1. //
  2. //
  3. // Marseille/Reims

Matheus Dória, sacrifié politique ou simple malentendu ?

Recruté en fin de mercato estival, Matheus Dória était annoncé comme le gros coup du recrutement marseillais. Cinq mois plus tard, sans avoir foulé les pelouses de Ligue 1, l'espoir brésilien est reparti en prêt, la queue entre les jambes, au Brésil. Sacrifié par Marcelo Bielsa pour protéger ses prérogatives ou simplement pas assez bon ?

12 41
Dernières heures du mercato d'été 2014, Vincent Labrune n'est pas peu fier d'annoncer le recrutement de Matheus Dória pour une indemnité évaluée entre 5 et 9 millions d'euros. Le président marseillais est tout sourire, car il vient de mettre le grappin sur l'un des plus grands espoirs du football auriverde. Pas encore 20 ans, Dória sort de deux grosses saisons sous les couleurs de Botafogo, est capitaine de l'équipe du Brésil espoir et compte une sélection en A, honorée le 2 avril 2013 avec trois petites minutes de jeu en amical contre la Bolivie. Du côté de la Canebière, pas de doutes, Dória est alors l'héritier tout désigné de Carlos Mozer, le grand défenseur brésilien des années 90. Mais ça, c'est avant que Marcelo Bielsa ne calme tout son monde avec une conférence de presse restée depuis dans la légende : « J'ai appris l'achat de Dória le lundi après-midi alors qu'il arrivait pour la visite médicale. Je me suis opposé à son arrivée. Quand je donne ma position sur un joueur, je prends en compte de nombreux facteurs et l'un d'entre eux est de savoir quelle est sa valeur et s'il est là pour la durée. L'arrivée de Dória, je n'ai pas pu l'analyser. Je n'ai pas pu donner mon opinion. » Le message est clair : le Sud-Américain va devoir mériter sa place, et il part avec un crédit minimum...

Dória, niveau CFA2 sans plus ?


Cinq mois plus tard, Dória n'a pas disputé une seule seconde de jeu avec l'équipe première olympienne, et surtout, est reparti au Brésil via un prêt avec option d'achat à 12 millions du côté du FC São Paulo. Lors de sa présentation dans la ville paulista, le défenseur a dit vouloir « prouver qu'il peut rester plus longtemps que la durée de son prêt » - comme pour mieux sous-entendre qu'il n'a plus le cœur ni l'esprit à l'OM. Surtout, il accuse sans donner l'air d'y toucher : « Bielsa ? Je ne veux pas parler de lui, car il n'a jamais parlé de moi... » De là à confirmer soi-même la thèse du joueur sacrifié dans une lutte de pouvoir entre Marcelo Bielsa et Vincent Labrune, il n'y a qu'un pas. Une théorie niée en premier par l'entraîneur argentin, selon qui Dória n'a jamais eu sa chance faute d'un niveau de jeu suffisant. « Je l'ai vu jouer plusieurs fois, ce n'était pas un mauvais joueur, mais pas non plus quelqu'un qui surclassait les autres. Il avait le niveau CFA2. Je l'ai même vu souffrir contre un avant-centre de Toulon » , se rappelle Jalile Zeroual, directeur sportif de l'AS Mazargues et habitué des matchs de la CFA2 marseillaise. « Il manquait parfois de justesse technique, faisait des erreurs de placement ou de relance, même s'il n'était pas catastrophique. Je pense que mentalement, il n'était pas au top. Après, ce qu'a dit Bielsa à la presse, cela n'a pas dû aider » estime Zeroual, citant en exemple l'état d'esprit des produits du centre de formation comme Aloé, Sparagna ou Andonian, « quant à lui extraordinaire dans l'engagement, on sent qu'il a une énorme envie de réussir à l'OM » .

Pas indiscutable à Botafogo, futur relégué brésilien


En clair, si Dória a du talent, il n'a pas forcément su l'exploiter pour forcer la main de son entraîneur. Une hypothèse que privilégie Christian Cataldo, le président des Dodgers : « Si encore il avait joué en équipe première, mais là, on n'a rien pour le juger. Il n'a pas dû faire ce qu'il fallait aux entraînements pour décrocher sa place » . Pour lui, le talent du Brésilien a probablement été surévalué car « s'il était si bon, il n'aurait pas débarqué à l'OM, mais plutôt au Real ou à Manchester... » Au Brésil, le gamin a laissé d'assez bons souvenirs pour générer une lutte entre Cruzeiro, Santos et São Paulo afin de le rapatrier. Mais ses déboires marseillais n'ont pas forcément surpris, même si beaucoup d'observateurs l'estimaient suffisamment costaud pour se faire une place dans la charnière centrale de Bielsa. Pour cause, Dória n'a pas quitté son pays par la grande porte en août dernier : alternant les grosses prestations avec d'autres où il se trouait, l'international espoir n'était plus indiscutable dans le onze de Vagner Mancini au moment de signer en Ligue 1. Son club, 17e au soir du 10 août, date de la dernière apparition de Dória pour une défaite 2-0 contre l'Atlético Paranaense, a finalement terminé la saison 19e et relégué...

Une jurisprudence Dória ?


Sous cet angle, la thèse du joueur sacrifié sur l'autel d'une lutte de pouvoir entre Marcelo Bielsa et Vincent Labrune perd en épaisseur, même si l'Argentin a sûrement profité du cas Dória pour faire un exemple. Jalile Zeroual : « Sportivement, vu son niveau, c'est logique qu'il n'ait pas fait son trou. C'est comme l'autre Brésilien, Alef. Il ne défonce pas tout en CFA2. » Une manière de remettre indirectement en cause la politique de recrutement marseillaise : « Pour Dória, on nous avait annoncé un crack... » Selon Cataldo, les supporters marseillais ne tiennent d'ailleurs pas rigueur à Bielsa d'avoir laissé le Brésilien sur le bas-côté, car « s'il était vraiment hors normes, Bielsa aurait ravalé un peu de sa fierté et l'aurait fait jouer » . Des supporters qui demandent à juger sur les prestations et non sur les montants de transfert : « Ce n'est pas Gignac ou Nkoulou, il n'a rien accompli à l'OM, il n'avait aucun argument en sa faveur. Pour l'instant, il n'était pas à nos yeux supérieur à Aloé ou Sparagna... »

Bielsa privilégie le centre de formation


Pour Zeroual, les mésaventures de Dória et dans une moindre mesure de son compatriote Alef peuvent être un signal positif à l'égard des jeunes Marseillais, « car Bielsa a montré aux jeunes du centre de formation que s'ils étaient performants et sérieux, ils pouvaient monter en équipe première. Avec quel autre entraîneur c'est arrivé ces dernières années ? Deschamps comme Baup avaient promis de s'appuyer sur le centre, mais cela n'a jamais duré plus loin que les matchs de préparation... » Un tort de la politique sportive olympienne qui pourrait être réparé grâce à un entraîneur étranger, et qui doit donner des idées sur le long terme à l'OM selon le directeur sportif de l'AS Mazargues. « Regardez Lyon, c'est énorme ce qu'ils font, et encore, là, on n'en est qu'à la première vague. L'OL a mis une politique en place qui ne fait que donner ses premiers fruits, il y a encore d'autres supers jeunes qui vont arriver. À Marseille, le vivier est encore plus important, il faut mettre en place la même politique plutôt que de mettre 8 millions ou plus sur un jeune Brésilien qui n'est pas forcément meilleur que les gamins du centre... » Sans jamais avoir disputé la moindre minute sous le maillot marseillais, Dória a peut-être rendu espoir à tous les minots qui rêvent de percer à l'OM.


Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Gros Noblois Niveau : CFA2
Mouais, dommage quand même qu'il n'ait pas disputé quelques bouts de matchs histoire de juger vraiment en situation ce qu'il vaut.
Toute façon, le Brésil a déjà, selon la FIFA, les deux meilleurs défenseurs centraux du monde avec T. Silva et D. Luiz.

Sinon pour Lothar Matheus Doria l'Exploratrice, c'est quand même dommage de ne pas l'avoir vu jouer ne serait-ce qu'un match.
Au vu de la réputation de Marcelo Bielsa, je ne pense pas qu'il fasse preuve de malhonneté ni d'égo mal placé concernant Doria.
Il faut se faire à l'idée, Vincent Labrune a cru réaliser son deuxième gros coup du mercato avec l' arrivée de Doria cumulé à celle "del Loco" mais finalement non il s'est fait enflé comme régulièrement les clubs Francais se font en recrutement un futur crack Brésilien.

Bielsa est à contre sens du football moderne et ne fera pas jouer un mec sous pretexte qu'il "pèse" 8 Millions et qu'il a une réputation.
Il a analysé et a pris une décision. Et encore je pense qu'il reste mesuré dans ses déclarations vu son passif.
Il y a encore quelques années, il aurait tout simplement dit que L'Om s'est fait avoir comme un debutant et Basta.

Et puis au vu des commentaires d'entraineurs, d'agents qu'ils l'ont vu jouer dernièrement, ca valide quand meme pas mal son raisonnement
un mec derrière son PC Niveau : National
Note : 1
Comme cela a déjà été dit, défenseur central est un poste assez particulier. Donc faire jouer un jeune brésilien de 19 ans, ne parlant pas un mot français, arrivé en toute fin de mercato donc sans aucun repère avec ses coéquipiers, de plus à Marseille un des clubs les plus médiatisé de France, et avec toute l'attente qu'il y avait autour de lui… Franchement fallait en avoir une sacrée paire pour le faire jouer, encore plus si le mec ne montrait pas plus de qualités que les jeune du centre, eux habitué à l'ambiance locale, connaissant les joueurs et parlant la langue. Aloé a été très bon quand il a joué, malgré sa boulette qui entraine la faute de Fanni contre Guingamp. Si à sa place c'est Doria qui foire cette passe, le pauvre aurait pris tellement cher..

Maintenant, j'espère sincèrement qu'il réussira à l'OM. Mine de rien, niveau pression, gérer la concurrence, vie dans un « grand club » tout ça, il a pris 5 ans d'expérience en a peine 6 mois. Niveau force mentale, il a montré (à mon avis) qu'il était assez fort. 20 ans c'est encore super jeune, surtout pour un défenseur central.

A voir à la fin de son prêt. m'étonnerai que les brésilien lachent 12M donc il reviendra sûrement. Reste à savoir si l'estime de Bielsa aura changée (et réciproquement)
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Ça gêne qui que l'équipe du port joue sans Doria?
nicolino57 Niveau : CFA2
Bonjour Nicolas Jucha.
Vous n'avez pas honte ?
"Doria explore de nouvelles pistes" ? Sérieusement ?

(ceci est un message motivé par la déception d'avoir été doublé)
jesse pinkman Niveau : Loisir
Message posté par Gros Noblois
Mouais, dommage quand même qu'il n'ait pas disputé quelques bouts de matchs histoire de juger vraiment en situation ce qu'il vaut.


rien a dire de plus...juste l avoir vu jouer un peu pour juger par nous meme et pas tous ces articles
Il faudra qu'ils communiquent davantage parce que ce genre de malentendu leur fait rater de belles occasions dans les transferts.
Apparemment Bielsa n'est qu'entraîneur, il n'a pas la marge de manœuvre d'un manager puisqu'il n'a pratiquement pas son mot à dire sur le recrutement.
On peut le comprendre, il vient juste d'arriver et il n'a pas encore un statut qui lui permet d'imposer cela.

Mais après il faudrait quand même le consulter, il a une certaine personnalité et ne se plie pas à ce qui ne correspond pas à sa façon de voir les choses.Autant utiliser 10M sur un transfert qui aurait son accord, il assume après si çà ne marche pas.
Je l'ai vu jouer quelques bouts de matchs Brésiliens et honnêtement je l'ai trouvé lourd dans ses déplacements avec un temps de réaction très lent tout comme sa vitesse.

Bon, il est dur sur l'homme, difficile dans les duels en phase arrêté ou sur les longs ballons aériens qui ne sont pas donnés dans les espaces ( en gros les balles en cloche ), mais c'est tout.
Faut pas oublier que le niveau des défenses brésiliennes dans leur championnat est également pathétique, alors certes ils ont sortie d'excellents joueurs à ce poste mais en France on a pas à rougir non plus, d'ailleurs c'est probablement là où l'on forme le mieux avec les gardiens et les MDF en L1. Si Doria n'avait pas été brésilien mais péruvien/colombien/paraguayen et donc pas en équipe espoir du Brésil son prix aurait probablement divisé par 10.
clement6628 Niveau : CFA2
Que Bielsa ne fasse pas d'un Brésilien de 19 ans aussi prometteur qu'il soit un titulaire en puissance, c'est une chose. Pour ne pas le cramer ou car il ne l'estime pas prêt, c'est son choix. Je le respecte, d'autant que l'équipe marchait très bien en début de saison.
Par contre, ne pas le faire jouer 1mn, que ce soit en coupes ou sur des matchs où il n'y avait qu'un défenseur de métier dispo, là c'est ridicule. Je ne trouve aucune excuse cohérente si ce n'est les rapports avec Labrune et le caractère borné de Bielsa. L'excuse "il y a des types meilleurs que lui en CFA", elle ne tient pas trop. Le joueur s'est fait avoir, il devait avoir d'autres offres et là il arrive il joue CFA, c'est difficile de se donner à fond.
Tout ça pour dire qu'il y aura quand même de quoi se mordre les doigts si le type explose dans les années à venir. Et ce bien plus que si on l'avait fait jouer trois matchs et qu'il ait été mauvais comme tout. Là, il n'a pas joué 1mn.
Jurisprudence T. Silva. A 20 ans, en débarquant en Europe, il n'avait joué aucun match avec Porto. Avant de retourner au Brésil pour d'autres raisons, et d'exploser enfin. Donc, wait and see.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Jurisprudence Everton Santons et Souza : c'étaient des chèvres.
Note : 2
Message posté par Gros Noblois
Mouais, dommage quand même qu'il n'ait pas disputé quelques bouts de matchs histoire de juger vraiment en situation ce qu'il vaut.


Bah le soucis c'est que si Bielsa l'avait aligné et que l'équipe avait perdu parce que, oui il n'est pas assez bon, oui Bielsa avait raison de ne pas le prendre, il se passait quoi? L'om aurait 3 ou 6 points de moins aujourd'hui, elle ne serait peut être pas sur le podium.

Alors on préfère quoi?

On fait confiance à Marcel qui évite peut être une ou des défaites?

Non les supporters ont raison, il faut le voir en équipe première et à cause de ça on fera l'Europa League à la place de la Ligue des Champions? Dans ce cas là on l'air bien cons, Marcelo prouve qu'il a raison, tous ceux qui critiquent ses choix passent pour des glands et le club est dans la merde. On serait bien avancés.

On verra en fin de saison qui a eu raison, même si j'aurais bien aimé le voir jouer. cet article met en lumière des élèments que je ne connaissais pas quant au niveau du joueur et la situation de son ancienne équipe.

Soutenons Bielsa jusqu'à la fin de la saison et si il a tort on brulera des drapeaux argentins dans le virage nord et on leur reprendra les Malouines.
C'est très frustrant de juger un joueur sur des déclarations : il est arrivé sans que personne (ou très peu de monde) l'ait vu jouer, il repart de la même façon. Je fais confiance à Bielsa quand il dit qu'il n'a pas le niveau, mais comme l'a justement souligné clement6628 c'est d'autant plus frustrant de ne pas l'avoir vu jouer dans des matches de coupe (perdus de toute façon), ne serait-ce que quelques minutes. Quand on voit qu'il fait jouer Lemina arrière-droit...

Quoi qu'il en soit c'est une décision de l'entraîneur, lui seul est en posture de juger qui faire jouer et je respecte le fait de privilégier l'aspect sportif à celui économique. L'avenir proche (pas de "aha niqués les marseillais" si dans 8 ans il explose tout à Chelsea hein..) nous dira si c'était un bon jugement ou pas.

Ah et enfin un article avec des arguments, aussi "pauvres" soient-ils, ça fait plaisir.
Bielsa a entendu les supporteurs "je vous ai compris", ils vont enfin pouvoir le voir jouer.
Message posté par dogtor


Bah le soucis c'est que si Bielsa l'avait aligné et que l'équipe avait perdu parce que, oui il n'est pas assez bon, oui Bielsa avait raison de ne pas le prendre, il se passait quoi? L'om aurait 3 ou 6 points de moins aujourd'hui, elle ne serait peut être pas sur le podium.

Alors on préfère quoi?

On fait confiance à Marcel qui évite peut être une ou des défaites?

Non les supporters ont raison, il faut le voir en équipe première et à cause de ça on fera l'Europa League à la place de la Ligue des Champions? Dans ce cas là on l'air bien cons, Marcelo prouve qu'il a raison, tous ceux qui critiquent ses choix passent pour des glands et le club est dans la merde. On serait bien avancés.

On verra en fin de saison qui a eu raison, même si j'aurais bien aimé le voir jouer. cet article met en lumière des élèments que je ne connaissais pas quant au niveau du joueur et la situation de son ancienne équipe.

Soutenons Bielsa jusqu'à la fin de la saison et si il a tort on brulera des drapeaux argentins dans le virage nord et on leur reprendra les Malouines.



Très bien dit l'ami !

Je suis pas un fan-boy de Marcelo (quoi que...), mais tout les pseudo consultix qui le critique ( Menes et Daniel Bravo en tête..) me font gerber...

L'exemple type, c'est Menes qui Dimanche soir le traite de menteur, parce qu'il a juste dit au sujet d'Ocampos : "La direction m'a juste dit qu'il arrivait au club...".
Ce gros connard veut nous faire croire que Bielsa joue au caliméro en essayant de faire croire qu'on ne lui demande pas son avis, alors qu'il a juste oublier ce que le Loco avait dit avant le mercato d'hiver : " j'ai donné une liste au club en Juin qui est toujours d'actualité.".
Donc un joueur de la liste arrive, il est prévenu, fin de l'histoire...

Franchement, avoir un entraîneur pareil en France, et le voir se faire insulter de menteur par une grosse merde qui vannait Ancelotti et qui suce Laurent Blanc, même si je regarde le CFC une fois tout les deux mois, c'est juste incroyable...

Et ce même gros con avec son ami Dany Bravo qui pendant 3 mois nous ont rabâcher que son 3-3-3-1 c'était d'la merde... Alors que les gars n'ont aucune notion tactique.. A vomir.

On a beau critiqué Dugarry , il a toujours été nickel dans ses analyses et dans ses critiques.
Il y a aussi l'hypothèse : transfert destiné à engraisser quelques intermédiaires sur le dos de l'OM
Oui Lémina a joué arrière droit et alors? Il court et techniquement il est pas dégueu. Doria arrière droit ça aurait été un tracteur dans un couloir, imagine Mexès en moins technique, est ce qu'on a envie de voir ça sur un coté? même en coupe?
Mettez vous juste bien dans le Crâne que l'entraineur a pas été embauché pour que les supporters se fassent un avis sur untel ou untel mais pour faire gagner des matchs. Il n'a certes pas tout réussi, mais pour le moment Marseille est deuxième.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
12 41