'il peut, c'est la classe en dessous.
Et il faut rajouter aussi la disparition de Bender. Weigl est certainement plus talentueux balle au pied, mais Bender apportait beaucoup à la récupération ou pour casser le rythme adverse avec des petites fautes, ce qui protégeait la charnière centrale dès que ça prenait de la vitesse en face.
Doublezérosept Niveau : District
Il est devenu si fort que ça cette saison le Boateng ? Pas que je conteste son talent, loin de là puisqu'il a toujours été indiscutable, mais c'est pas la première fois que j'entend qu'il serait devenu assez violent.
J'ai jamais compris la fascination pour ce joueur. Il a eu de bonnes voire très bonnes périodes, certes, mais pour combien de matchs moyens voire nuls ? J'ai l'impression qu'on ne parlerait pas autant de lui s'il ne jouait pas au BVB. Ce club est tellement "cool et sympa" qu'on a vite fait de faire de tous ses joueurs des fuoriclasse ...
Du Racing et des Ailes Niveau : DHR
Boateng est aussi fort que ça oui. Mais pas que depuis cette saison.

Les français qui ne regardent le Bayern qu’une fois par an ne retiennent que la glissade face à Messi. Pourtant, Jerome est un vrai patron.

Il y a quelques années, il était encore un peu pataud et sujet à des déconcentrations pénalisantes (marquage, exclusions). Aujourd’hui, il est non seulement intraitable en défense, mais en plus excellent en attaque. Ses ouvertures et transversales sont des modèles du genre et offrent une diversité salutaire au jeu de Guardiola. Dortmund s’est fait trouer 2 fois comme ça, le premier but mardi face à l’Olympiakos idem et des exemples, il y en a plein.

Hummels fait peine à voir à côté.
Pour Boateng, Guardiola en a fait un joueur clé, il est souvent seul en défense d'ailleurs, et ça ne pose pas de problème. D'ailleurs, j'ai lu que le Bayern serait quand même 1e de BL si TOUS LES TIRS CADRES avaient donné but (s'ils jouaient sans gardien quoi). Boatend a une qualité de relance intéressante (qu'on ne lui connaissait pas vraiment jusque là) et ça rend le Bayern d'autant plus dangereux.

Sinon pour Hummels, je pense que partir serait le bon choix. On a l'impression qu'il a besoin d'un coup de boost pour retrouver son meilleur niveau.
D'ailleurs s'il veut venir retrouver Kloppo à Liverpool il est le bienvenu ! Mais je le vois plus à Arsenal ou au Barça qui ont plus besoin d'un DC que nous.
Concernant Hummels je poserai aussi la question d'un point de vue tactique... Pour l'instant la façon dont joue Dortmund, expose énormément les deux défenseurs centraux , qui peuvent vite se retrouver seul face à des joueurs lancés et en mouvement.

Et je me demande si Hummels ne souffre pas de trois problèmes:
(i) sait-il défendre de la sorte (beaucoup d'agressivité, concentration maximum, anticipation toujours juste...)
(ii) a-t'il toute les qualités pour pouvoir défendre de la sorte (un peu lent, parfois irrégulier)
(iii) et à cela s'ajoute ce qui semble être un manque d'assurance flagrant au dernier match (absence de pressing sur le deuxième but).

A cela s'ajoute qu'on ne peut pas tous lui mettre sur le dos, encore une fois le schéma tactique met vraiment la défense dans des sales situations, et de ce que j'ai vu, je trouve que certaines prises de risques pourraient être évitée... (c'est un peu du ça passe ou sa casse).

Mais bon ça fait même pas une demi saison avec Tuchel, ce genre de difficultés n'est pas inhabituelle.

J'y vois quelques similitudes avec les difficultés que pouvaient rencontrer Van Buyten du temps de Van Gaal (où la défense se retrouvait un peu dans ce même genre de situation)... et dont tout le monde se souvient au travers du but de Milito en finale de CL...

@Doublezérosept, Boateng est très fort depuis 4 ans déjà... simplement le Bayern est à maturité tactique et ses relances font des merveilles... ce qui le met encore plus en vue....
Message posté par AlexMinot
Depuis la saison dernière, ce n'est pas seulement Hummels qui est en perte de vitesse, c'est le duo Hummels / Subotic. Lorsque Hummels dominait la Bundesliga et la CL, il avait à ses côtés un Subotic très solide dans les duels et concentré à 100% dans les tâches défensives, ce qui permettait à Hummels de mettre en valeur ses qualités techniques. Or, depuis la saison dernière, les deux sont à côté de leur football, notamment à cause des blessures à répétition du Serbe. Car Sokratis, il a beau être combatif et solide autant qu'il peut, c'est la classe en dessous.
Et il faut rajouter aussi la disparition de Bender. Weigl est certainement plus talentueux balle au pied, mais Bender apportait beaucoup à la récupération ou pour casser le rythme adverse avec des petites fautes, ce qui protégeait la charnière centrale dès que ça prenait de la vitesse en face.


Entièrement d'accord.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Message posté par ILOVEBAYERN
Concernant Hummels je poserai aussi la question d'un point de vue tactique... Pour l'instant la façon dont joue Dortmund, expose énormément les deux défenseurs centraux , qui peuvent vite se retrouver seul face à des joueurs lancés et en mouvement.

Et je me demande si Hummels ne souffre pas de trois problèmes:
(i) sait-il défendre de la sorte (beaucoup d'agressivité, concentration maximum, anticipation toujours juste...)
(ii) a-t'il toute les qualités pour pouvoir défendre de la sorte (un peu lent, parfois irrégulier)
(iii) et à cela s'ajoute ce qui semble être un manque d'assurance flagrant au dernier match (absence de pressing sur le deuxième but).

A cela s'ajoute qu'on ne peut pas tous lui mettre sur le dos, encore une fois le schéma tactique met vraiment la défense dans des sales situations, et de ce que j'ai vu, je trouve que certaines prises de risques pourraient être évitée... (c'est un peu du ça passe ou sa casse).

Mais bon ça fait même pas une demi saison avec Tuchel, ce genre de difficultés n'est pas inhabituelle.

J'y vois quelques similitudes avec les difficultés que pouvaient rencontrer Van Buyten du temps de Van Gaal (où la défense se retrouvait un peu dans ce même genre de situation)... et dont tout le monde se souvient au travers du but de Milito en finale de CL...

@Doublezérosept, Boateng est très fort depuis 4 ans déjà... simplement le Bayern est à maturité tactique et ses relances font des merveilles... ce qui le met encore plus en vue....


tu veux dire un peu comme david luiz et dante face aux allemands ?
Il était à l'ouest même sur le 2e but français contre la Mannschaft en amical le vendredi 13 novembre : il n'a même pas sauté et a laissé derrière lui Gignac, sans marquage, smasher tranquillement le ballon de la tête.


Oui son gros problème, ce sont les sautes d'humeur et la déconcentration en plein match.

Mec, même si tu régales toujours (cet extérieur pour Mkhitarian il y a 2 semaines), il faudra absolument reprendre confiance. Le syndrome post-Mondial n'est plus un excuse !
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Même pendant le mondial, contre la France il fait un méga-oublie sur Benzema qui se retrouve tout seul pour mettre sa tête sur un centre venu de la gauche (sans la mettre bien sûr..)
Dans son match le Mats, 1 minute de jeu et il commet un péno ;)
Message posté par djetouf
Dans son match le Mats, 1 minute de jeu et il commet un péno ;)


Ptin j'avoue, si c'est pas sofoot qui lui porte la poisse ça hahaha!
The Lunatic is on the grass Niveau : CFA
Message posté par ILOVEBAYERN
Concernant Hummels je poserai aussi la question d'un point de vue tactique... Pour l'instant la façon dont joue Dortmund, expose énormément les deux défenseurs centraux , qui peuvent vite se retrouver seul face à des joueurs lancés et en mouvement.

Et je me demande si Hummels ne souffre pas de trois problèmes:
(i) sait-il défendre de la sorte (beaucoup d'agressivité, concentration maximum, anticipation toujours juste...)
(ii) a-t'il toute les qualités pour pouvoir défendre de la sorte (un peu lent, parfois irrégulier)
(iii) et à cela s'ajoute ce qui semble être un manque d'assurance flagrant au dernier match (absence de pressing sur le deuxième but).

A cela s'ajoute qu'on ne peut pas tous lui mettre sur le dos, encore une fois le schéma tactique met vraiment la défense dans des sales situations, et de ce que j'ai vu, je trouve que certaines prises de risques pourraient être évitée... (c'est un peu du ça passe ou sa casse).

Mais bon ça fait même pas une demi saison avec Tuchel, ce genre de difficultés n'est pas inhabituelle.

J'y vois quelques similitudes avec les difficultés que pouvaient rencontrer Van Buyten du temps de Van Gaal (où la défense se retrouvait un peu dans ce même genre de situation)... et dont tout le monde se souvient au travers du but de Milito en finale de CL...

@Doublezérosept, Boateng est très fort depuis 4 ans déjà... simplement le Bayern est à maturité tactique et ses relances font des merveilles... ce qui le met encore plus en vue....


T'as mis un mot à son sujet qui résume tout, concentration!
C'est,personnellement, mon défenseur préféré mais là, il abuse!
A son top, je le trouve injouable mais je ne sais même pas s'il est capable depuis 2 ans de faire un match entier à son top.
Oui, par rapport au système de Dortmund
PS: Je ne le trouve pas du tout lent
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
845 25