Matías Fernández est un joueur international de football professionnel né le 15/05/1986 à Buenos Aires, Argentine. Il appartient actuellement à l'équipe de Fiorentina.
Matías Fernández ACF Fiorentina SpA
Argentine / Chili
29 ans
Né le 15/05/1986 à Buenos Aires (Argentine)
Joueur International

Statistiques de Matías Fernández

Palmarès

Titres

Débuts
2004, Colo Colo (Chili, Apertura)
International
depuis 2005, 59 sélections (Chili )

Carrière de Matías Fernández

Saison
 
Club
Div.
Championnat
Champ.
Matchs
M.
Buts
B.
Europe
Eur.
Matchs
M.
Buts
B.
Sélection
Sel.
Matchs
M.
Buts
B.
  Fiorentina
2014/15
Serie A 
2013/14
Serie A 
23 
3 
10 
2012/13
Serie A 
22 
1 
1 
  Sporting Lisbonne
2011/12
Liga ZON Sagres 
20 
4 
11 
3 
3 
2010/11
Liga Zon Sagres 
20 
5 
2 
3 
2009/10
Liga Sagres 
27 
3 
13 
1 
  Villarreal
2008/09
Liga BBVA 
21 
3 
11 
3 
2007/08
Primera Division 
30 
3 
1 
2006/07
Primera Division 
20 
1 
1 
Colo Colo
2006
 
Colo Colo
Apertura 
22 
19 
14 
10 
2 
2005
 
Colo Colo
Apertura 
2004
 
Colo Colo
Apertura 

Articles sur Matías Fernández

La Fiorentina maîtrise le Milan

Italie - Serie A - J1 - Fiorentina/Milan AC (2-0)

La Fiorentina maîtrise le Milan

Coq Sportif, la possession est moins grande, les enchaînements léchés sont plus rares, et l'artiste Matías Fernández est sur le banc. Mais cela n'empêche pas la formation viola de dominer 11
River retrouve la finale de la Libertadores

Amérique du Sud - Copa Libertadores - Demi finale - Guaraní/River Plate (1-1)

River retrouve la finale de la Libertadores

Dix-neuf ans après, River Plate se qualifie pour la finale de la Copa Libertadores. Les hommes de Marcelo Gallardo ont éliminé Guaraní, grâce à l'avantage acquis au match aller.
4
Le Chili l'a fait !

International - Copa América 2015 - Finale - Chili/Argentine (0-0, 4 tab 1)

Le Chili l'a fait !

Chili - Argentine : 0-0, 4 tab à 1 Tirs au but : Matías Fernández, Vidal, Aránguiz, Alexis Sánchez scorent pour le Chili // Messi marque, Higuaín et Banega ratent 48 000 drapeaux agité 211
Le jour où le Chili a battu l'Argentine

Copa América 2015 - Finale - Chili/Argentine

Le jour où le Chili a battu l'Argentine

Bravo dans les bois, Ponce, Contreras et Medel derrière, devant eux Beausejour, Estrada et Carmona. Matías Fernández à la baguette pour alimenter un trio Orellana, Suazo et Mark Gonzalez. 110
Jorge Valdivia, le magicien dose

Copa América 2015 - Groupe A - Chili

Jorge Valdivia, le magicien dose

été tout au long de sa carrière. Aujourd'hui, il est le cerveau choisi par Jorge Sampaoli - devant Matías Fernández ou David Pizzaro - chargé d'offrir à Sánchez, Vargas et aux amoureux du 26
La Juve s'impose, mais doit encore patienter

Italie - Serie A - 33e journée - Juventus/Fiorentina (3-2)

La Juve s'impose, mais doit encore patienter

orente (21e) donnent ses premières sueurs froides à l'arrière-garde florentine. Ce à quoi répondent Matías Fernández et Mario Gómez quelques instants plus tard, sans toutefois inquiéter un 6
La Fiorentina arrache le nul

Ligue Europa - 1/4 finale aller - Dynamo Kiev/Fiorentina (1-1)

La Fiorentina arrache le nul

», Vincenzo Montella aligne ses trois artistes au milieu de terrain : Borja Valero, Milan Badelj et Matías Fernández. En face, Serhiy Rebrov compte sur la vitesse de ses ailiers, Lens et Y 13
Milan Badelj, le couteau suisse de Montella

Ligue Europa - 1/4 finale aller - Dynamo Kiev/Fiorentina

Milan Badelj, le couteau suisse de Montella

matchs toutes compétitions confondues, contre 29 rencontres pour le Chilien David Pizarro, 30 pour Matías Fernández ou 32 pour Borja Valero). Mais le Croate a su trouver sa place, pro 4
Le Brésil trompe à nouveau le Chili

International - Matchs amicaux - Brésil/Chili (1-0)

Le Brésil trompe à nouveau le Chili

ivante. Danilo, Neymar, Robinho : avec son armée de joueurs de Santos, le Brésil se retrouve enfin. Matías Fernández entre en jeu côté Chili, tout comme Edu Vargas et Mark Gonzalez : Sampa 2
Le Chili et cette barre qui tremble encore

International - Matchs amicaux - Brésil/Chili

Le Chili et cette barre qui tremble encore

sur un milieu plus dense, et sur une concurrence renforcée grâce au retour en forme de l'Arlésienne Matías Fernández, à l'expérience du vieux Pizarro et au génie précaire de Jorge Valdivia 8