1. //
  2. // 3e journée
  3. // Groupe C
  4. // M'Gladbach/OM (2-0)

Marseille redescend sur terre

D’abord entreprenants, puis résignés, les Marseillais confirment leur mauvaise passe actuelle. Défaits face au Borussia Mönchengladbach (2-0), ils sont dans l’obligation de réagir ce dimanche face à Lyon. Sous peine de rentrer dans le rang.

Modififié
6 23
Borussia Mönchengladbach - Marseille : 2-0
Buts : Daems (33e sp) et Mlapa (67e) pour Gladbach.

Ce déplacement dans le chaud Borussia Park était l’occasion pour les Marseillais de retrouver un semblant d’élan après des dernières prestations plus que laborieuses. Raté. Dans la continuité de leur déplacement troyen, les ouailles d’Élie Baup ont concédé une troisième défaite trimestrielle inquiétante. Un revers face au bronzé de la dernière Bundesliga n’a rien de déshonorant. Mais c’est bien la léthargie affichée par Valbuena et compagnie qui alarme. Car après trente minutes encourageantes, les Olympiens se sont retrouvés à sec. La faute à un pénalty qui a scié des jambes, mais pas que. Aussi bien physiquement que dans l’imagination, les Marseillais ont paru harassés. L’automne s’annonce rude sur la Canebière.

Dominer n’est pas gagner

Histoire de se remettre les idées en place après leur défaite dominicale, les Olympiens décident pourtant d’envoyer du jeu. Pas du toque, hein, mais le ballon circule en long, en large et en travers. Pendant que les Teutons courent après la chique, Abdallah enchaîne les débordements. Sur l’un de ses centres, le fantôme de Loïc Rémy est à un souffle d’ouvrir le score. Quelque peu excentré, l’international français voit sa reprise repoussée par André ter Stegen. Dans la continuité, le corner de « Petit Vélo » Valbuena trouve la tête du même Rémy. Ce coup-ci, ce bon André sert fort le fessier et apprécie la trajectoire d’un ballon qui vient s’échouer à quelques centimètres de sa lucarne. Rien de fou-fou, mais cet OM est sérieux et appliqué, alors que les Allemands ne connaissent toujours pas la couleur du cuir. Sur l’une de ses rares montées, le central Jantschke distingue pourtant de très près le coloris des crampons de Mendes. La faute, aussi bien involontaire qu’indiscutable, amène un joli coup franc. Sur un arrêt réflexe, Mandanda dégage comme il peut. Ce que ne fait pas Kaboré, qui détourne, dans le cafouillage qui s’ensuit, le ballon de la main. Penalty, 1-0. Sur sa première occasion, Mönchengladbach débride le tableau d’affichage. Les Marseillais paient, eux, cash leur minute d’inattention.

Jordan Ayew tue le suspense

Au retour des vestiaires, la physionomie ne varie pas d’un iota. La décalcomanie est frappante : les Phocéens gardent le contrôle stérile du ballon et Loïc Rémy s’offre donc la première occasion. Parti à la limite du hors-jeu, la pointe olympienne est devancée de justesse par le portier des Folhen. Sans forcer, le Borussia se contente de quelques coups de pied arrêtés bien sentis. Des phases de jeu qui doivent aussi bien leur dangerosité à la finesse d’Arango qu’à la faiblesse marseillaise. À défaut de talent, il faut toute la niaque de Joey Barton pour aller de l’avant. D’abord sur une frappe lointaine, puis sur une tête proche de faire ficelle, le bad boy de la perfide Albion inquiète son monde. Ce proche, justement, a une belle crête blonde et sauve André ter Stegen de l’égalisation. L’OM et Jordan Ayew ont laissé passer leur chance. Car, dans la minute qui suit, le nouvel entrant Mlapa envoie une frappe de poney qui termine sa course dans le petit filet de Steve. Sereinement, M’Gladbach fait le break. Élie Baup, pour sa part, se fait rapidement une raison et décide de ramener sur le banc Loïc Rémy, puis Mathieu Valbuena. Inquiétants d’impuissance, les Marseillais terminent ces 90 minutes la mort dans l’âme. Plus angoissant encore, ils concèdent donc leur troisième défaite en quatre coups d’envoi. Le chapitre euphorique de l’été est irrémédiablement clos.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ok, je suis Parisien mais je dresse un constat general qui n'a rien a voir avec tel ou tel club...
Pourquoi nous les clubs francais nous faisons autant pitie? Pourquoi?
Marseille 2e de Ligue 1, incapable d'en planter 1 seul au 11e de Bundesliga... Tristesse.

Plus les résultats des autres clubs en LDC et Europa, y'a vraiment un "syndrome Europe" en France c'est pas possible :/
Le verbe "gagner", célèbre intransitif. J'ai mal à mon bescherelle...

J'aurai bien aimé savoir ce qu'aurait donné Remy partant seul au but si l'assistant n'avait pas levé, complètement à tort (il est couvert de presque deux mètres), son purée de drapeau...
Il a été comment,Joseph Barton?
Y a un syndrome "niveau" surtout.
Cette année en C1 les clubs français c'est 7 points sur 27 possibles...
En Ligue Europa jusqu'alors c'était plutôt encourageant mais ce soir c'est vraiment déprimant surtout vu le jeu pratiqué. Lyon sauve encore la mise des clubs français sinon (en plus face à l'équipe finaliste de l'an dernier, certes en difficulté mais qui n'en reste pas moins meilleure que bien des clubs de L1).
J'ai presque cru voir la Grèce de 2004 en face de l'OM ce soir... Déprimant certes, mais pas évident de marquer ce soir.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
quelle belle bande de sacs!

Et mention spéciale à :
- Mandanda, Edward aux mains d'argile (surtout en sorties aériennes, superbe!)
- Kaboré, le cerveau -plat- de l'équipe, l'iniateur du jeu - des allemands
- Elie Kakou, pour son fin coaching de connaisseur. Raspentino et Cheyrou le tapin, superbe!
- pis tous les autres, sans qui cette défaite nous aurait mis en porte à faux avec la belle tradition française en Europa League
@el burrito : ce fut probablement le meilleur olympien sur le terrain. Grosse activité, propre (deux ou trois pertes de balle, pas beaucoup plus), de l'allant et auteur de deux bonnes occasions dont la fameuse tête plongeante sauvée par le jeune Ayew. Une performance à rendre impatient de son retour de suspension afin qu'il prenne la place de Kaboré sur le terrain...
Barton a été bon, il a fait son taff et aurait du marqué si Ayew s'était pas foutu devant lui... Mais bon, d'un autre côté j'trouve que l'Om aurait pu mérité mieux.
Et sinon a Marseille ca doit faire 3 ans qu'on a pas songé a recruter un VRAI ailier gauche, même si c'est pas un international ca serait bien d'avoir un bouffeur de ligne gaucher, car A. Ayew me semblait bien meilleur en jouant milieu axial et bricoler en excentrant les Brandao, Gignac, Remy, J. Ayew, Valbuena... c'est assez triste.
Non mais je serre ! Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi oh grand Dieu, POURQUOI lorsqu'on joue contre les grands d'Europe et de L1 (Liverpool, PSG, Man U, Arsenal, Dortmund, OL et j'en passe) on fait du beau jeu et on leur tient tete, on les mates meme, et lorsqu'on joue contre des equipes de "MERDE", on pose de grosses "MERDE" en plein milieu du terrain (Troyes, Borussia Mobreoodjksl, Dnipopestrov ect...). Putain c'est bon j'en peux plus moi, ca me fait chier oh ! C'est pas fait pour nous l'Europa League, on doit jouer les gros de la Champion's League, merde ! Bordel de merrrrddddeee ! Bon désolé mais je suis enervé là !
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
"jouer les gros de champion's league"?

tu veux dire genre le Bayern, le Real, Milan, Manchester?

Nan parce qu'à part des exploits de merde* (si de merde*, excuse moi Dortmund et l'Inter c'était claqué l'année dernière), je te rappelle que les équipes citées plus haut, elles jouent à la baballe contre nous, hein...

Cela dit, je suis d'accord avec toi sur un point : on est pas à notre place, on mérite même pas l'Europa League
Il suffit de rajouter le Barca et enlever le Milan A.C. à ta liste et t'aura les équipes que l'OM ne pourra JAMAIS battre. Sinon oui, claquer ou pas, on les biffle quand meme ! Et en cas tu pourra pas me contredire mais pourquoi on joue super bien contre les "bonnes" équipe et vice versa ? C'est juste plus possible. Il faut jouer TOUT les matchs comme une finale ! L’ingrédient de l'effectif des Lyonnais durant leur sieges de 7années sur le championnat francais.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
mais mec regarde l'effectif, la direction, la politique globale du club, les sousous : on est bon à jouer la 5ème place de L1, A TOUT PETER!
Quand tu vois la gueule* du banc, celle de certains titulaires, bon bin t'as compris...
Fallait pas se laisser aveugler par ce début de saison miraculeux, on est à notre niveau.

Ca va là: soit on est racheté avec une politique ambitieuse derrière (et des moyens), soit c'est pas la peine d'espérer quoique ce soit avec les victimes actuelles de la direction.
James Patt Hagël Niveau : CFA2
je pense mm que c'est le dénominateur commun à toutes les grandes équipes qui vivent de grande épopées, l'envie.
Dernier "bronze" de la dernière Bundesliga ? Si par la vous entendez 3eme, c'était Schalke 04 l'année dernière qui a chope la dernière place directement qualificative. Le Borussia M'Gladbach s'est lui pete la gueule au 1 er tour de c1 apres avoir fini 4eme ...
Non mais Scotch, je suis completement d'accord avec toi, et vu le jeu produit depuis le debut du mois, je nous vois meme plus 5eme du classement. Depuis le début du championnat je suis un des seuls qui dit à tout le monde de se calmer pour le debut de saison tonitruant ! Mais franchement, si on finit sur le podium je serai fier comme pas possible. Creer un axe OM/PSG/Lyon comme les Big4 anglais ca serait extra mais comme tu le dis tout dépend de la politique et de l'investissement financier. Je prie Dieu pour que les Emiraties se reveillent ! Un club populaire comme l'OM leur ferait gagner tellement d'argent, il y aurai 5 à 6 fois plus de retombé par rapport au PSG rien que par rapport à notre histoire et de la ferveur du club
Et sinon Kaboré et Ayew le nain mal chevelu, ils servent à quelquechose? Car jouer à 9 contre 13, c'est très dur de gagner.
Une défaite face à Lyon serait le début d'une crise à marseille.
Lamine Turgut Niveau : CFA
Je trouve que l’Om n’a pas fait un mauvais début de match. « Petit vélo » a été actif (mal épaulé a gauche et a droite, certes) et Remy a gratté ce qu’il a eu sous la main (quel joueur de tête, quand même)

Le péno est bizarre : Kabore lève les bras pour réclamer une faute - qu’il n’obtient pas - et le temps de dire ouf, le ballon lui arrive en pleine gueule et son réflexe est terriblement humain (tout le monde aurait fait la même chose que lui sur le coup).

Apres, c’est vrai que c’est difficile de penser que les clubs fr ne se foutent pas de la gueule de l’Europa League. Quand tu vois le stade plein et les virages en ébullition au début de match, tu te dis : « Merde … J’aimerais bien voir la même chose par chez nous » (même si l’équipe teutonne n’a pas montré grand-chose ensuite sur le terrain)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Encore un nul pour Bordeaux
6 23