Massimo Ferrero poursuivi pour injures ethniques

Modififié
2 10
Le fantasque président de la Sampdoria de Gênes, Massimo Ferrero, est semble-t-il allé un peu trop loin pour les Italiens.

Au micro de l'émission de radio Stadio Sprint, fin octobre, celui qui est surnommé « Vipiretta » s'était laissé aller à une confidence plutôt douteuse, racontant une discussion avec le frais retraité Massimo Moratti, ancien président de l'Inter : « Je lui avais dit "Chasse ce Philippin, mais tu l'as pris pour quoi faire ?" » Le tribunal de la Fédération italienne du président Carlo Tavecchio - l'auteur de cette maxime : « Opti Poba est arrivé ici et avant il mangeait des bananes. Aujourd'hui, il joue en Serie A » - a décidé d'ouvrir une enquête et d'entendre le président de la Samp pour ces propos jugés « offensants et discriminatoires pour raisons ethniques contre le président de l'Inter Erick Thohir » .

Ferrero s'était laconiquement excusé dans un communiqué au lendemain de l'émission. Cela n'a visiblement pas suffi. JGB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

bullrogg77 Niveau : CFA2
Si encore il avait utilisé des termes du style "face de citron mangeur de riz " ou " p*tain de knakoué " , ça pourrait peut-être être choquant , autant là , appeler un philippin , philippin , ça m en touche une sans faire bouger l'autre .
Note : 5
Sauf qu'il est indonésien

M'enfin tous les mêmes tu me diras
Zarathoustra Niveau : Loisir
Surtout qu'il est indonésien.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Pas de CAN pour le Maroc
2 10