Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Amiens-Marseille (0-2)

Marseille vote Clinton

Solides défensivement, les Marseillais ont tout de même eu du mal à bouger le bloc amiénois et ont pu compter sur un doublé de Clinton Njie pour débloquer la situation.

Modififié

Amiens SC 0-2 Olympique de Marseille

Buts : Njie (52e et 55e)

Efficacité, confiance, engagement, solidarité, impact physique, qualité technique, complicité, rigueur tactique, coup de génie. Voilà bon nombre de facteurs qui peuvent permettre à une équipe de remporter un match. Et parfois, il suffit juste d'un bon gros coup de chance pour débloquer la situation. Et cet après-midi, Clinton Njie et l'Olympique de Marseille étaient bien contents de l'avoir, ce bon gros coup de chance, à la 52e minute. Après une première mi-temps poussive à souhait, le Camerounais profite d'un centre de Sakai dévié par un défenseur amiénois pour envoyer le ballon involontairement du ventre dans le but picard. Un coup de pouce du destin qui lui a permis de se libérer sur un plan personnel, et de libérer également l'ensemble de ses coéquipiers. Ouf.

Marseille ronronne


Toujours convalescents après les déroutes subies contre Monaco et Rennes, les Marseillais entament ce match de la même manière que face à Konyaspor jeudi soir : en douceur. Une fois encore, la première mi-temps sert à se rassurer sans prendre trop de risques. Les hommes de Rudi Garcia posent le pied sur le ballon pour être le moins possible en danger, et ça fonctionne. En 45 minutes, l'OM tremble une seule fois à la demi-heure de jeu, sur une succession de coups de pied arrêtés où Yohann Pelé gère la fougère de manière peu académique. Mais si les Marseillais ne tremblent pas, ils ne donnent également aucune sueur froide aux Amiénois.


Marseille ne parvient absolument pas à accélérer et à mettre une quelconque pression sur le but des Picards. Poussif, incapable de bouger le solide bloc adverse, l'OM conclut la majorité de ses actions par un centre au petit bonheur la chance qui trouve rarement preneur, et il manque de présence dans la surface picarde. La seule demi-occasion de l'OM en première mi-temps est une frappe à mi-distance de Florian Thauvin sur un deuxième ballon, qui inquiète très peu Gurtner. En face, les Amiénois ne proposent pas grand-chose, mais sont très agressifs, quitte à multiplier les fautes, notamment sur Lucas Ocampos, qui provoquent deux cartons jaunes. Seul bon point de la mi-temps pour Marseille.

Marseille démarre


Et comme face à Konyaspor, c'est juste après le retour des vestiaires que Marseille accélère pour faire la décision. L'OM se montre d'abord par l'intermédiaire de Dimitri Payet, une nouvelle fois positionné dans son rôle favori de numéro 10, qui écrase tout de même un petit peu trop sa frappe. Premier et unique avertissement avant la sanction. La double sanction même. Quelques minutes plus tard, Clinton Njie profite d'un bon centre de Hiroki Sakai, toujours aussi irréprochable, pour dévier le ballon du ventre dans le but amiénois. À peine trois minutes plus tard, rebelote, mais avec la manière cette fois-ci. Bien trouvé dans l'intervalle par Payet, Florian Thauvin fixe avant de mettre une mignonne petite passe au Camerounais, qui efface Gurtner avant de la pousser au fond.


Enfin libéré, les Marseillais commencent enfin à combiner et à multiplier les séquences propres techniquement. Les hommes de Rudi Garcia se trouvent enfin dans les petits périmètres et ressortent bien le ballon. Il faut dire qu'en face, Amiens est assommé. Perdu. Les hommes de Christophe Pelissier semblent avoir renoncé très vite et ne sont même plus présents dans l'engagement physique, l'aspect qui les a maintenus à flot en première période. L'OM peut se contenter de gérer, à l'image d'Adil Rami, toujours aussi solide malgré sa douleur à l'épaule. Sans forcer, Marseille remonte tout doucement la pente en décrochant les trois points.


Amiens (4-2-3-1) : Gurtner - El-Hajjam, Gouano, Adénon, Dibassy - Monconduit (cap.), Zungu (Nathan, 81e) - Manzala (Gakpé, 63e) , Kakuta, Ielsch (Traoré, 68e) - Konaté. Entraîneur : Christophe Pellissier.

Marseille (4-2-3-1) : Pelé - Sakai, Rami, Rolando, Amavi - Zambo, Gustavo - Thauvin (Sarr, 88e), Payet (cap.) (Sanson, 78e), Ocampos - Njie (Germain, 68e). Entraîneur : Rudi Garcia.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 8