Materazzi se fait Balotelli...

0 0
Sans Mario Balotelli, la soirée de l'Inter aurait été parfaite. Qu'est-il reproché au jeune trublion du football italien ?

Entré en jeu à la place d'un Milito sur les rotules, le jeune attaquant italien a tout raté, le public, qui l'avait déjà en grippe, s'en est donné à coeur joier. Les sifflets ont commencé à tomber de la Curva Nord envers le numéro 45 interiste. Durant la rencontre déjà, le gamin s'en était pris au public.

Au coup de sifflet final, Balotelli pète un câble, jette son maillot par terre et tire la tronche avant de tailler aux vestiaires. Marco Materazzi, qui a tout vu depuis la banquette, s'est rué sur lui pour lui en toucher deux mots. Balotelli a vite quitté San Siro, escorté jusqu'à sa voiture.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Guardiola, numéro 10
0 0