Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrage retour
  3. // Monaco/Valence
  4. // Notes

Martial et Lemar, rochers isolés

Negredo a donné le premier coup de poignard, finalement fatal. Malgré la nouvelle belle performance d'Anthony Martial, puis l'excellente entrée de Lemar, les Monégasques ont manqué d'un pouce d'arracher la prolongation espérée. Et peuvent nourrir quelques regrets.

Modififié

AS Monaco


Subašić (6) : Alerte lorsque le coup a failli s'envoler dès les premières secondes, aérien lorsqu'il s'agit de compenser les nombreuses fautes de ses coéquipiers, Daniel a rendu les armes en même temps que ce move idiot de Fabinho. Comme quoi, un bon wingman ne fait pas tout.

Kurzawa (5,5) : En tribunes, nombreux étaient ceux qui attendaient une élimination pour aller déposer leur chèque sur le bureau monégasque pour le latéral diminué. Un bouc et des émissaires. Remplacé par Echiejile (61e ; 4) et elle y est.

Raggi (5) : Tomber sur une catégorie Old vs ne peut que mettre mal à l'aise.

Carvalho (3,5) : Mais que dire de Grandpa vs

Fabinho (2) : Un jeu au pied situé entre celui de Barthez et Pelous. Forcément problématique pour le petit Fabien.

Toulalan (5) : Présent sans être tranchant, la Toul' a fait le travail, dans l'ombre, peu aidé par les pertes nombreuses de la première mi-temps. Une période grise avant une embellie frustrante.

Pašalić (4) : La tête de Pedretti, son niveau à Marseille. Remplacé par Lemar (52e ; 6) qui, s'il y avait une justice dans ce monde, aurait vu sa frappe finir au fond des filets. Si seulement il y avait une justice dans ce monde…

Vidéo

Bernado Silva (5) : Moutinho est sans doute plus lent. Mais lui au moins sait créer le décalage. Uniquement malin en faisant barrage avec son petit corps sur le but de Raggi.

Dirar (6) : La coupe de cheveux d'un hérisson, l'énergie d'un lapin sous Viagra, la solitude d'un hamster en cage. Nabil avait les crocs, mais s'est contenté de les limer.

Cavaleiro (2) : Cavale mais zéro. Remplacé par Carrillo (63e ; 4,5) qui a joué trente minutes de la tête, une de la main.

Martial (6,5) : Il a manqué un tout petit rien à Martial pour assassiner la mort monégasque. Mais comparé aux autres, Toto ressemble à un attaquant mis sous coke. Que Dédé mette le nez dessus !

FC Valence


Ryan (5) : Ça se saurait, si les Australiens baraqués venaient passer des vacances sur la Côte d'Azur. Va demander son transfert à Pattaya l'an prochain.

Gayà (6,5) : Jordi Alba, Beñat, et maintenant Gayà... on n'a pas vu plus beau clonage génétique depuis Dolly, la gentille brebis.

Ruben Vezo (5,5) : « Vous prenez la Mastercard ?  » , « Non, uniquement la Vezo monsieur. » L'assurance tout risque.

Mustafi (7) : 23 ans, champion du monde, champion d'Europe des moins de 17 ans, et patron de la défense. On se demande si Shkodran prend vraiment le temps de vivre.

Barragàn (4) : La baraka, mais pas la gagne. Désolé Antonio.

Dani Parejo (6) : Danny pas Trejo, mais presque. Très costaud.

Javi Fuego (5) : Brûlant en première, complètement maîtrisé par le pompier Lemar ensuite.

Enzo Pérez (6) : Une gueule à être le méchant dans une telenovela mexicaine. Les tacles assortis. Remplacé par Danilo Barbosa qui, un temps annoncé à Monaco cet été, a visiblement fait le bon choix de carrière. Merci Mendes !

Feghouli (6) : « Je suis fou de toi, Kurza, Kurzawa. » Ne t'inquiète pas, Sofiane, tu vas le recroiser en Champions League, ton nouveau crush.

Rodrigo (3) : Rodrigo a coûté 30 millions d'euros. Peut-être pour ce genre de conneries que la Bourse mondiale s'effondre aujourd'hui. Remplacé par Piatti, visiblement chaud pour mettre deux trois taquets bien sentis.

Negredo (6,5) : Pas sympa de profiter du handicap moteur de Fabinho pour se faire mousser d'un golazo. Remplacé par Alcácer, qui s'est tapé un travail de sape tout seul en pointe du haut de son mètre 75. Pas cool, les gars.

Par Raphael Gaftarnik et Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE