1. //
  2. // FC Sochaux/OM

Martin : « Même à la Play, je reste le meilleur »

Avec dix passes déc' cette saison, Sochaux a trouvé en Marvin Martin un bon copain. Samedi, face à l'OM, ce Parisien de cœur espère encore être aux manettes.

Modififié
0 3
L'OM se pointe samedi à Bonal. Tu le sens comment ce match ?


Je le sens bien. C'est un gros match qu'on joue à la maison et on est bien. Bon, on perd Kév (Kévin Anin) qui est suspendu et il risque de nous manquer mais je suis confiant.

Marseille patauge un peu en ce moment. Vous, vous cartonnez à domicile. Faut miser sur vous ?


L'OM est une bonne équipe. C'est sûr que comparé à l'équipe de l'année dernière, ils sont moins bien mais je pense que Brandão et Gignac seront en réussite ça redeviendra une équipe forte.

L'OM ne fait donc pas partie des équipes qui t'ont le plus impressionné cette saison ?


Je dirais plutôt Lille qui, en plus, compte une avance confortable au classement. Paris aussi qui fait une bonne saison. Cette année, ils sont réguliers et puis Rennes. Ce sont les trois meilleures selon moi.

Pourtant vous leur avait collé une branlée au Rennais...


On est bon à Bonnal et puis il faut prendre en compte les circonstances : l'expulsion, ils jouent sans gardien... A domicile, on produit un super jeu mais on n'arrive pas à faire pareil à l'extérieur. Je ne sais pas ce qu'il se passe.

Quel club supportais-tu étant gamin ?


Le Paris-SG. Je l'ai toujours dit. Quand j'étais petit, j'allais au Parc. Je n'étais pas abonné mais j'y allais souvent. J'étais supporter du PSG. Mais bon maintenant que je suis pro, je m'en fous un peu de tout ça...

Ça doit te faire quelque chose d'affronter l'OM du coup, non ?


Franchement, non. Je ne calcule plus. Que ce soit Marseille, Paris, Rennes ou Lyon, ça reste un match où il faut prendre des points et qu'il faut prendre au sérieux.

Quel souvenir gardes-tu des PSG – OM, au Parc ?


Des bons souvenirs. Ça sentait le clasico. C'est le seul vari clasico français. Je me souviens de Ravanelli qui se laissait tomber dans la surface. Ce péno scandaleux. Ou encore ce but de ouf de Pauleta contre Barthez... PSG – OM c'est beaucoup de choses.

Tu parles avec Mevlut (Erding) parfois qui est passé de Bonnal au Parc ?


Oui, on discute souvent. Il me donne des conseils et me dit comment c'est à Paris. Mais il ne me dit pas d'aller là-bas ou quoi. Ce n'est pas lui qui prend ce genre de décisions.

A 23 piges tu es le meilleur passeur de Ligue 1. En plus, tu plantes. Il t'arrive quoi, cette saison ?


Je ne sais pas... C'est vrai que même si je suis jeune, par rapport à mes précédentes saisons, je suis plus décisif. Et dans le football moderne, les stats ça compte beaucoup. Ça fait parler de toi quand tu marques ou quand tu fais marquer.

Et tu te vois où d'ici quelque temps ?


Sochaux c'est bien mais c'est dommage que ce soit un club qui n'a pas trop d'ambition. Et moi, je suis ambitieux. Je veux gagner des titres et jouer des Coupes d'Europe. Si je peux le faire avec Sochaux, tant mieux.

Tu es originaire de Paris. C'est comment la vie dans le Doubs ?


On a nos habitudes. On fait pas mal chauffer la Play et même là, je reste le meilleur (rires). C'est le gros duel avec Ryad (Boudebouz). Moi je prends le Barça, lui, le Real.

Le groupe est assez jeune. Les vieux briscards ne sont pas trop à l'ouest ?


Au contraire, grâce à eux, on est hyper bien encadrés. Parfois, comme on est jeunes, on a se lâche un peu et ils sont là pour nous dire les choses. Mais eux aussi ils sont souvent dans le délire avec nous.

Tu as maté France – Brésil, mercredi ?


Oui, c'était un très bon match même si l'expulsion du Brésilien a changé la donne. Mais bon, on a vu deux très bonnes équipes.

Est-ce que tu t'es dit en voyant ce nouveau maillot bleu : « Un jour ce sera moi » ?


J'espère ! C'est à moi de tout donner, de continuer de travailler pour y arriver. En fait, je n'y pense pas trop. J'ai déjà joué avec les Bleuets et il n'y a rien de plus grand pour un footballeur que de représenter son pays. Alors, si je suis appelé avec les A, ce sera une belle surprise.

Propos recueillis par Nicolas Vilas

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Désolé mais là il y a vraiment trop de fautes...
Ce serait bien de ne pas le griller dès le départ en lui faisant croire qu'il est le nouveau Maradona.

Sinon c'est l'occasion de louer le boulot fait au centre de formation de Sochaux ces dernières années : Menez, Ljuboja, Erding, Pedretti, Frau, Martin maintenant... bravo !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Fallait pas s'inviter...
0 3