1. // Les 100 matchs qui définissent le foot
  2. // Liverpool/Milan AC

Match de légende (2e) : Le miracle d'Istanbul

Miracle. Le seul mot capable de définir ce match unique. Menés 3-0 à la pause, après une première période de rêve du Milan AC, les Reds ont réussi à revenir de nulle part. Trois buts en sept minutes, un captain en flammes et un héros improbable. Pourquoi ? Comment ? Mieux vaut ne pas chercher à comprendre. Et croire au miracle. De toute façon, on n'a pas trop le choix.

Modififié

AC MilanLiverpool (3-3, 2-3 aux t.a.b.)

Finale de Champions League, 25 mai 2005,
Atatürk Olympic Stadium, Istanbul


Il est formel. Andriy Shevchenko a bien marqué ce 4e but. Il reste trois minutes avant cette séance de tirs au but qu'il ne sentait pas vraiment. L'Ukrainien n'en démord pas, il a bien suivi sa reprise de la tête, le ballon est à quoi… deux mètres des buts. Il a frappé très fort les yeux fermés. Quand il les a ouverts, le ballon n'était pas au fond. Shevchenko n'a jamais trop compris comment il n'a pas marqué. Jerzy Dudek n'a jamais compris non plus comment il a réalisé cette parade. Il va le comprendre une dizaine de minutes plus tard. Il va comprendre qu'il est juste gagné par la folie. Pourquoi s'est-il mis à danser comme Bruce Grobbelaar devant les tireurs milanais ? Comment a-t-il détourné les tentatives de Pirlo et Shevchenko encore, lui, l'ancien gardien du GKS Tichy ? Warhol aurait parlé de son quart d'heure de gloire, son prêtre polonais d'une aide divine et les supporters milanais d'une succession de coups de bol. Il n'y a pas de réponse définitive, juste un constat : Jerzy Dudek a été le héros de la plus folle des finales de Ligue des champions. Oui, Jerzy Dudek.


Sur ce match au scénario aussi improbable que son héros polonais, tout a déjà été dit. Alors rien ne vaudra jamais mieux que le témoignage de ceux qui l'ont vécu, comme Ari Folman, réalisateur de Valse avec Bachir, mais dont le meilleur film porte peut-être sur ce match. « J'étais à Istanbul pour la finale. J'y suis allé tout seul. Ça m'a coûté une fortune alors qu'une fois au stade, les Italiens refilaient leurs billets pour rien. En Turquie, on pouvait s'asseoir où on voulait, ce qui fait que ma place à 2000 euros, j'aurais pu l'acheter 10 euros au stade… Bref. C'est le plus grand match de l'histoire du football. Je n'ai pas pu en regarder d'autres pendant un an ensuite, tellement ça n'avait plus aucun sens. Ça ne voulait plus rien dire. Après ce match, il n'y avait plus rien. À la mi-temps, à 3-0, j'ai appelé ma femme, je lui ai dit que je ne pouvais plus rester là, que je voulais rentrer, me barrer en courant. Elle m'a dit : "Tu sais, tu as fait des efforts pour y aller, t'es un fan de Liverpool, donc tu n'abandonnes pas tu m'entends ? Jamais !" De toute façon, on ne pouvait pas sortir du stade. Les bus étaient à cinq kilomètres du stade, donc je suis revenu en tribune. J'étais au poteau de corner, avec 40 000 supporters de Liverpool derrière moi. J'avais une petite caméra HD. Je l'ai tendue à bout de bras, de sorte que, dans le film, on me voit de profil avec la tribune derrière, sans jamais filmer le terrain. J'ai passé une heure le bras tendu, sur le côté. J'ai la deuxième mi-temps jusqu'aux tirs au but, et j'ai tout, tout tout… Ce film est fou. »

« J'ai fait passer Gerrard arrière-droit  »

Autres propos, encore plus précieux sans doute, ceux du coach de Liverpool, monsieur Rafael Benítez, interrogé par Andy Roxburgh, directeur technique de l'UEFA, aka The Technician dans le milieu : « En rentrant au vestiaire à la mi-temps, j'ai songé à ce qu'il fallait dire et à la manière de le dire. Les gens ne savent pas à quel point il est difficile de vivre de tels moments, en particulier si vous ne savez pas quelles paroles il faut prononcer. Avant la mi-temps, nous perdions 2-0 et j'étais en train de rédiger quelques mots quand nous avons soudainement encaissé un troisième but. Pendant que je traversais le tunnel menant aux vestiaires, je réfléchissais à ce qu'il fallait dire. J'ai dit aux joueurs que nos supporters étaient toujours derrière nous et que si nous marquions un but, la situation pouvait changer. J'ai procédé à des changements tactiques et aligné trois hommes en défense avec Dietmar Hamann comme composante de la couverture à deux hommes au milieu du terrain. Mais, plus important encore, avec la blessure de Finnan, qui n'a pu disputer la deuxième mi-temps, nous n'avions plus de latéral droit sur le terrain. Après le 3-3 et Milan qui place Serginho sur la gauche, j'ai dû̂ déplacer Steven Gerrard en le faisant passer de son rôle offensif derrière les attaquants de pointe au poste d'arrière droit. Steven était le seul joueur à même de tenir ce rôle, le troisième poste occupé par notre capitaine dans ce match. À la fin, nous avons contrôlé le jeu, les espaces et Stevie a effectué un travail formidable, menant finalement l'équipe à la victoire. »

Martyr sauvé

Résumer la remontée liverpudlienne au seul génie de Stevie - 3e au Ballon d'or en 2005 - serait pourtant réducteur. Avec trois buts de retard à la pause, un énième You'll never walk alone assourdissait, plus encore, le stade Atatürk. Tous les journaux du lendemain en parlaient comme d'une « incantation  » . Et Liverpool sait nous plonger dans le mystique, elle qui « joue à merveille son rôle de cité martyre du ballon rond » dixit Philippe Broussard dans son Génération Supporter. L'équipe de Benítez avait en effet tout du martyr à Istanbul avec 3 buts dans les dents et deux hommes sur le flanc – Kewell et Finnan - dès la mi-temps. Comment un coach peut-il décemment dire à ses joueurs que trois buts se remontent en 45 minutes, face au Milan, en finale de C1, grâce à l'appui des fans ? Dans les colonnes de SO FOOT n°61 de décembre-janvier 2009, Rafa Benítez essayait de lever le voile sur cette folle soirée turque : « Cette finale-là, on a 100% de réussite. Lorsque je réalise les changements, l'équipe s'améliore, heureusement. Mais ce jour-là, c'est l'esprit du club qui l'a emporté sur toutes les considérations technico-tactiques. C'est pour ça qu'il est important de garder cette mentalité à Liverpool. Toutefois, je n'aime pas la notion d'héroïsme dans le football. Quand nous devons en arriver là pour remonter un match et le gagner, ça veut dire que nous avons mal fait les choses. En tant qu'entraîneur, je n'aime pas encaisser de but. Défendre, ce n'est pas seulement aligner dix défenseurs devant le gardien de but. Une équipe qui défend bien, comme Liverpool, c'est une équipe qui a beaucoup de coordination. »

Liverpool n'avait finalement fait qu'utiliser l'arme habituelle du martyr : le sacrifice. Il était tactique pour Benítez et Gerrard ; physique pour les cordes vocales des tribunes rouges, contre toute raison. Sauf qu'en ce 24 mai 2005, pour une fois, le martyr ne meurt pas, 20 ans après le drame du Heysel. Mystique quoi. Un miracle.


À lire : la suite du top 100 des matchs de légende

Pa Ronan Boscher, Alexandre Pedro et Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

The_Marlones Niveau : District
Donc 1er du classement, Barcelone-Metz 1984. Normal.
Matos_de_blackos Niveau : DHR
Ok je trouve logique qu'il soit la milan liverpool.
Mais...c'est quoi toutes ces fautes d'orthographe??
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Je dois avouer que j'avais quitté ma télé à la mi-temps.
La plus grosse erreur de ma vie.
Toutes les générations ont un arrêt mythique à partager. Mon grand-père c'était Banks devant Pelé, mon père c'était Higuita et son coup du scorpion, moi c'est Dudek devant Sheva, mon dieu que ce réflexe était monstrueux !!
J'avais 16 ans, c'est pour le moment le plus beau souvenir footballistique de ma vie, quelle finale !!
Castelejo24 Niveau : CFA2
Ces frissons que ça donne ...
MAGNIFIQUE la retranscription de la déclaration de Benitez !
Message posté par Matos_de_blackos
Ok je trouve logique qu'il soit la milan liverpool.
Mais...c'est quoi toutes ces fautes d'orthographe??


Luis75
Mais pourquoi j'aime ce club?!

Stevie G, what a legend!
Rakamlerouge Niveau : National
Je n'oublierai jamais ce match... magique.
Captain_H Niveau : DHR
Et c'est à partir de ce match là que Gerrard quitta son statut d'homme pour celui de légende ..
Captain Vince the Prince Niveau : DHR
Message posté par Pascal Pierre
Je dois avouer que j'avais quitté ma télé à la mi-temps.
La plus grosse erreur de ma vie.


Moi j'avais 10 ans, j'avais du négocier comme un dingue avec mes parents pour pouvoir voir les deux mi temps. Mais à la pause mon père m'a fait "bah tu vas te coucher maintenant, le match est plié. Milan domine et les clubs italiens encaissent jamais 3 buts en une mi temps !"
T'imagines pas ma tronche en matant le télétexte (ah la vieille époque) le lendemain matin...
Je peux te dire que ça a décuplé mon Oedipe !
Hilltop Hoods Niveau : CFA2
L'une des premières fois que j'allais au bar, et en prime ici, dans un pub anglais. Inoubliable. En un match, j'ai vécu toutes les émotions possibles.
La première finale de LDC que je regarde pour ma part, avant le match je n'avais pas de préférence pour le vainqueur, mais ça c'était avant!
Je me souvient m'être dis après le 1er but de Liverpool : c'est mort pour Milan.

Quel match...
Alister_Lesly_Graham Niveau : DHR
http://www.youtube.com/watch?v=Oj0u050ysac

Pour ceux qui veulent prendre leur pied une fois de plus ! (désolé pour la qualité de l'image)
Ben moi j'ai préféré celle de 2007.
A chaque fois que je tombe sur une vidéo de celle de 2005 je coupe après la mi-temps...
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Je me souviendrai toute ma vie de ce soir là. Il aurait du être premier mais peu importe, je sais que ce match peut faire aimer le football à quelqu'un qui n'a jamais regardé un match et qui déteste ce monde déjà bien pourri par l'argent.

C'était mercredi soir, et comme tous les mercredi soir, j'étais chez ma meuf parce que son père n'était jamais là. Bref, fallait regarder ce match, déjà parce que c'est la finale, puis parce que c'est Liverpool. Ma nana fait un peu la gueule mais bon, je m'en contre-fout... Bon, mi-temps, moi aussi je tire la gueule, résigné comme pas deux. On commence à discuter, elle me demande pourquoi ce club, pourquoi ce match. Et bizarrement, je n'avais pas de réponse à ce moment là. Puis les supporters balancent un YNWA. Et elle a compris toute seule que ce club, c'est avant tout les supporters. Trop classe !
Le match reprend et elle regarde avec moi le match. Grande première ! But de Gerrard, on était content ! Le moral revient un peu, je lui explique qui est ce bonhomme. 3-2 ! L'euphorie est proche, même elle se met à gueuler ! Son père rentre, Gerrard tombe dans la surface et ça balance des insulte à celui qui a fait faute, on est juste comme des fous ! Le père demande ce qu'il se passe ici, un match de foot à la télé, c'est du jamais vu chez eux. "Mais putain c'est Liverpool, y'a pénalty !" signé ma nana. Faut avouer que ce pénalty est le plus beau au monde. A ce moment là, le louper et marquer direct après, rien n'est plus dingue et plus excitant ! Passer de l'abattement le plus profond à la joie la plus intense en 2 secondes, génial. Elle me saute dans les bras, on gueule, bref, comme si on y était.

Son père calme le jeu (putain de rabat-joie), décide de supporter Milan parce que Dida est brésilien, sa copine pareille parce qu'elle est trop con. Le reste n'est pas très intéressant, hormis l'arrêt de Dudek, "chanceux" selon le père, "Cheva trop nul" selon moi. Séance de tirs au but. C'est horrible de regarder ça avec ceux qui n'y panent rien. Très confiant évidemment, Dudek qui fait le dingue en refilant tous les ballons et en sautant de partout ! Cheva qui loupe, normal, ça se voyait !

C'est probablement ce soir là que son père est devenu certain qu'on baisait. J'avais 17 ans, elle en avait 16.
Il faudra juste reconnaître un jour que c'est un putain de vol... Milan aura perdu le contrôle de ce match pendant 8 petites minutes bordel ! Oui j'ai encore mal, très mal !
Je peux dire que c'est le meilleur match de Ligue de Champions que j'ai vu! J'imagine meme pas la joie des supporteurs de liverpool sur place ou à liverpool. Ils devaient etre dingue! Mon dieu quel match!!!!
Pour l'intensite pour moi la finale de la coupe de l'UEFA contre Alaves 5-4, est sans comparaison.
9 buts et pas la loterie des penalties.

car a 3-3, de memoire, le match a perdu serieusement d'opportunites de buts.
il y a 11 minutes Le bilan de la saison est en kiosque !! il y a 1 heure Un petit bijou en MLS 2
il y a 4 heures Trejo de retour au Rayo 14 il y a 4 heures Oscar suspendu huit matchs 18 il y a 6 heures Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 40 il y a 7 heures Zlatan vers Los Angeles ? 35
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 7 heures Parme va passer sous pavillon chinois 34 il y a 8 heures La panenka d'Alessandrini 17
Hier à 14:01 L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 Hier à 12:06 F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 Hier à 11:50 Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 Hier à 11:31 La volée monstrueuse de Bruma 26 Hier à 10:59 Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 Hier à 10:27 Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 Hier à 10:11 Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20 vendredi 2 juin Munich 1860 perd son statut professionnel 21