1. //
  2. // 11e journée
  3. // Lille/Marseille (1-2)

Marseille se relance à Lille

Emmenés par une bonne paire Batshuayi-Cabella, l'OM s'est fait peur, mais s'est imposé à Lille face à des Dogues trop timides (1-2). Encore grippée, la machine est au moins relancée.

Modififié
8 30

Lille - OM
(1-2)

S. Corchia (71') pour Lille , M. Batshuayi (36'), Alessandrini (57') pour Marseille.


Marseille joue mal, Marseille est seizième de Ligue 1, Marseille n'a plus gagné depuis la mi-septembre. Oui, mais Marseille a, en pointe de son attaque bipolaire, le meilleur buteur de Ligue 1. Tantôt décevant dans le jeu, tantôt frustrant, Michy Batshuayi a le chic pour être au bon endroit au bon moment. Un bon moment, l'OM n'en passe pas un sur la pelouse de Lille jusqu'à la 37e minute de jeu. Instant choisi par Lucas Silva pour offrir un caviar à Romain Alessandrini d'une louche magique. Et si le gaucher trouve le poteau d'Enyeama, Michy, lui, profite de l'offrande du montant pour ouvrir le score, contre le cours du jeu. Avec huit pions en 11 journées, l'homme qui tombe à pic est, avec Lassana Diarra, la seule éclaircie de ce sale automne phocéen. Et ce n'est pas Romain Alessandrini, auteur d'un joli but du break sur un caviar du Belge, qui dira le contraire.

Joga bonito et poteaux magiques


D'ailleurs, en parlant de machine, on sait enfin ce que Marty McFly nous a ramené du passé. Titularisé aux côtés de Sofiane Boufal, Martin retrouve enfin les terrains. Si l'histoire ne dit pas s'il a eu recours au Sexual healing, Marvin est gai et cela se voit d'entrée de jeu lorsqu'il se dégourdit les jambes en calant un petit pont à Lassana Diarra. Un joli geste qui a le mérite d'insuffler un esprit joga bonito sur une pelouse peuplée de footeux blasés, membre d'un LOSC ou d'un OM qui ne sont pas à leur place au classement. S'ensuit donc une roulette d'Alessandrini, un petit pont de Mendy sur Guillaume, un autre de Martin, un rush de Boufal et une sortie de balle complètement folle de Lassana Diarra. Oui, le Grand Stade, c'est comme le city stade du coin : on dribble beaucoup, mais on ne frappe qu'en dernier recours. Magnifiquement servi par un Boufal toujours aussi fort, Sidibé n'a personne à dribbler et envoie une chiche qui vient frôler le poteau gauche de Mandanda. Un montant béni pour le portier phocéen, puisque c'est là que la patte droite de Boufal décide d'envoyer un bon coup franc. Manque de bol pour les Lillois, les traditions sont différentes pour Vincent Enyeama. En effet, le poteau gauche du super aigle offre une passe décisive que ce Michy-là ne loupe pas. Et si les Dogues ont les boules, les bouledogues, eux, s'amusent. Au petit jeu de la loi du gratteur, Diarra donne la leçon à un Balmont qui ne trouve pas d'autre moyen que de se plaindre. Sympa, l'arbitre lui offre un quart d'heure de répit.

L'enroulée d'Alessandrini, la grinta de Corchia


Requinqué, le milieu de terrain lillois entame son deuxième acte par un coup de fusil que Mandanda repousse des deux poings. Pas suffisant pour réveiller un LOSC désormais en difficulté et qui tend la joue pour se faire gifler. Bien servi par un Cabella intéressant en contre, Michy contrôle, temporise et trouve Alessandrini à droite, alors que tout le monde regardait à gauche. Ce ballon que tout gaucher rêverait de frapper, le numéro 11 l'enroule à merveille dans la lucarne d'Enyeama. Ce n'était pas gagné, mais l'OM fait le break. Lille semble K.O., mais ce serait trop vite oublier ce mal chronique dont souffrent les Phocéens. Plus habitués à contrôler un match, trop peu sereins derrière, les visiteurs se sabotent. Tout en grinta, Sebastien Corchia profite d'une défense breakdance de Rolando sur une frappe lilloise pour récupérer le ballon et tromper tranquillement Mandanda. Apathiques lors d'une bonne partie de la deuxième période, les Lillois s'offrent le droit d'y croire. Hervé Renard fait entrer du sang neuf avec Yeboah, Michel fait entrer du sang contaminé avec Romao, mais malgré quelques frissons dans les ultimes instants de la rencontre sur un coup franc de Sidibé, le résultat reste le même. L'OM a souffert, mais l'OM gagne. À l'extérieur. Gageons qu'ils ne feront pas les gourmands.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 5
Putain, on a encore croquer à mort. On s'est "offert" 20 dernières minutes de trouille alors qu'on aurait pu tuer le match avant l'heure de jeu. Enfin, la victoire est là, c'est le principal. On respire un peu. En espérant que ça soit la fin des doutes, mais c'est pas gagné...
Putain qu'elle fait du bien, celle-là ! Mais que ce fut dur, surtout à la fin...

Il faut enchaîner, maintenant. On avait pas réussi après les larges succès de la fin de l'été, mais ce succès dans la douleur va apporter du vécu à ce groupe qui en manque tant. En espérant que d'autres succès du même style suivent très vite, et qu'on aura de moins en moins de moments de flottements, comme après l'ouverture du score ou dans les dernière minutes.
Note : 23
Victoire de l'OM , du Gazelec , et de Montpellier : c'était la révolte des petits clubs cette journée !
Par contre, les commentateurs qui confondent Anthony Yeboah et Rashidi Yekini, c'était juste gênant.
Note : 3
Que ce fut poussif !

Mais je ne vais pas faire ma fine bouche, 3 points de pris à l'extérieur avec un brin de manière par moments. Je ne sais pas ce qu'ils foutent à l'entraînement, mais y'a pas moyen d'envoyer un centre potable de son mauvais pied ?

Sinon on désosse Rolando à tours de bras (qui est très moyen ceci étant) mais qu'on savait limité dès le départ, mais Nkoulou est en congés, c'est plus possible. Les fautes devant la surface, les relances médiocres…ça fait beaucoup.

Manquillo est efficace sur son côté, il commence à y avoir une entente avec Alessandrini et les dédoublements sont intéressants, avec une bonne qualité technique. Mendy c'est toujours intéressant, même s'il n'a quasiment jamais été servi sur les dédoublements avec Koudou. Lucas Silva, toujours le même refrain : on sent qu'il a un bon niveau, qu'il sait faire des passes mais on attend toujours plus…

Bon allez, maintenant il va falloir aller à la Beaujoire avant de recevoir Nice avec une équipe salement amputée ! Bon courage aux Lillois aussi, qui ont une équipe loin d'être pourrie et qui ne finira sûrement pas à cette place s'ils trouvent la route.
(Oui, et récupèrent Basa aussi).
@ghostpsg : ne confonds pas petit club et petite équipe
Y en a bien qui confondent Pelusa et Peluso.

Sinon très chouette match de L1, avec beaucoup d'espaces et des courses très intéressantes.

L'OM aurait pu en mettre 5 et continue donc de croquer à tout va.

Mention spéciale à l'attaquant lillois qui essaye de sortir la frappe gagnante de Corchia de la main.
COMMENT SILVA PEUT JOUER CE MATCH JUSQU'A LA 88e ??? QUELQU'UN PEUT M'EXPLIQUER ?

Il ne défend pas, est passif, ne met pas d'impact physique, n'a pas de vitesse, et les seuls points sur lesquels on nous le vend (frappe de balle et qualité de passe) sont moyen-faible. Le seul bon truc du match est sa louche pour le 1er but. Je préfère argement un Barrada qui au moins se défonce sur le terrain malgré sa lenteur, a une excellente qualité de passes et ceux qui sont abonnés à OMTV connaissent sa qualité sur les coup de pieds arrêtés.

Lass-Barrada
Aless-Cabella-N'kou
Bats

Et des entrées de Silva, Romao ou Sparagna, s'il faut bétonner // Ocampos, Sarr, re-Silva s'il faut attaquer. Mais bon, Michel ne le mettra visiblement jamais sur le banc...
motherfucker Niveau : CFA
Note : 2
Même à 2-0 j'étais pas serein, et alors que dire de la défense de Rolando sur le but de Corchia... Du grand art, de la chorégraphie, le mec s'allonge par terre en tournant le dos au ballon, mais putain comment c'est possible de faire jouer une brêle pareille ? Pourquoi Rekik ne joue plus ?

Autre détail, on va avoir Nkoulou et Diarra suspendus contre Nice, soit nos deux joueurs avec le meilleur potentiel défensif, face à Ben Arfa qui est en feu depuis le début de la saison. Le match est dans deux semaines et je commence déjà à baliser. L'OM m'aura donc amené à redouter l'OGC Nice. Ce club me rendra fou.
Note : 3
Ouais enfin Barrada il aurait pu (du) prendre au moins 5 ou 6 cartons rouges depuis le début de saison. Je suis pas sur que ça soit plus fiable que Silva.
Message posté par MetekoO

Mendy c'est toujours intéressant, même s'il n'a quasiment jamais été servi sur les dédoublements avec Koudou.


D'accord avec tout le reste de ton message, mais pour le coup, j'ai vraiment trouvé Mendy très en-dessous de ses standards habituels, inhabituellement brouillon, moins percutant qu'à l'ordinaire et plus souvent pris en défaut défensivement que ce à quoi il nous a habitué.
Vu l'effectif que l'on a à Lille, c'est vraiment insuffisant ce qu'on fait en ce moment. Le seul point un peu positif est le bon match de Martin, à voir dans l'avenir.
On a marqué que 6 buts en 11 matchs et aucun de nos attaquants, c'est vraiment inquiétant.
Note : 1
Oui enfin je te trouves sévère avec Silva même si son match global est terne son action décisive débloque l'OM et permet d'aller choper une victoire précieuse.

A un moment donner il faut aussi avoir des joueurs décisifs dans les deux surfaces.

Ce dont les lillois ont cruellement manqué en attaque d'ailleurs. On sentait des bonnes actions mais c'était jamais saignant. Heureusement que Rolando et la défense marseillaise voulait prendre leur but habituel.
Barrada est plus intéressant en 10 que Cabella. Qui comme ce soir à été bon que quand il est parti du coté gauche.
N'koudou pour l'instant il est un peu trop en mode "tout droit", meme s'il peut apporter.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 5
J'ai tellement serré les fesses en fin de match que je m'en suis bouché les oreilles. Véridique !

Merci à l'OM, qui me permet de mieux comprendre les mécanismes obscurs qui régissent mon corps.
read my mind Niveau : National
Message posté par O Alegria Do Povo
J'ai tellement serré les fesses en fin de match que je m'en suis bouché les oreilles. Véridique !

Merci à l'OM, qui me permet de mieux comprendre les mécanismes obscurs qui régissent mon corps.



Ton trou de balle quoi:)
Oh putain, mon stream était un peu pérave, je croyais que c'était un bandage sur la tête de Mendy....
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Message posté par read my mind


Ton trou de balle quoi:)


Bah ouais, vue la saison qu'on s'apprête à vivre, je pense que cet orifice risque d'être particulièrement sollicité.
read my mind Niveau : National
Message posté par O Alegria Do Povo


Bah ouais, vue la saison qu'on s'apprête à vivre, je pense que cet orifice risque d'être particulièrement sollicité.


Dans quel sens ha ha ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 30