Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Martel : « Ne pas courir après notre queue »

Modififié
Cet été, le Racing Club de Lens a été obligé de dégraisser. Ce qui explique en partie les résultats contrastés du club nordiste en Ligue 2. Plus grave, le RCL a encore les finances dans le rouge.

« On est reçu début janvier par la DNCG. J'y serai aussi début décembre, déclare Gervais Martel. Il y a la préparation de la saison prochaine. Les miracles qui ont été faits cet été avec la cession de joueurs (environ 14 millions d'euros, ndlr) qui nous ont permis de rester en Ligue 2, on ne pourra pas les refaire deux fois. Notre source s'est tarie depuis. Il va donc falloir trouver une solution durable et pérenne. Pour assurer la pérennité du club, il faut 30 à 40 millions sur 3 ans. Soit Mammadov amène cette solution, soit il faut trouver une autre solution...  » , poursuit le président lensois, interrogé sur France Bleu Nord.

Il est prévu que Gervais Martel rencontre Hafiz Mammadov à Lens le 19 novembre. Toujours est-il que le boss emblématique des Sang et Or assure qu'il est prêt à laisser sa place. « La seule chose qui m'intéresse, c'est que Lens puisse (...) avoir les moyens de sa politique et ne pas courir après notre queue comme on fait depuis un an pour sauver le club. Je ne me mets pas dans la mêlée, car il se peut très bien que je quitte le club dans les semaines ou les mois qui viennent. Ce n'est pas mon intérêt que je défends, mais celui du club  » , conclut-il.


Un homme qui risque de passer plus de temps à l'UNFP qu'à Lens. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur