Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Barça : Martino organise un asado

Modififié
Si mathématiquement, le FC Barcelone est toujours en course pour gagner la Liga 2013/2014, l'effectif blaugrana n'oublie pas pour autant de se réunir autour d'une bonne pièce de bidoche.

Ce matin, le quotidien espagnol Marca annonce que Gerardo Martino a invité tous les joueurs et le staff du Barça à un asado géant après l'entraînement dans la Ciudad Deportiva. Tata Martino souhaite en effet instaurer une unité maximale dans le vestiaire dans la dernière ligne droite du championnat.

Pour rappel, le club culé doit encore jouer deux matchs à Elche et contre l'Atlético Madrid, au Camp Nou. Deux victoires qui ne suffiront peut-être pas aux Catalans pour être champions d'Espagne, si le Real Madrid gagne ses trois dernières rencontres, mais qui sont indispensables pour se permettre de rêver.


On ne sait pas si Luis Enrique était déjà invité en revanche. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié