Mata a ri, Fulham respire

Manchester United s'est servi de Newcastle United comme d'un punching-ball et poursuit sa petite embellie, alors qu'en bas de classement, Fulham prend 3 points utiles. Le Cardiff d'Ole Gunnar est à la peine.

Modififié
0 7
C’est avec l’absence de Rooney, blessé à l’orteil et incertain pour le déplacement à Munich mercredi prochain, et des cadres laissés au repos que David Moyes ambitionne de confirmer son récent regain de forme aperçu face à Aston Villa et à l’ogre bavarois. On retrouve donc Fletcher, pour sa troisième titularisation, mais aussi Chicharito, aligné seul en pointe dans la composition de départ. En face, pareil, puisque Pardew doit se priver de Krul, mais aussi Debuchy, Rémy et Sissoko, tous blessés. L’entame de match est brouillonne, et Papiss Cissé tente par deux fois de profiter des largesses de la défense expérimentale des Red Devils, d’un retourné d’abord, puis d’une belle tête parfaitement claquée par Lindegaard (22’, 24’). Au vrai, l’équipe de Moyes semble toujours pâtir des mêmes lacunes. Si elle sait souffrir et se transcender défensivement lors des grandes occasions, elle a également un mal fou à construire le jeu, et rythmer ses phases de possession. Mais lorsque le collectif affiche ses difficultés, les individualités peuvent toujours faire la différence. Mata, l’homme aux 44 millions, enroule parfaitement son coup franc à l’entrée de la surface dans la lucarne d’Eliott (1-0, 38’). Dans la foulée, Chicharito, bien décalé par Kagawa en contre, ouvre son pied, mais sa frappe du droit vient mourir sur le poteau (42’).

Mata régale, Lindegaard assure

Mais au retour des vestiaires, le quatuor aux extraits de mondialisation Kagawa-Januzaj-Chicharito-Mata se décide à accélérer. À droite de la surface, le petit pois adresse un joli centre en retrait à Mata, qui crochète du gauche et finit tranquillement du droit pour son premier doublé sous ses nouvelles couleurs (0-2, 48’). Rapides, techniques, ces quatre-là jouent le même football et semblent enfin trouver leurs marques. Nouvelle illustration à la 64e, lorsque Kagawa, bien lancé en profondeur par Januzaj voit son centre coupé au premier poteau par Chicharito, qui inscrit là son deuxième but en deux matchs (0-3, 64’). En face, les Magpies peinent et ne montrent plus d’envie. Tous, sauf un, Papiss Cissé, qui sur une belle frappe enroulée, puis un tir à bout portant voit le gardien danois sortir deux parades exceptionnelles (71’, 84’). Malheureux, les supporters des Magpies ayant désertés St James' Park avant le coup de sifflet final auront raté le plus beau but de la rencontre. Dans les arrêts de jeu, Januzaj transmet à Mata, à gauche de la surface, qui talonne instantanément dans la course du jeune Belge, qui n’a plus qu’à crucifier Eliott (0-4, 91’). L’Espagnol, lui, peut avoir le sourire. Les clés du camion sont pour lui.

Enfin un but de Rodallega

Bonne nouvelle pour les supporters de l’OM. Alors que West Bromwich semblait vouloir renvoyer Amalfitano sur la Canebière, l’ancien Lorientais marque son deuxième but en deux matchs d’une frappe croisée du droit et offre la victoire aux siens face à Norwich (0-1). Et trois points très précieux dans la course au maintien. À Hull City, l’Écossais George Boyd offre d’une belle tête la victoire aux Tigers face à Swansea, dans l’autre duel fatidique pour la descente. L’ancien club de Laudrup, 15e à 6 points de la zone de relégation, est toujours menacé.

L’opération maintien est quant à elle en marche à Fulham, depuis l’arrivée de Magath, le 14 février dernier. Les Cottagers arrachent leur deuxième victoire depuis l’arrivée de l’Allemand grâce à une superbe frappe de Richardson, et un but de dernière minute d’Hugo Rodallega, son premier en quinze mois. Grant Holt avait répondu à l’ancien Mancunien pour marquer son premier but sous les couleurs des Villans. Enfin, en plus de posséder Marouane Chamakh, Crystal Palace abrite un ailier au nom de Pokémon et à la frappe monstrueuse, Jason Puncheon. Son doublé couplé au but de Joe Ledley permet aux Londoniens d’aller humilier Cardiff City à l'extérieur (0-3). Ole Gunnar ne répond plus.

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

chris redfield Niveau : Loisir
Ben arfa a pas sa place dans cette équipe en bois de newcastle?
West bromwich doit descendre ces sioniste! Leur jeu est nauséabond :-P
Ça fait plaisir de voir ManU de revenir a un bon niveau...mais d'après moi ils vont quand même se prendre un tôle contre le Bayern. Affaire a suivre
Cette talonnade de Mata, quelle facilité !
Mata a ri lol. Bon jeu de mot.
Scholes453 Niveau : CFA
Comme vous l'aviez écrit dans le live sofoot de ce match, ca fait chaud au coeur de voir d'la reussite pour Juan Mata. Quel joueur, quelle classe, c'est une merveille. Le type a l'air tellement gentil dans la vie que t'es content pour lui apres ce match.
Message posté par AJG16
Mata a ri lol. Bon jeu de mot.


oui j'ai trouvé aussi, je viens commenter juste pour ça d'ailleurs
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 7