1. //
  2. // 8e journée
  3. // Marseille/Angers (1-2)

Marseille sombre à la maison

Face à un bloc angevin très solidaire, Marseille a mis 45 minutes à entrer dans son match. Malins, les Scoïstes en ont profité pour aller chercher trois jolis points. Voilà qui commence à faire beaucoup pour Michel et ses hommes.

Modififié
6 71

Olympique de Marseille 1 - 2 Angers SCO

Buts : Batshuayi (sp) pour l'OM // Mangani (sp) et Thomas () pour le SCO

Les journées passent et se ressemblent. Si les maux de l'Olympique de Marseille ne peuvent bien évidemment pas être imputés à un seul homme, Rémy Cabella est sans doute le joueur qui illustre le mieux les problèmes phocéens depuis le début de cette saison. Relativement jeune, et indéniablement talentueux, comme beaucoup de ses coéquipiers, l'ancien joueur de Newcastle n'a toujours pas confirmé depuis son arrivée dans le Sud de la France. Pire, le natif d'Ajaccio a été complètement invisible pendant 45 minutes cette après-midi. Jusqu'à un tacle irréfléchi dans sa propre surface, permettant aux visiteurs de prendre l'avantage. Puis, comme toute son équipe, Cabella a pensé sortir la tête de l'eau, avant de se prendre un coup de massue et de retomber dans les abysses du football compliqué et alambiqué de son équipe.

Thomas Mangani, encore lui


Après deux matchs nul de suite, face à Lyon, puis face à Toulouse, les Marseillais entendent bien se payer la tête du SCO pour se refaire une santé. Seulement, les Angevins, surprenants septièmes de cette Ligue 1, voyagent plutôt bien, avec trois victoires lors des quatre derniers déplacements. Dans un Vélodrome amputé de ses deux virages, Michel aligne une équipe inédite. Le public présent découvre Rolando, en défense, mais ce sont bien De Ceglie et Anguissa qui s'illustrent les premiers, lorsque le second reprend un beau centre du premier (3e). Volontaires, les Scoïstes se rebellent et manquent d'ouvrir le score sur leur premier corner (6e), mais Traoré s'emmêle les pinceaux et oublie de tirer. Les visiteurs sont bien en place et arrivent à sortir proprement les ballons dangereux, pas vraiment bousculés par des Marseillais qui ne pressent pas, ou peu. À l'aise, mais maladroits, les Angevins ne profitent pas de ce temps faible marseillais.

Après une intervention de patron de Lass Diarra – encore une –, les Phocéens se réveillent et passent la seconde. Après un tacle trop appuyé de Saïss (26e), Barrada manque le cadre d'un rien sur un coup franc très bien botté. Mais le coup de boost ne dure qu'un temps. Les Marseillais se heurtent à un bloc scoïste bien en place. Résultat, les hommes de Michel ne jouent que latéralement et peinent à se projeter dans la surface adverse. Hormis une ou deux courses balle au pied, Cabella et Sarr sont trop peu visibles sur la pelouse. Les Angevins, eux, jouent tous leurs coups à 100%. Après une superbe relance à la main de Butelle, Bouka Moutou fonce au but et se fait faucher par Cabella, 100% fautif sur ce coup-là. Sans trembler, Mangani transforme le penalty (36e) et donne un avantage mérité aux siens.

Michy pour rien


Au retour des vestiaires, les Phocéens se montrent bien plus incisifs. Plus sollicité en une minute qu'en toute une période, Ludovic Butelle doit réaliser deux arrêts délicats devant ces Marseillais métamorphosés. Après une nouvelle grosse action de l'OM, Butelle sort cette fois-ci une parade réflexe (48e) pour empêcher Sarr d'égaliser. Les Scoïstes font le dos rond, se contentant de placer quelques contres rapides dès qu'ils en ont l'occasion. L'histoire ne dit pas quelle chanson Michel a chanté aux siens dans les vestiaires, mais les rôles sont complètement inversés. Même Rémy Cabella sort les crocs et décroche une belle frappe (54e), que dévie une nouvelle fois Butelle, impressionnant depuis la reprise. Billy Ketkeophomphone, arrivé trop tard sur Barrada, récupère sa biscotte et permet à Michy Batshuayi de faire frissonner le Vélodrome sur un coup franc bien senti (58e).

Pâtissant sans aucun doute d'un manque de fraîcheur après leur bonne première mi-temps, les Angevins sont à la traîne. Férébory Doré – oui, vous êtes en train de taper ce prénom dans Google – rappelle tout de même aux Marseillais que les Scoïstes sont encore en vie. Mais la défense olympienne n'a que faire de son alerte et le regrette finalement. Après une faute un peu bête de Nicolas Nkoulou sur Doré, Romain Thomas reprend le coup franc de la tête et double la mise (70e). Tout le Vélodrome applaudit Ocampos, tout juste entré en jeu, qui s'amuse à tenter des gestes acrobatiques dans sa propre surface. Assommés, les Marseillais vont toutefois obtenir un penalty mérité. Penalty que Michy se fait un plaisir de transformer (77e) pour redonner un peu d'espoir aux siens. À l'assaut des cages angevines, les Marseillais manquent de justesse, à l'image de De Ceglie, qui manque une tête pourtant facile au deuxième poteau. Comme un symbole, Cabella et Michy se gênent sur la dernière véritable action marseillaise.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

l'enfant prodigue du pays Niveau : DHR
Pas de quoi s'enflammer pour le SCO ce n'etait que l'OM en face hein!!!
hobotope
Cabella il joue tout seul en fait nan ? C'est la mouche à merde de Batsh.
Note : 28
C'est ici le topic pour féliciter Angers ?

15 point en 8 journée c'est un excellent bilan pour le Sco !
Encore un match indigeste. Les mêmes problèmes que contre Toulouse. Comment est-ce qu'on peut espérer gagner un match en se mettant a jouer la 70ème, alors qu'on est mené 2-0?

Franchement déçu, au delà du plan comptable qui est catastrophique, le jeu produit est nul.

L'absence de Mendy fait vraiment très très mal, et j'ai peur de la rouste contre Paris la semaine prochaine.
Bah elle est bien plaisante cette petite équipe d'Angers. Ca défend bien, ça ressort bien le ballon et devant, c'est pas dégeu. Ca manque évidemment de vrai talent offensif, mais pour une équipe qui vient de la L2, on ne peut que s'incliner.

Par contre, l'OM.. Diarra est seul. Et ça va finir par se voir.
motherfucker Niveau : CFA
Note : 8
putain de ceglie c'est pas possible, qu'est ce qu'il est nul ! mais nul ! le mec a tout manqué, que ce soit offensivement, défensivement, techniquement, n'importe quoi.

putain ce qu'il est nul mon dieu, et dire qu'en début de saison j'avais peur qu'il vienne concurrencer mendy... vivement qu'il revienne le petit parce que là c'est pas possible.
De Ceglie c'est un footballeur ?
superslash Niveau : CFA2
Message posté par GhostPsg
C'est ici le topic pour féliciter Angers ?

15 point en 8 journée c'est un excellent bilan pour le Sco !



Sans troller ni vanner et encore moins s'enflammer, c'est un rythme à décrocher une place européenne ... Après, il n'y a même pas 1/4 du championnat de passé.
Note : 19
ENCORE UN MATCH VOLÉ Y'AVAIT PENALTY EN FIN DE MATCH QUAND CABELLA TACLE MICHY DANS LA SURFACE #Complot #reptilien #aulas #QSG

(ça va, je rigole...)

Plus sérieusement je plains Lass, j'suis parisien mais j'ai vraiment mal pour lui quand je vois les 10 chèvres qui l'entourent. il va craquer un jour c'est pas possible... Manquillo, Rolando, Cabella, Barrada, Ocampos, y'en a pas un pour rattraper l'autre.
Note : 21
"A domicile, ça sera très dur de nous battre"

Benjamin Mendy il y à 7 jours...
PhoenixLite Niveau : Loisir
Le marquage sur le second but angevin, c'est du grand art.
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 5
Cet après-midi, l'OM a proposé un simulacre de football. J'ai l'impression que les angevins n'ont même pas eu besoin de forcer pour gagner ce match. Pour l'instant on n'a pas d'équipe. C'est une somme d'individualités qui se présente sur le pelouse avec le maillot de l'OM ! Je deviens fou ! La semaine prochaine, on se présentera au Parc, je sens la belle valise...

Un petit mot sur De Ceglie : c'est une catastrophe ce joueur ! Je ne le connaissais pas avant mais pour l'instant, de ce que j'ai vu de lui, il ne m'inspire pas confiance. Il est lent et très moyen techniquement. Mendy n'a pas à s'inquiéter. Même s'il pisse sur Michel, il sera titulaire, si l'Italien reste à ce niveau médiocre.
Bring back our Planus Niveau : DHR
A ce rythme la LDC c'est pour Rennes et Sainté !

Je valide avec Paris qui finira à 50 points devant.
Beaucoup de fébrilité en défense quand même... Entre le pénalty concédé par Cabella (sans déconner, une faute comme ça dans la surface, au-delà des poussins c'est plus toléré) et le but de la tête sur un coup franc de 50 mètres, c'est pas rassurant.

Déplacement au Parc le week-end prochain, j'ai peur.
il n'y a plus de guerrier dans cette equipe plus de meneur sur le terrain . ayew nous manque cruellement.
Bref mercato en carton, président en carton, équipe en carton. Je ne connais pas les objectifs fixé a l'OM cette saison, mais c'est pas cette année qu'on aura quelque chose
Labrune le touriste Niveau : Loisir
Les mecs qui viennent féliciter le SCO sur ce match,faut pas deconner, ce match a été catastrophique sur le plan technique pour les deux équipes.

Le fameux Zambo, c'est pas un joueur de football, son remplaçant de même, Lucas Silva c'est qui ce joueur surcoté.

Moi je comprends pas Michel, l'animation offensive est inexistante.

Cette saison va être vraiment longue !
Petit bemol sur le "penalty mérité"
Il est "mérité" par le fait que l'OM aurait dû marquer du fait de sa seconde mi-temps mais pour l'action en elle même après ralentis il s'agit quand même d'une belle chute/ simulation d'Ocampos.

Sinon 3 victoires en 4 matchs à l'extérieur, ça fait vraiment plaisir
J'ai vu que la deuxième mi-temps, et je ne comprends pas comment on peut perdre un match comme ça. Dans le contenu, c'était bien meilleur que contre Toulouse où on avait touché le fond, mais on est encore bien loin...

L'équipe ne fait pas bloc, les mecs ne se comprennent pas. Combien de fois les types se défaussent sur leur partenaire, ne vont pas chercher le ballon en espérant qu'il y ait dans leur dos un coéquipier caché prêt à leur faire une remise ? Combien de fois ils se retrouvent à deux sur un ballon pendant que personne ne prend le couloir ? Combien de fois un mec va faire la touche de balle de trop au lieu de passer à son partenaire démarqué ?

En face, c'était Angers, qui a très bien joué le coup, bravo à eux. Mais c'est pas normal qu'on en soit réduit à marquer grâce à un penalty très généreux, pas normal qu'on rate systématiquement le dernier geste, pas normal qu'autant de situations donnent aussi peu d'occasions. De Ceglie, en fait, il court le 100m aussi rapidement que Giscard d'Estaing ? Cabella, à part faire des tours sur lui-même, il sait faire quoi ? Et Rolando, putain, j'avais carrément oublié qu'on l'avait dans l'équipe, la première fois que le commentateur a dit son nom, j'ai sursauté.

On a joué Toulouse et Angers à la suite, on a pris un point. C'est grave la honte, là. Et le pire, c'est qu'il suffirait de pas grand chose pour que ça se mette à coulisser correctement.
J'accepte et je valide toute les expressions puériles du style OMDR sur ce match, mais qu'elle purge.
Et revenir dans la partie grâce à un pénalty inexistant .... bravo !

Le turnover de Michel, du grand art quand on voit le niveau de Rolando. L'état d'esprit sera différent la semaine prochaine, mais j'ai peur d'un but rapide des Parisiens et dans ce cas j'ai peur, très très peur d'une grosse fessée
Ehrmantraut Niveau : Loisir
Lass, toujours le meilleur milieu de l'histoire du foot ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Milan rechute
6 71