1. //
  2. //
  3. // Marseille-Rennes (2-5)

Marseille se décompose au Vélodrome

Mené de trois buts au quart d'heure de jeu, l'OM, et même Mandanda, a vécu un cauchemar dans un Vélodrome plus qu'hostile aux Phocéens (2-5).

Modififié
6k 86

Olympique de Marseille 2-5 Stade rennais

Buts : Thauvin (20e) et Rolando (50e) pour l'OM // Gourcuff (4e et 59e), Diagne (9e), Dembele (14e) et Sio (77e) pour les Bretons

Le Vélodrome devient irrespirable. Et ce vendredi soir, la série de contre-performances à domicile des Marseillais a pris une autre dimension. Les mauvais résultats de l'OM à la maison sont tellement désespérants qu'ils finissent par irriter au plus haut point les supporters. Avant cette rencontre, une partie du public avait décidé de siffler d'entrée leurs joueurs. L'autre moitié avait fait le choix de faire grève et de manquer délibérément les quinze premières minutes. Mais ce qu'ils ne savaient pas, c'est que l'OM allait s'en prendre trois dès ce premier quart d'heure. Une débandade qui a rapidement fait peur, quand Thauvin a commencé à recevoir des projectiles en pleine gueule, quand la police anti-émeute a été contrainte à intervenir, quand certains énergumènes cherchaient par tous les moyens à envahir la pelouse. Treize matchs sans victoire à domicile, ça commence à faire long. Il serait temps de mettre fin à la série. Et vite.

Une entame catastrophique pour l'OM


La première phase défensive de l'OM en dit long sur la faiblesse marseillaise dans ce domaine. Mal alignés, les défenseurs olympiens laissent partir Giovanni Sio dans leur dos. Son centre en retrait trouve Yoann Gourcuff qui bute sur le poteau. Mandanda, complètement délaissé, parvient à repousser la frappe de Gelson dans la foulée, mais ne peut rien sur la tête plongeante de Gourcuff. Rennes a eu trois chances de marquer, en une seule action. 1-0. Cinq minutes plus tard, Fallou Diagne double la mise de la tête sur coup franc. Le marquage est encore une fois inexistant. L'OM est complètement perdu et le pressing est désordonné. Du coup, les Rennais ont des boulevards au milieu de terrain et ne cessent de prendre la profondeur.


On joue la 14e minute, et Dembele prend le ballon au milieu de terrain. Rolando, déjà averti et qui ne veut donc pas faire faute, le laisse passer. Sa frappe, déviée par Nicolas Nkoulou, termine au fond des filets. Sous la pression malsaine du public, les Marseillais se doivent de réagir. Et vu le néant collectif, il va falloir compter sur des exploits individuels. Florian Thauvin en réalise un et trouve la lucarne opposée de Costil en enroulant du pied gauche. Si le coup de gueule du Vélodrome est disproportionné, il a au moins le mérite de faire bouger les hommes de Michel. Même si c'est toujours de manière laborieuse, les Olympiens se créent une multitude de situations chaudes. Michy (26e et 36e) manque deux énormes occasions, tandis que Cabella frise le but de génie (28e). Dja Djédjé (30e) aurait même pu bénéficier d'un penalty.

Les gardiens de l'équipe de France à la peine


Après sa défense fébrile, Marseille vient de montrer sa deuxième grosse faiblesse de la saison : l'inefficacité offensive. Et au retour des vestiaires, c'est Benoît Costil qui va aider les Marseillais à rompre le mauvais sort. Sur un corner banal, le gardien rennais commet une énorme boulette et permet à Rolando de marquer son premier but sous les couleurs de l'OM. Le début de seconde période marseillais est convaincant. Les Olympiens monopolisent le ballon et mettent un engagement terrible à la récupération du ballon. Rémy Cabella trouve même le poteau dans la foulée, au terme du premier beau mouvement collectif marseillais. Mais un homme va tout gâcher, et ce n'est pas sur lui que l'on aurait parié.

À l'heure de jeu, alors que les Rennais sont asphyxiés depuis bientôt un quart d'heure, Yoann Gourcuff tente sa chance de très loin. Steve Mandanda est sur la trajectoire, mais laisse filer le ballon. Cruel pour celui qui porte l'OM à bout de bras depuis plusieurs semaines. Suffisant pour que l'OM replonge dans ses travers. Mandanda est obligé de sortir une première frappe de Sio, tandis que Cabella sauve sur sa ligne sur le corner qui suit. L'entrée de Romain Alessandrini à la place de Dja Djédjé déséquilibre encore un peu plus l'équipe. Sur un débordement de Dembele qui laisse Nkoulou sur le cul, Sio fait le break définitif. Le match est terminé. Plus rien à se mettre sous la dent, si ce n'est un rush sublime de Boga et le retour à la compétition d'Abu Diaby dans l'anonymat le plus complet. L'OM fait de la peine.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    La faute de Rekik, sans doute!
    Virer Michel et faites revenir le Sauveur....... José Anigo !
    Et bah... C'était quand même un match complétement fou. Le premier quart d'heure à Rennes on jouait tout seul. Rarement vu une telle médiocrité en face de nous ( à part peut être Lorik Cana ). Après j'ai vraiment eu peur qu'en face ils posent tranquillement leurs couilles sur notre nez. En même temps avec la tension en tribune, les gars devaient faire caca dans leur slip ( d'ailleurs magnifique calbar Bob l'éponge Nkoudou ). Dembele a encore envoyé du lourd. Avec un poil d'expérience ce sera un putain de joueurs ....Bref on plante quand même cinq pions on est sur le podium c'est que du bon.

    PS : Gourcuff et Diaby sur la même pelouse, ce vendredi entre dans l'histoire.
    saddam_usain_bolt Niveau : DHR
    Pendant ce temps-là, Marseille Consolat enchaîne les victoires en National... on va finir par l'avoir, notre derby Marseillais l'an prochain :)
    Noël Mammaire Niveau : Loisir
    Putain de projet Dortmund...

    Il est loin le temps des mallettes, pourtant Roland était in da place.
    read my mind Niveau : National
    Note : -3
    La honte absolue , remettre en selle un cotorep qui nous en colle 2.

    Des rennais qui dansent sur le terrain devant des piquets .

    Une atmosphére lunaire.

    Là je déconne mais je commence à me chier dessus grave.

    #droitend2#gourcuffenEDF.
    theBigLebowski Niveau : District
    bonne nouvelle quand même diaby a joué !
    On a l'impression que l'OM ne joue jamais à domicile c'est fou ! Et je ne dis pas ça à cause des supporter...

    Dinguerie...
    Pas mal la blague géante pour Diaby de mettre la Cfa au Vélodrome.

    Par contre ca n'a pas fait rire tout le monde...
    Ravière Pastauré Niveau : National
    Note : 1
    Dembélé, on en tient un futur grand les gars.

    Et je vous préviens, j'ai eu le flair pour Marvin Martin et Tom Cleverley
    Lamine Turgut Niveau : CFA
    Note : 2

    - Gourcuff qui claque un doublé
    - Dembélé : 1 but, 2 assist et surtout, ovation du Vèl à sa sortie
    - Diaby qui rejoue au foot
    - Aréola qui en 2 minutes passe de "pourquoi pas lui dans la liste à la Dèch en numéro 3 ?" à "pourquoi pas lui dans la liste à la Dèch en numéro 2 ?"

    Vinzou c'est fou le foot !
    zinczinc78 Niveau : CFA
    Note : -2
    Je vous l'avais dirt que Mandanda était surcôté..
    Je sais pas vous mais ce soir j'ai envie d'entendre cette pipe de Labrune.

    Michel si il a un peu de dignité, il démissionne ce week-end.
    Batshuayi, Cabella, Thauvin, Alessandrini, Ocampos (même si il n'a pas joué) que des bouffeurs de ballon. Faut être sacrément solide nerveusement pour pas péter les plombs avec ces joueurs.

    La défense j'en parle pas, à ce niveau c'est du mystique.
    theBigLebowski Niveau : District
    Je pense que c'étaient des nihilistes, voilà.

    DES PUTAINS DE NIHILISTES !
    Message posté par Valdek
    Et bah... C'était quand même un match complétement fou. Le premier quart d'heure à Rennes on jouait tout seul. Rarement vu une telle médiocrité en face de nous ( à part peut être Lorik Cana ). Après j'ai vraiment eu peur qu'en face ils posent tranquillement leurs couilles sur notre nez. En même temps avec la tension en tribune, les gars devaient faire caca dans leur slip ( d'ailleurs magnifique calbar Bob l'éponge Nkoudou ). Dembele a encore envoyé du lourd. Avec un poil d'expérience ce sera un putain de joueurs ....Bref on plante quand même cinq pions on est sur le podium c'est que du bon.

    PS : Gourcuff et Diaby sur la même pelouse, ce vendredi entre dans l'histoire.


    Rarement lu une telle médiocrité à part peut-être ton dernier post Valdek. Tu sais pas écrire un message sans parler de "couilles" ou de "caca"?
    T'es vraiment consternant de beaufitude...
    Pléonasme pour un rennois.
    ButtersStotch Niveau : District
    2 buts de Gourcuff, Sio qui plante, Diaby qui joue, Mandanda qui se troue, Rennes qui en colle 5... Soirée complètement irrationnelle. Et encore, Marseille égalisait à 3-3 je suis sûr que vous nous auriez battu. On sent que c'est pas serein à Rennes mais on y croit à la coupe d'Europe. Avec notre réussite couplée à une attaque de feu tout est possible.
    Courage amis marseillais, j'ose espérer une démission de Michel
    read my mind Niveau : National
    Message posté par Two-Face
    Je sais pas vous mais ce soir j'ai envie d'entendre cette pipe de Labrune.

    Michel si il a un peu de dignité, il démissionne ce week-end.


    Michel et dignité dans la meme phrase...

    Le mec avec ses vieux costards ressemblent aux escrocs qui vendent des cuisines équipées à des vieilles qui ont alzheimer.

    Un escroc et un trés mauvais.Un rocancourt cheap.
    Note : -2
    Message posté par theBigLebowski
    Je pense que c'étaient des nihilistes, voilà.

    DES PUTAINS DE NIHILISTES !


    Shut the fuck up Donnie!
    C'est ça Yo, on t'attend pour juin !
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    6k 86