1. //
  2. //
  3. // Caen-Marseille (1-3)

Marseille sort la tête de l'eau

Encore confrontés à Caen, les Marseillais ont sorti leur meilleur match depuis bien longtemps. Et mine de rien, les voilà à cinq points du podium.

Modififié
655 28

Stade Malherbe Caen 1-3 Olympique de Marseille

Buts : Rodelin (67e) pour le SMC // Batshuayi (12e), Nkoudou (60e) et Sarr (83e) pour l'OM

Hervé Bazile exulte. Il vient de vaincre Steve Mandanda, le bourreau du Stade Malherbe, il y a quelques jours en Coupe de France. Lancé en profondeur, l'attaquant caennais a résisté au retour de Nicolas Nkoulou avant de lober astucieusement le portier olympien. Mandanda n'esquisse aucun geste, il ne peut rien faire. On joue seulement la 9e minute, et Caen vient de taper un énorme coup sur la tête d'un OM malade. Oui mais non, puisque l'arbitre assistant a levé son drapeau. Bazile a été signalé en position de hors-jeu. À tort. Une erreur d'arbitrage qui va permettre à l'OM de se remettre dans le sens de la marche et de l'emporter 3-1 finalement. Un match plaisant, où les hommes de Michel ont réussi à mettre du rythme. Un bol d'air. Merci Monsieur l'arbitre.

Une intensité retrouvée


Les deux équipes entament bien la rencontre, en s'engageant énormément physiquement. Comme attendu, l'OM pose le pied sur le ballon, tandis que le Stade Malherbe évolue en contre. D'ailleurs, ce sont bien les Caennais qui se créent les premières situations chaudes. Au terme d'une attaque rapide, Julien Féret se retrouve face à Steve Mandanda, mais sa frappe est captée sans aucune difficulté (6e). Trois minutes, plus tard, Hervé Bazile part dans le dos de la défense marseillaise, pour le résultat que l'on connaît. Même si les Marseillais sont un peu imprécis techniquement, au moins, ils dominent dans les duels.

C'est d'ailleurs en s'arrachant que les Phocéens parviennent à ouvrir le score. Sur une ouverture un peu trop longue de Georges-Kévin Nkoudou, Abdelaziz Barrada tacle deux fois. Une fois pour garder le ballon, une autre pour la glisser à Michy Batshuayi. Le Belge frappe, et la balle touche le poteau et un défenseur caennais. L'arbitre regarde sa montre et indique que le ballon a franchi la ligne. 1-0. Les Marseillais montent alors en puissance, à l'image d'un Bouna Sarr qui enchaîne les contrôles orientés avec une facilité déconcertante. Il offre le ballon du break à Michy qui manque le cadre, alors que le but est vide (28e). Dans les quinze dernières minutes de la première période, les Caennais réagissent et mettent la pression sur la surface adverse. En vain. Marseille semble dans un bon jour. Enfin.

Super Bouna


Au retour des vestiaires, les Marseillais troquent leur agressivité sur le porteur du ballon contre une maîtrise technique plus sereine. En face, les Caennais ne sont pas du tout assez tranchants. Les occasions se multiplient pour l'OM. C'est d'abord Rolando qui place sa tête sur corner, repoussé un peu miraculeusement par Rémy Vercoutre. Sur le contre qui suit, Mandanda se chauffe en gagnant son face-à-face contre Rony Rodelin. Ensuite, c'est Bouna Sarr, toujours aussi chaud, qui alerte Nkoudou après avoir effacé trois joueurs. Mais GKN ouvre trop son pied. Ce n'est que partie remise, puisque l'ancien joueur du FC Nantes a le droit à une deuxième chance, à peine deux minutes plus tard. Décalé par Michy cette fois-ci, il ne manque pas le cadre et donne le 2-0.

Malgré cette entame parfaite, les Marseillais se laissent surprendre sur coup de pied arrêté. Rodelin réduit la marque. Lass Diarra calme tout le monde et demande à ses coéquipiers de ne pas paniquer. Les Marseillais l'écoutent et repartent aussitôt de l'avant. Nkoudou bute sur Vercoutre, et Sarr touche l'équerre de loin. Quelques minutes plus tard, le Franco-Guinéen est enfin récompensé de son gros match. Il envoie la balle au fond des filets d'une très belle reprise de volée. Caen a craqué et aurait pu en encaisser quelques-uns de plus en fin de match, sans un Vercoutre impérial devant Michy (84e et 93e) et Dja Djédjé (87e). Une victoire avec la manière qui fait du bien. Plus qu'à confirmer au Vélodrome.

Par Kevin Charnay
Modifié

Dans cet article

Meilleur prestation de la saison pour nous. Comme quoi quand tout les titulaires sont la et qu'on décide de se bouger le cul ça marche. On a trouvé le pendant de Gk à droite (perso j'ai jamais douté de Bouna) et on aura plus droit à Barrada ailier. Barrada qui d'ailleurs a fait un tres bon match mais qui ne prendra pas la place de Cabella pour dimanche. Mention spéciale à la charnière Rolando-N'Koulou, très très solide.
J'ai envie de parler de Michy. T'as trop vendangé minot. Je pense qu'on est en train de le brider en le faisant jouer tout les matchs. Il n'a plus aucune lucidité, ça devient urgent d'avoir qqn pour le faire souffler. Le vrai Michy aurait fini avec 3buts aujourd'hui. Bref Michy dors toute la semaine si tu veux, mais dimanche tu me gâtes pas tout ca contre Lyon !! Quitte à mettre Rabillard pour recevoir Montpellier mercredi.
Match complet de l'OM, le quatuor offensif était au top, Isla et Lass solides, Cabella et Romao sont bien rentrés, il reste encore quelques errements défensifs mais après une prestation pareille il y a beaucoup de motifs d'espoir.

Michel se fait critiquer, mais franchement avec un peu de patience, son 4-2-3-1 peut vraiment porter ses fruits, d'autant plus qu'il est composé de beaucoup de jeunes joueurs.
read my mind Niveau : National
Content que l'om gagne mais ce championnat n'a aucun sens.

Derrière paris c'est juste du "battle royale".
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je profite de cette rencontre pour parler de deux joueurs de Caen en dessous de tout,Appiah et Aladhur (qui n'a pas joué).Ca fait depuis la saison passé que j'avais remarqué Appiah et je voulais savoir si les suiveurs de Caen confirmaient : mauvais offensivement,toujours à la bourre, pas d'autorité...les deux maillons faibles de Caen.C'est une équipe qui commence à être diffusé plus souvent donc j'ai remarqué ça.

Quant à Marseille, on dirait qu'ils ont remporté l'Europa League.La victoire d'aujourd'hui ne change rien au fait qu'ils ne remporteraient même pas le championnat Suisse et cravacheraient pour être dans le top 5 aux Pays-Bas.
Et mention spéciale à Makengo qui, à 17 ans, a déjà montré qu'il avait largement le niveau ligue 1, belle vision du jeu, beaucoup de coffre, de l'impact dans les duels, vraiment prometteur.
Snaketartare Niveau : Loisir
Ouf enfin une victoire ... ça fait quand même plaisir à voir . Du jeu , de la solidarité, bon attention la que Michel nous fasse pas croire que la révolution est en marche nous on veux voir contre Lyon , à domicile etc
Et un nouvel attaquant !!
read my mind Niveau : National
Aladhur est vraiment top associé avec "a la bien".
Exact je l'ai trouvé très bon le jeune de 17ans.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Enfin, un match plein.

Bon, la configuration était idéale (à l'extérieur contre une équipe joueuse, des décisions arbitrales heureuses...)

Très joli match du petit Bouna (cette trajectoire folle sur sa transversale m'a rappelé les grandes heures du ballon Corner).

Mandanda toujours flippant dans ses relances au pieds ; en revanche sur le but, c'est clairement Isla qui lâche le marquage.

Bref, cette performance confirme qu'on a un bon potentiel de contre-attaque. La solution à domicile reste à trouver.

Et Lassana...
Lassana.

Si un jour, je me retrouvais seul, sans bouffe ni téléphone, barricadé dans une cabane cernée de zombies, mais avec une bonne connection internet, je me repasserais des matchs du Lass.

Et je kifferais ma race.
Attaque-Defonce Niveau : CFA
Note : 1
J'aime pas taper sur les arbitres, que ça nous arrange ou non, mais un moment faut arrêter cette mauvaise foi l'auteur. Vu comment on se fait enfler régulièrement depuis quelques années, pour une fois qu'on est avantagé... On va pas se plaindre. On a un penalty en notre faveur tous les 30 février par exemple.

Quand on perd, c'est rarement à cause de l'arbitre mais parce que nous ne produisons rien. Si on gagne aujourd'hui, ce n'est pas parce que Bazile a vu son but refusé pour un hors-jeu imaginaire à la 9' minute, mais parce qu'on a surclassé Caen dans le jeu. Si l'erreur était intervenue plus tard dans le match, pourquoi pas. Mais là, aussi frustrant puisse t-il être pour les supporteurs caennais, c'est un fait de jeu.

J'aimerai qu'on relève avec le même zèle, sur deux paragraphes les erreurs contre nous sur So PSG...
J'ai pas regretté de m'être bousillé les yeux à regarder le match en streaming sur le net.
C'est bon signe non ?

Bon j'ai quand même fermé les yeux à chaque fois que Michy touchait le ballon, faut pas déconner, je tiens à ma santé.
Message posté par O Alegria Do Povo
Enfin, un match plein.

Bon, la configuration était idéale (à l'extérieur contre une équipe joueuse, des décisions arbitrales heureuses...)

Très joli match du petit Bouna (cette trajectoire folle sur sa transversale m'a rappelé les grandes heures du ballon Corner).

Mandanda toujours flippant dans ses relances au pieds ; en revanche sur le but, c'est clairement Isla qui lâche le marquage.

Bref, cette performance confirme qu'on a un bon potentiel de contre-attaque. La solution à domicile reste à trouver.

Et Lassana...
Lassana.

Si un jour, je me retrouvais seul, sans bouffe ni téléphone, barricadé dans une cabane cernée de zombies, mais avec une bonne connection internet, je me repasserais des matchs du Lass.

Et je kifferais ma race.


Tu peux demander de l'aide avec ta connexion internet ou y glaner quelques conseils avisés. Il est bon le Lass mais dans ce cas, privilégier la survie serait plus judicieux.
Je pense que c'est ce que Diarra souhaiterait, que tu t'inspires de son abnégation et de sa lucidité sur le terrain pour te sortir de ce foutoir.
Le sopalin va se vendre au meilleur prix du côté de Laburne Arena. Le pouillabaisse lambda va se tirer sur la nouille. Quand les "ultras" iront très affectueusement voir leur mère du côté, du côté de la Canebière...
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Message posté par Sash
Tu peux demander de l'aide avec ta connexion internet ou y glaner quelques conseils avisés. Il est bon le Lass mais dans ce cas, privilégier la survie serait plus judicieux.
Je pense que c'est ce que Diarra souhaiterait, que tu t'inspires de son abnégation et de sa lucidité sur le terrain pour te sortir de ce foutoir.


Je sais bien, mais dans ma config, j'étais le der des ders, un peu en mode "Je suis une légende".

Personne à proximité, pas signe de vie aux alentours.

Un peu comme Diarra en fait, t'as raison.

Bah, disons que je me materais ses highlights alors, à l'image d'un tuto de survie. Il m'apprendrais comment faire un pieu avec un pied de chaise et d'une agrafeuse une arme de destruction massive.

Lass, tu es une légende.
Rarement vu un joueur aussi individualiste que Batshuayi

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le Real fume son Gijón
655 28