1. //
  2. //
  3. // Lyon–Montpellier
  4. // Interview

Martin : « Je veux rejouer la Ligue des champions »

Pur produit du centre de formation de Montpellier, Jonas Martin assume également cette saison le rôle de capitaine. Dernier membre de la génération 2009 présent au MHSC, il revient sur le début de saison de son club, sa perception des attentats du 13 novembre et ses attentes personnelles.

Le week-end passé a été marqué par le recueillement sur les pelouses de Ligue 1 et Ligue 2, mais aussi d'Europe. Quel regard as-tu porté sur les événements récents ?
J'ai été très touché par ce qu'il s'est passé. En voyant ça à la télévision le vendredi soir, on pouvait se demander si c'était réel ou pas. C'est difficile d'avoir le sourire à l'entraînement ou de rigoler avec ses potes le lendemain d'un événement comme celui-là. Mais il faut penser quand même à l'avenir, au football pour moi, même si tout notre vestiaire s'est senti touché. Cela fait aussi relativiser, on doit avoir conscience de la chance que l'on a d'être en bonne santé, de faire notre métier, car il y a des choses plus graves.

Et puis on peut quand même retirer du positif de ce drame, ce sont les témoignages de solidarité un peu partout dans le monde. Par exemple la Marseillaise jouée sur les pelouses de Premier League...
C'est la meilleure des réponses, rendre hommage aux victimes. La rivalité entre certaines équipes a été dépassée pour montrer du soutien. Cela rappelle toutes les choses qui passent avant le foot, notamment la santé et toutes les familles de notre pays.

Sur Twitter, vous avez notamment fait une dédicace à l'un des journalistes du Canal Football Club blessé pendant les attentats. Vous vous êtes sentis directement touchés à Montpellier ?
Heureusement pour nous, dans l'équipe, personne n'a à déplorer un proche présent sur les lieux au moment des attaques. Yohan de La Grande Surface, c'est quelqu'un qui vient souvent à Grammont, donc cela nous a rapprochés. On se sent concernés qu'une personne comme lui ait été touchée. Il est tranquillement assis au restaurant avec son amie et se fait tirer dessus par ces fous furieux... Tous les joueurs voulaient lui faire passer un message, mais on a dû en sélectionner que quelques-uns pour faire une photo de soutien que l'on a diffusée sur Twitter.

Tu as mentionné Dostoïevski sur Twitter après les attentats : « On compare parfois la cruauté des hommes à celle des fauves, c'est faire injure à ces derniers. »
C'est une citation qui m'a plu et que j'ai trouvée tellement vraie par rapport à ce qu'il s'est passé. C'est anecdotique, mais c'était une manière d'exprimer ma pensée, le fait que l'être humain peut être très mauvais. Mais sinon, je te rassure, je n'ai pas lu tout Dostoïevski (rires).

Retour à la routine : le 27 septembre, tu as battu ton record de buts en une saison, donc déjà je voulais te dire bravo...
(Rires) Ouais, deux buts en une saison, c'est mon record. C'est vrai que le précédent n'était pas difficile à battre, mais cela prouve que je progresse, que je suis plus efficace. C'est certain que les statistiques, cela compte et que j'essaie de faire mieux chaque saison. On en parle plus pour les attaquants, mais même pour un milieu, faire 5 buts et 5 passes décisives, cela parle plus que d'en avoir 2 ou 3. C'est important pour l'équipe d'être décisif. Si je peux faire 5-5, je serai content.

Sur le plan statistique, tu es le Montpelliérain qui touche le plus de ballon et qui fait le plus de passes. Ton modèle, c'est Iniesta ?
C'est sûr qu'il a tout du milieu moderne. Il peut récupérer, distribuer le jeu. Lui et Xavi sont des références, de grands joueurs. Je pense aussi à Kroos ou Modrić. Je ne me compare pas à ces joueurs-là, mais je tente de prendre exemple sur eux. Mon rôle, c'est de faire jouer l'équipe, récupérer des ballons et les rendre proprement, même si c'est vrai que j'aimerais bien marquer plus, être plus présent offensivement.

Sur le plan collectif, Montpellier s'est remis la tête dans le bon sens après un début de saison noir. Ce retard à l'allumage, toi, tu l'expliques comment ?
C'est difficile à comprendre, on ne s'y attendait pas du tout. Un point en sept matchs, c'est inacceptable. Mais on a fait des réunions entre joueurs, on s'est dit les choses, il y a même eu quelques engueulades. On s'est entendu aussi avec le staff, tout le monde s'est remis en question. Il nous manquait de la solidarité, aujourd'hui on a remis l'équipe à l'endroit et c'est déjà pas mal. L'an dernier, la force de l'équipe, c'était le collectif, mais en début de saison, certains ont pensé à leurs situations personnelles avant. On s'est dit que si on continuait ainsi, on allait tout droit en Ligue 2. Désormais, on est plus proches, solidaires, et on produit le foot que l'on connaît sans se prendre pour des autres.

Désormais, les voyants sont beaucoup plus au vert, il y a même Morgan Sanson qui revient dans le groupe, cela va faire du bien...
C'est un super joueur qui va amener un plus. Il va apporter de la fraîcheur qui sera bénéfique si on arrive à bien l'utiliser. Les attaquants ont manqué un peu de réussite cette saison, même s'ils reviennent bien. Un attaquant qui ne marque pas, c'est toute l'équipe qui doute. Le fait que Morgan revienne, cela ne peut que les aider : c'est un joueur qui met des galettes, qui joue juste et voit avant tout le monde. Ils auront juste à déclencher des appels pour être servis.

Tu as disputé une vingtaine de minutes en Ligue des champions il y a deux saisons sur la pelouse d'Arsenal. En 20 minutes, on a le temps d'emmagasiner quoi comme souvenirs, expérience et enseignements ?
Cela va très vite, mais cela reste l'un des plus beaux jours de ma carrière, car lorsque l'on est professionnel, on aspire à jouer ce genre de rencontres. Je n'en retiens que du positif : cela va beaucoup plus vite qu'en Ligue 1, l'environnement est tout simplement exceptionnel. Rien que d'entendre la musique de la Ligue des champions, on a envie d'y retourner tôt ou tard. Franchement, c'est difficile à décrire, car jouer la Ligue des champions, c'est comme un rêve qui se réalise. Cela donne un ordre d'idées des paliers à franchir. On sait qu'il faut bosser, ne rien lâcher pour y retourner. Rejouer la Ligue des champions, avec Montpellier ou pas, c'est un objectif. Quand on y a goûté, on a envie de la jouer toutes les semaines.

Tu as remporté la Gambardella 2009 au sein d'une génération dorée avec Stambouli, Cabella, Belhanda... Tu gardes quels souvenirs majeurs de cette époque ?
C'est le premier beau souvenir de ma courte carrière. C'est inoubliable, notamment en voyant les amis qui composaient l'équipe. On a quasiment tous signé pro ensuite. Je souhaite à tous les jeunes de vivre cela. L'année d'avant, on s'était fait sortir tôt et on savait qu'il s'agissait de notre dernière chance de briller. On se connaissait tous depuis nos quatorze ans, on avait fait l'Institut, donc on était avec des bonnes sœurs. On a fait tout le centre de formation ensemble, il n'y avait aucune guerre d'ego, on était soudés. De cette époque, je suis resté très proche de Benjamin Stambouli, on se parle régulièrement au téléphone, comme avec Teddy Mezague aussi. Il y a Rémi Cabella et Younès Belhanda avec qui j'échange pas mal.

Tous les noms que j'ai cités sont déjà partis, à l'étranger même. Toi, tu regardes quand même vers l'extérieur ? Avec des préférences en matière de destinations ? J'imagine que l'Angleterre te tente plus que l'Ukraine ?
Je suis l'un des derniers de cette génération encore au club, mais quand on voit comment cela s'est passé pour Benji et Rémi en Angleterre, je n'ai pas envie de faire la même chose. C'est bien de signer dans des bons clubs de Premier League, mais ils ont passé chacun une année difficile, alors qu'à notre âge, il faut jouer pour progresser. C'est bien de partir, mais il faut bien choisir où. Je préfère jouer dans une équipe un peu plus modeste que de partir loin de la France et ne pas avoir de repères comme l'a fait Younès. J'aurais donc plutôt tendance malgré tout à me rapprocher du choix de carrière de Benji et Rémi. La vie quotidienne serait moins différente, la culture, le climat... Après, il ne faut jamais dire jamais, on ne sait pas quelle va être l'offre. Younès, s'il a signé à Kiev, c'est que l'offre était difficile à refuser.

Tu es originaire de Rigny en Franche-Comté, quand tu étais gamin, ton club c'était Sochaux ?
C'était le club de la région, mais depuis gamin, j'ai toujours eu une préférence pour le Paris Saint-Germain. Je ne sais pas trop pourquoi, peut-être parce que mon grand frère était pour l'OM et que je voulais faire le contraire. Je me souviens en 1996 avoir demandé à mes parents d'enregistrer un match entre le PSG et Lyon. Ensuite, je le regardais en boucle. Dès que j'ai commencé le foot à 6-7 ans, j'étais à fond derrière le PSG, à chaque anniversaire je voulais le maillot, le short, le ballon PSG... Je n'avais pas un joueur en particulier. J'étais fan de l'équipe, mais après la Coupe du monde 1998, c'était Zinédine Zidane mon idole.

Tu es un Pailladin d'adoption, si j'ose dire ?
Je suis arrivé dans la région avec mes parents à 10 ans. Ils habitent à Nîmes et j'ai joué quatre ans là-bas avant d'arriver à Montpellier. J'avais 14 ans. Je me sens montpelliérain, c'est sûr. Je suis un pur produit du centre, un jeune de la région, et j'ai tout connu à Montpellier. Alors quand on me demande, j'ai tendance à dire que je viens du Sud et pas du Nord. Sans renier ma famille et mes origines à Gray en Franche-Comté.

Là-bas d'ailleurs, tu es la gloire locale...
(Rires) C'est vrai que je suis un peu sollicité, cet été j'ai inauguré un city stade dans la zone HLM où j'ai grandi et joué au foot enfant. Le maire de Gray m'appelle toutes les semaines pour prendre des nouvelles. Il me suit et me demande de venir quand il y a des événements. Cela fait plaisir de pouvoir partager des choses avec des enfants de la ville.

À part le football, tu t'intéresses à quoi ?
Je suis un gros passionné de foot et de sport en général : tennis, NBA, biathlon, sports d'hiver, je regarde tout, même le Tour de France. Ma compagne sait que le week-end, c'est devant la télé. Elle regarde de son côté dans la chambre, moi je suis dans le salon avec les potes (rires).


Propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

J'ai tout de suite pensé à Marvin Martin...
Nicky Santoro Niveau : District
Il a fait du chemin ... ses débuts étaient catastrophiques, pas un pied devant l'autre , que des mauvais choix. Il progresse et mets beaucoup d intensité dans son jeu , il a un gros coffre. Il peut rattraper son retard par rapport à son âge si il continue à jouer régulièrement. Il se projette bien vers l avant , potentiel pour jouer dans un an dans un club qui joue la qualification en Europe.
Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 22
Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 5 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 13 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14