Matches truqués à Sankt Pauli ?

Modififié
0 1
Au rayon des révélations fracassantes du début d'année, René Schnitzler tient pour le moment la palme. Dans les colonnes de l'hebdomadaire The Stern, cet ancien attaquant de Sankt Pauli, aujourd'hui 25 ans, vient en effet d'avouer avoir perçu quelques 100 000 euros pour arranger des rencontres en 2008 alors que son club végétait au deuxième échelon du football teuton.

Ces déclarations tombent alors que se tient depuis le 6 novembre outre-Rhin le procès de quatre individus impliqués dans des paris truqués au niveau du ballon rond européen, l'affaire la plus importante de ce type sur le Vieux Continent. Le lascar, dépendant au jeu depuis sa majorité, a précisé qu'un agent qu'il nomme « Paul » –a priori un mafieux néerlandais du nom de Paul Rooij si l'on en croit les informations du canard– lui avait versé cette coquette somme afin qu'il trafique les matches, chose qu'il nie toutefois avoir faite.

Reste à savoir qui est le plus bel escroc dans cette histoire...

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

j'aimerai bien savoir comment on fait pour "trafiquer des matchs"; comprend pas.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Viré pour un match amical
0 1