En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille-Montpellier (5-1)

Marseille se défoule sur Montpellier

Dans un match maîtrisé de bout en bout, l'OM s'est imposé largement contre Montpellier grâce à un triplé de l'énorme Bafé Gomis. Parfait pour oublier les deux gros revers contre Monaco et Lyon.

Modififié

Olympique de Marseille 5-1 Montpellier HSC

Buts : Gomis (4e, 19e, 77e), Rolando (38e), Thauvin (88e, sp) pour l'OM // Boudebouz (49e) pour Montpellier

Entamer un match tambour battant, c'est bien. Mais en profiter pour vite se mettre à l'abri, c'est mieux. Depuis quelques matchs, l'Olympique de Marseille avait l'habitude de commencer très fort, avec un pressing tout terrain et plein de bonnes intentions. Sauf que les hommes de Rudi Garcia ne convertissaient pas ces bons débuts de rencontre au tableau d'affichage, et finissaient par se faire punir, comme face à Lyon. Les Marseillais n'ont pas dérogé à cette règle, mais pour une fois, cela a été payant. Parfait pour se mettre sur de bons rails et glisser vers une victoire facile. Un succès qui fait du bien après les deux grosses défaites contre Lyon et Monaco. Mission accomplie.

L'axe Cabella-Gomis


Depuis quelques semaines, l'OM avait l'habitude de se reposer sur l'axe Florian Thauvin-Maxime Lopez. Mais ce vendredi soir, ce sont deux autres hommes qui se mettent rapidement en évidence. Le premier, Bafétimbi Gomis, est intraitable dans son jeu dos au but et remporte tous ses duels avec la défense montpelliéraine, notamment dans les airs. Le second, Rémy Cabella, est intenable dans la percussion en électron libre face à ses anciens coéquipiers. Résultat, ce sont bien ces deux hommes qui plient la première mi-temps. Dès la quatrième minute, Cabella dévie le ballon de la tête pour la panthère, qui s'en va ajuster Laurent Pionnier. Un quart d'heure plus tard, bis repetita. Sur une action initiée par Patrice Évra, Cabella centre encore une fois de la tête pour Gomis, qui trouve la lucarne.


Bref, la domination marseillaise est évidente. En face, les Montpelliérains ont énormément de mal à presser ensemble et ne parviennent pas à contrecarrer les plans adverses. Les seules fois où les hommes de Frédéric Hantz se risquent à une pression plus intense, ils se font contrer et offrent à Bafé Gomis deux occasions supplémentaires de planter (17e et 36e). Mais même en maîtrisant totalement son sujet, Marseille se montre parfois fébrile défensivement, obligeant Yohann Pelé à s'illustrer face à Steve Mounié et Jonathan Ikoné. Alors l'OM termine tranquillement la première mi-temps en jouant à la passe à dix.

Bafé encore


Juste avant la pause, les Phocéens se payent même le luxe d'enfoncer le clou sur un coup de casque de Rolando, prêt à se prendre une sandale de Pionnier pour planter le troisième but. Au retour des vestiaires, les Héraultais reviennent sur le terrain avec d'autres intentions, même si Ryad Boudebouz parle d'un « match déjà perdu » au micro de Canal+. D'ailleurs, c'est lui qui remet les siens dans le match dès la 49e minute. Sur un coup franc concédé par Patrice Évra, il trouve la lucarne aux vingt-cinq mètres et scotche Yohann Pelé sur sa ligne. La nouvelle ré-organisation tactique montpelliéraine porte ses fruits. Contrairement à la première période, Marseille ne parvient plus à faire sa loi et à combiner au milieu de terrain.

Malheureusement, Montpellier ne saisit pas ses opportunités, à l'image de Steve Mounié qui croise trop sa frappe et oublie ses coéquipiers. Marseille fait le dos rond, et se contente alors de piquer par moment. Peu après l'heure de jeu, Rémy Cabella bute sur Laurent Pionnier. Tant pis, il y a un homme décidément inarrêtable ce soir. Sur son premier ballon, Morgan Sanson trouve Thauvin dans la profondeur, qui glisse le ballon à Bafé Gomis. Triplé pour l'ancien Lyonnais. De quoi passer une fin de match tranquille, facilitée un peu plus par l'exclusion de William Rémy pour une main volontaire dans la surface de réparation. Florian Thauvin ne se gêne pas pour le transformer. Marseille s'impose 5-1, sa plus large victoire de la saison, et reprend sa marche en avant.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
    Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 16 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 10 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9