1. //
  2. //
  3. // Finale
  4. // Chili/Argentine

Mascherano et la torture

Modififié
357 10
La deuxième défaite en finale d'affilée de l'Argentine a fait du mal.

Pilier de l'Albiceleste dont il est le capitaine officieux, Javier Mascherano s'est montré dévasté par l'échec face au Chili, un an après la désillusion en Coupe du monde face aux Allemands. Le Jefecito n'a pas mâché ses mots face à la presse sud-américaine : « Perdre est une torture, c'est une immense tristesse. Tout le monde sait ce que je ressens quand j'enfile ce maillot. La douleur est immense, et elle est de pire en pire. »



Mascherano pourra se consoler en repensant à sa saison au Barça. HM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

All_In_Klusive Niveau : Loisir
A la fin de la vidéo on dirait qu'il va gerber un coup
Comparer la défaite à une torture, quand on sait ce qui s'est passé dans ce stade, c'est particulièrement con. Ou alors c'est sa façon à lui de gâcher la fête.
Faut pas connaitre l'histoire de l'argentine pour sortir un titre pareil.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
357 10