Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Troyes-Marseille (2-3)

Marseille l'emporte au caractère à Troyes

Au terme d'un scénario encore complètement fou, l'OM assure l'essentiel en arrachant les trois points en fin de match. Les Marseillais lutteront pour le podium jusqu'au bout.

Modififié

Troyes 2-3 Marseille

Buts : Grandsir (1re) et Nivet (48e) pour Troyes // Njie (11e), Mitroglou (75e) et Thauvin (85e)

Quels que soient les résultats de l'Olympique de Marseille cette saison, le club phocéen aura fait preuve d'une qualité très appréciable tout au long de cette semaine : sa force de caractère. Et s'il fallait ne retenir qu'une chose de cet OM 2017-2018, c'est ce mental assez incroyable. En Ligue Europa, l'OM s'est imposé 5-2 au terme d'un scénario et d'une débauche d'énergie complètement folle contre le RB Leipzig. Trois jours plus tard, lorsqu'il faut redescendre sur Terre et tirer la langue, l'OM s'embarque dans un bien mauvais pas en étant mené deux fois contre Troyes. Mais l'OM n'a rien lâché, est revenu deux fois pour finir par l'emporter. Comme un symbole, Luiz Gustavo sauve les trois points sur sa ligne sur le dernier corner de la partie. Marseille recolle à Lyon, l'essentiel est fait.

OM à réaction


En tout cas, l'OM ne perd pas ses bonnes vieilles habitudes et encaisse encore un but en tout début de match. Encore plus rapide que Bruma avec Leipzig jeudi, Samuel Grandsir n'a besoin que de 39 secondes de jeu pour prendre la défense marseillaise à défaut. Sur un long ballon du gardien, Stéphane Darbion profite d'un une-deux parfait avec Benjamin Nivet pour centrer au second poteau et lui offrir l'ouverture du score de la tête. Les Marseillais, spécialistes des « buts en clair » cette saison, sait comment réagir dans ces cas-là, et ne paniquent pas. Dimitri Payet est brûlant et obtient de très bonnes fautes en percutant balle au pied plein axe. Le premier coup franc obtenu, à presque 40 mètres des buts, est le bon.


À peine dix minutes après l'ouverture du score, le Réunionnais joue rapidement le coup franc pour Clinton Njie, qui croise sa frappe instantanément. Le tir, tout écrasé, file doucement taper le poteau avant d'entrer dans le but. Marseille n'a pas tardé à se remettre à l'endroit et peut désormais prendre le contrôle du match. Techniquement au-dessus, les Marseillais monopolisent le ballon et enchaînent les longues phases de possession et de combinaisons, notamment dans le couloir droit. Mais Erwin Zelazny veille au grain. Il commence par capter parfaitement la tête de Valère Germain sur un bon centre de Florian Thauvin, avant de s'envoler et claquer au-dessus de sa barre une énorme frappe de loin de Jordan Amavi.

Les Garcia exclus


Alors que les Marseillais croient pouvoir enchaîner en seconde période, ils se déconcentrent tout de suite en rentrant des vestiaires. Luiz Gustavo prouve qu'il est humain en manquant complètement sa relance vers Jordan Amavi qui perd son duel. Grandsir bute sur Pelé, mais Benjamin Nivet suit bien et pousse au fond des filets. S'ensuit une crise d'autorité assez incroyable de Sébastien Moreira. Après un penalty non sifflé sur Florian Thauvin pour une faute de Mathieu Deplagne, Rudi Garcia s'agace sur le banc. Exclu. Quelques minutes plus tard, Yohann Pelé sort en dehors de sa surface pour venir contrer Adama Niane, Jean-Louis Garcia réclame une main. Exclu aussi. Pas de jaloux, tous les Garcia filent en tribunes.


En tout cas, l'OM est bien mal embarqué et doit pousser pour retourner encore une fois le match. Mais Erwin Zelazny est toujours aussi en forme et multiplie les parades. Que ce soit devant Payet sur coup franc, ou devant Germain de la tête sur corner, il s'impose à chaque fois. Et lorsqu'il est battu, Zambo Anguissa ouvre trop son pied et manque le cadre. Marseille finit par trouver la faille sur un contre favorable de Payet. Lancé plein axe, le meneur de jeu décale parfaitement Kostas Mitroglou, qui vient d'entrer en jeu. Le Grec se remet parfaitement sur son pied gauche pour enrouler petit filet opposé. À partir de ce moment-là, la suite semble écrite à l'avance. Après presque plus de dix minutes à pousser, l'OM finit par être récompensé. Sur un centre de Jordan Amavi, Florian Thauvin envoie sa reprise de volée pour donner les trois points si importants à Marseille.



Troyes (4-2-3-1) : Zelazny - Deplagne (Obiang, 63e), Giraudon, Hérelle, Traoré - Bellugou, Azamoum (Confais, 73e) - Grandsir, Nivet (Khaoui, 83e), Darbion - Niane

Marseille (4-2-3-1) : Pelé - Sakai, Rami, Gustavo, Amavi - Zambo, Sanson (Lopez, 71e) - Thauvin, Payet, Njie (Mitroglou, 69e) - Germain (Abdennour (86e)


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 13 Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 13
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    Les notes de Monaco