Mata non grata à Chelsea

Modififié
0 31
Juan Mata est boudé par José Mourinho. L'entraîneur portugais a décidé de privilégier d'autres solutions offensives pour son équipe, malgré une saison dernière excellente pour l'Espagnol en Premier League.

Il n'en faut pas beaucoup plus aux pages sport du Telegraph pour affirmer en Une qu'il n'y a « pas de place pour Mata à Chelsea » . Selon le journaliste Jim White, le joueur n'est qu'une solution de secours dans le plan de jeu du Happy One, celui-ci souhaitant insuffler une « nouvelle mentalité » à son équipe. Le milieu brésilien Oscar a en fait pris la place de Mata en numéro 10 et Mourinho n'imagine pas pour le moment faire évoluer les deux ensemble.

Entre Mata et Torres, il y a un truc contre les Espagnols à Chelsea. CT
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

le symdrome post-madrid..
Problema ? Niveau : DHR
Allez hop welcome à Paris en décembre <3
Ca rappelle un peu le cas Néné, qui était aussi le meilleur parisien sur les deux dernières saisons, sauf que Mata c'est quand même meilleur sur le terrain;
Il n'a pas été convaincu par ses performances de handballeur.
chelsealooss! Niveau : District
Mourinho 'The good thing with some players, not just my players but overall, the thing that makes the difference is when you have the same relationship with them whether they play or don't play. John, (Frank) Lampard and Ashley (Cole), they are the kind of examples who think the manager is the manager and he decides what he thinks is best for the team.'
Il commence déjà ses tacles à la con en mode gosse de 8ans....
Quand on est remplit d'argent comme se club , on peut se permettre le luxe d'empiler les joueurs et ne pas les faire jouer !
En y regardant de près c'est tout simplement fou et mégalo tout ce que Abramovitch a dépenser en budget recrutement depuis l'arrivé au club !

( Lui et le Perez du Real , ils en tiennent une sacré couche comme on dit )
Roberto Carlos Valderrama Niveau : DHR
J'espère que Madrid n'a été que le début du déclin de MOurinho. Je parle à titre tout à fait personnel. J'en ai ma claque de voir ce mégalo jouer sa saynète à chaque conférence de presse et mépriser à peu près 75 % du monde du football.

Le mérite, il l'a eu en début de carrière. Depuis son premier passage à Chelsea, il ne fait que profiter des ressources financières quasi sans limite de ses clubs pour recruter des gros et taxer à son club précédent les meilleurs joueurs. Avant de se barrer comme un voleur en foutant une belle merde.
b.adam24
Message posté par Roberto Carlos Valderrama
J'espère que Madrid n'a été que le début du déclin de MOurinho. Je parle à titre tout à fait personnel. J'en ai ma claque de voir ce mégalo jouer sa saynète à chaque conférence de presse et mépriser à peu près 75 % du monde du football.

Le mérite, il l'a eu en début de carrière. Depuis son premier passage à Chelsea, il ne fait que profiter des ressources financières quasi sans limite de ses clubs pour recruter des gros et taxer à son club précédent les meilleurs joueurs. Avant de se barrer comme un voleur en foutant une belle merde.



Franchement je comprend pourquoi beaucoup de gens n'aiment pas le style, c'est particulier, mais il faut pas dire n'importe quoi pour autant. L'Inter c'est clairement un club qui n'a pas les moyens de Chelsea ou Madrid, et quand tu vois ce qu'il a fait de l'équipe, comme il a exploité les qualités de ses joueurs.
Tu dis qu'il est partit comme un voleur, tous les tiffosi demandaient son retour cet été, et bizarrement des joueurs comme Milito/Sneider n'ont jamais eu le niveau qu'ils avaient avec Mourinho.
Et à Madrid il y a peut être un joli bordel, mais c'était la seule équipe à tenir tête au Barca au sommet de sa forme.
Roberto Carlos Valderrama Niveau : DHR
T'es qu'un con, Ron Harris.

Concernant la personnalité du mec, j'ai bien précisé que c'était une opinion toute personnelle. T'as le droit d'aimer un homme méprisant, mégalo et impulsif. Je pense que ces défauts humains peuvent être des qualités dans le monde du sport, qui est un monde foncièrement injuste et autoritaire. C'est juste que quand ça s'exprime aussi ouvertement que chez Mourinho, ben au bout de 7 ou 8 ans, j'en peux plus.

Je n'ai jamais dit que le Portugais impulsif devait entraîner Troyes pour avoir une quelconque valeur à mes yeux. Tu es un âne qui tente de répéter mes propos mais dont le braiement les déforme. Je comprends bien qu'un entraîneur qui gagne enclenche un cercle vertueux, l'amenant ainsi à ne fréquenter que de gros clubs.

Et Mourinho gagne. En tout cas, gagnait, car j'espère que ça va ralentir.

- Quand il arrive à Chelsea, il arrache Carvalho et Paulo Ferreira, fait venir un peu plus tard Maniche pour rien, profite des largesses d'Abramovitch pour recruter du lourd (Sheva, pour rien encore une fois), insulte Wenger et s'autoproclame Special One.

- José arrive à l'Inter, encore un club aux mains d'un magnat dépensier (mais esthète, contrairement au Russe). Il bénéficie alors de petites recrues insignifiantes, comme Eto'o, qu'il fait jouer sur le côté et défendre comme un forcené, Lucio ou Sneijder. Pis oui, vas-y, répète comme il est parti comme un seigneur de l'Inter. Le club ne s'en est toujours pas relevé, tellement il a été classe. C'est scandaleux de lire ça.

- A Madrid, même pas besoin d'en faire des tonnes. Le mec arrive dans un club monstrueux et bousille toute son énergie et celle du club en tombant la tête la première dans le piège du Clasico. Trash talking, bashing, coups de sang, voilà le Mourinho madrilène. Un vrai trou du cul, pour un palmarès fort médiocre (si on le compare au tapage médiatique occasionné). Ah oui, j'oubliais : il fait venir Carvalho, pour rien, puis Essien. J'en oublie sûrement.

- Chelsea : Mourinho rappelle Eto'o. Enfin, son fantôme.

C'est bon, je me suis assez expliqué ou je dois écrire une thèse pour valider mon point de vue ? Continuez à vous agenouiller devant votre mâle alpha de supermarché.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 31