Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // Argentine/Albanie (4-0)

Mascarade au Monumental

Sans forcer son talent, l'Argentine a remporté dans l'enceinte du stade de River Plate une parodie de match (4-0), à onze jours de ses débuts en Copa América contre la Bolivie. Face à une équipe bis d'Albanie, Sergio Batista a néanmoins pu tirer quelques enseignements. Les trois joueurs (Rojo, Biglia et Di Maria) sortis à la mi-temps ont du souci à se faire.

Modififié
Formation : Sergio Romero - Javier Zanetti, Nicolás Burdisso, Gabriel Milito, Marcos Rojo (Zabaleta) - Ever Banega, Javier Mascherano, Lucas Biglia (Gago) - Ezequiel Lavezzi (Agüero), Lionel Messi, Angel Di María (Tevez). Entraineur : Sergio Batista.



Romero (5): Difficile de noter un gardien qui n'a eu aucun arrêt à effectuer. Concentré tout au long du match, il a dû se contenter de dégagements aux six mètres et de quelques passes avec ses défenseurs.

Zanetti (5): Il s'est moins aventuré dans le camp adverse qu'a l'accoutumée. Mais sur ses rares montées, il a rappelé pourquoi à bientôt 38 ans il reste un extraordinaire latéral, redevenu intouchable en Seleccion.

Burdisso (5): Face a une opposition aussi faible, il a été très peu sollicité défensivement, remportant toutefois ses duels aériens. Il lui reste un peu plus d'une semaine pour parfaire son entente avec Milito, avec qui le manque de coordination risque de poser problème contre un adversaire d'un niveau supérieur.

Gaby Milito (6): Peu utilisé cette saison au Barca, il a rassuré Batista sur son état de forme et sa capacité à assumer le rôle de chef de la défense. De bon augure pour la Copa.

Rojo (3): A la rue sur les rares ouvertures albanaises lancées dans son dos. Pas vraiment rassurant quand on connaît le niveau du rival du jour... Zabaleta (6) a fait tout ce que le latéral du Spartak Moscou n'a pas réussi : il a apporté de la sérénité en défense et réalisé quelques débordements incisifs.

Mascherano (7) : Le terme "amical" ne fait pas partie du vocabulaire du Jefecito (le Petit Chef), qui s'est battu comme un chien tout au long de la rencontre. Comme a son habitude, il recule dès qu'il donne un ballon, mais quel joueur précieux pour son équipe!

Banega (8) : La grande trouvaille de Batista. Disponible, mobile, intelligent dans ses déplacements et dans ses passes, le Valencien apporte un vrai plus a l'Albiceleste. S'il conserve ce niveau dans les prochaines semaines, il va vite devenir indispensable.

Biglia (3): Tout l'inverse de Banega. Dans le flou durant toute la première période, le milieu d'Anderlecht a couru dans le vide et desservi ses coéquipiers. Logiquement remplacé par Gago (6) a la mi-temps, qui malgré un temps de jeu réduit au Real, a joué juste et marqué les points que Biglia a perdu. Mais que Cambiasso (blessé) se rassure : il reste un cran au-dessus de ses deux doublures du jour.

Lavezzi (8): Un but sur son premier tir, une passe bien sentie pour Messi : le Napolitain a justifié le choix de Batista, qui s'est payé le luxe de laisser Diego Milito et Higuain sur le banc. Remplacé à l'heure de jeu par Agüero (7), qui s'est joué du gardien albanais sur le troisième but. Avec un tir sur le montant et un caviar pour Tévez, il a mis la pression sur Batista pour une place de titulaire.

Messi (8): Un but, deux amours de passes décisives et une poignée d'accélérations foudroyantes dont il a le secret : la Pulga, positionné en « faux neuf » , est dans les starting-blocks pour la Copa América. Fini les bisbilles avec le public argentin, Léo a enfilé le costume de leader de la Seleccion et devrait réaliser un grand tournoi.


Di Maria (4): Plutôt transparent, il a donné l'impression de se réveiller en fin de première mi-temps. Trop tard, car Batista l'a remplacé par Tévez (7), ovationné à chaque ballon touché et qui a fait son numéro : une belle entente avec Messi, quelques dribbles à l'arraché et un but pour parachever la soirée.


Les buts





Florent Torchut, à Buenos Aires

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 2 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 10 heures La drôle de liste d'invités de la finale 27
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 61
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3
À lire ensuite
Le chant du cygne