Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée
  3. // Marseille/Caen (0-1)

Marseille se fait surprendre d'entrée

Comme l'année dernière, l'OM est entré difficilement dans la compétition. Malgré une domination sans partage, notamment en deuxième période, l'OM n'a pas trouvé les clefs de la victoire. La faute à pas de chance, à l'état de grâce de Vercoutre, et à la maladresse d'Ocampos.

Modififié

OM - Caen
(0-1)

A. Delort (26') pour Caen.


Le hasard du calendrier fait parfois bien les choses. Alors que Vincent Labrune et Xavier Gravelaine se sont écharpés tout l'été à propos d'un éventuel transfert de N'Golo Kanté de la Normandie à la Provence, Marseille et Caen s'affrontent dès la première journée de championnat. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le « Monchi du Calvados » a gâché le mois d'août marseillais jusqu'au bout. Rassuré par une préparation convaincante, Marseille devait confirmer la bonne impression. Sauf que l'OM a présenté les mêmes carences que l'année dernière. Une défense parfois limite, des trous au milieu de terrain et surtout, un gros manque de réalisme. En plus, on cherche encore le fameux pressing haut qui faisait craquer n'importe quelle équipe limite techniquement.

Une arrière-garde fébrile, une attaque stérile


En cinq minutes, les Marseillais ont compris que ce premier match contre les Caennais allait être très compliqué à négocier. Conformément au système Bielsa, les Phocéens tentent de construire au sol, avec des passes courtes. Sauf que sur une pelouse toute moisie, ces passes courtes ne sont pas assez rapides, ne serait-ce que pour passer le premier rideau normand. Résultat : Andy Delort met en danger Mandanda dès la troisième minute sur une récupération haute du SM Caen et un cafouillage entre Rekik et Sparagna, associés en l'absence de Nkoulou. Dix minutes plus tard, c'est Vincent Bessat qui oblige le portier de l'OM à sortir une grosse parade. Comme l'a annoncé Patrice Garande avant ce match : Caen est venu pour jouer. La charnière centrale marseillaise est bousculée par un Delort très inspiré. D'ailleurs, à la 27e minute, l'ancien joueur de Wigan lâche une grande potato des 25 mètres qui fait barre rentrante. Loin d'être immérité à ce moment du match. Marseille est déjà obligé de se mettre en danger. Surtout que depuis le début du match, ils parviennent à se créer des occasions sur quelques fulgurances de Barrada, Thauvin et Lemina. À la conclusion de ces percées, Michy Batshuayi alterne entre la presque passe décisive et le quasi-but. La première frappe passe à côté, la deuxième est sortie par un Vercoutre qui n'est jamais allé chercher un ballon aussi loin, la troisième est convertie, mais est refusée pour hors-jeu, et la quatrième est contrée sur sa ligne par Da Silva, impérial lors de cette première période.

Le réveil phocéen, la sortie improbable de Lémina


À la mi-temps, les «  caramba ! » de Marcelo Bielsa ont dû fuser dans les vestiaires. Parce qu'au début de la seconde période, les Marseillais sont revenus avec d'autres intentions. Ils continuent de priver les Normands de ballon, mais surtout, ils parviennent à casser les lignes très régulièrement. D'abord, sur un énième débordement de Benjamin Mendy, Abdelaziz Barrada croise trop sa reprise au second poteau. Quelques minutes plus tard, c'est Mario Lemina qui lance une grosse frappe des 30 mètres, sortie par un Vercoutre qui n'est jamais allé chercher un ballon aussi haut. Rien n'y fait, rien ne fonctionne. Même quand Michy tente un retourné sur une louche de Thauvin, il manque la balle. Sur son banc, Bielsa s'agite et perd un peu patience. Après avoir lancé Lucas Ocampos dès la pause à la place de Romain Alessandrini, ce sont Bouna Sarr et GK N'Koudou qui sont lancés dans l'arène, pour apporter de la percussion, quitte à déséquilibrer son onze. Sur un coup franc, toujours bien tiré par Barrada à l'aise dans l'exercice, mais en galère ailleurs, Ocampos, laissé absolument seul au second poteau manque un but tout fait de la tête. Le dernier quart d'heure est à sens unique. Marseille pousse et même si c'est parfois maladroitement, le nombre d'occasions que se procure l'OM est incroyable. Bouna Sarr et GKN prennent leur chance, Barrad touche le poteau des 20 mètres après une parade de Vercoutre, qui a décidément gagné 15 centimètres d'envergure pendant l'été.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 13 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
il y a 6 heures Froger vers l’USM Alger
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom
il y a 11 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 59 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes