En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne-Marseille (2-2)

Marseille prend froid dans le Chaudron

Alors que Thauvin et Sanson l'avaient mis sur de bons rails, Marseille a concédé le match nul sur la pelouse de l'AS Saint-Étienne. Un partage des points qui pourrait coûter cher en fin de saison, que l'OM imagine avec une place en Ligue des champions.

Modififié

Saint-Étienne 2-2 Olympique de Marseille

Buts : Monnet-Paquet (9e) et Béric (75e) pour Saint-Étienne // Thauvin (4e) et Morgan Sanson (20e) pour l'Olympique de Marseille

D'un côté, l'OM qui veut conforter sa seconde place. De l'autre, une AS Saint-Étienne qui veut se donner de l'air et de la marge sur la zone rouge. L'affiche du soir à Geoffroy-Guichard avait de quoi prévoir quelques coups de chaleur malgré la neige. Et entre une maestria olympienne dans le dernier geste et, a contrario, un manque d'agressivité derrière qui a relancé les Verts, ce n'est pas le spectacle ou l'intensité qui ont manqué. Mais le plaisir des observateurs ne fera pas le bonheur d'un Rudi Garcia qui doit rager d'avoir lâché des points dans un match qui semblait gagné. À Lyon et Monaco d'en profiter pendant le week-end.

Les bijoux de Thauvin et Sanson, la tuile de Mandanda


Marseille n'a pas tardé à confirmer sa bonne forme, malgré la neige qui tombait sur Geoffroy-Guichard. Un bon décalage d'Hiroki Sakai par Franck Zambo-Anguissa, suivi d'un centre nickel du Japonais – qui a le temps de se remettre sur son pied droit – et Florian Thauvin termine le travail d'une belle reprise du gauche. Alors OK, Gabriel Silva a glissé et ainsi lâché le marquage du Marseillais le plus en forme, mais cela n'augurait en rien une telle réussite dans le dernier geste. La chance du vice-champion ? L'OM ne tient pas son avantage plus de cinq minutes, la faute à un exploit de Romain Hamouma devant Adil Rami, et à une nouvelle chute – ici du binôme Jonathan Bamba/Sakaï – qui laisse Kévin Monnet-Paquet seul face à Steve Mandanda. Une frappe entre les jambes plus tard, les Verts pensent avoir fait le plus dur, mais l'OM est bien un cran au-dessus, quand ce ne sont pas les locaux, sur une passe foirée de Loïc Perrin pour Stéphane Ruffier, qui sont proches de s'auto-flageller. La punition inéluctable prend la forme d'un débordement de Bouna Sarr côté droit digne d'un Bacary Sagna au top de sa forme. À la réception du centre, Morgan Sanson met son huitième pion de la saison sans contrôle (20e). Difficile pour Saint-Étienne d'inquiéter la défense phocéenne durant le reste de la mi-temps, excepté sur une nouvelle action d'Hamouma sur Rami, qui est finalement calmé par Rolando (45e). La plus grosse tuile pour Rudi Garcia, c'est donc la blessure de Mandanda sur un dégagement anodin, qui oblige l'international à céder sa place à Yohann Pelé avant le terme du premier acte.

Berić rallume le Chaudron


Quand on affronte plus fort que soi, mieux vaut être réaliste et saisir chaque opportunité. Ce que ne fait pas Hamouma – paradoxalement, le Stéphanois le plus dangereux pendant les 45 premières minutes – en envoyant le ballon au-dessus de la barre alors que Monnet-Paquet avait foutu le bordel dans la surface olympienne avant de le servir parfaitement en retrait. La suite, c'est une possession de balle souvent stérile devant la défense marseillaise, solidifiée par un Rolando des grands soirs, sobre, mais impeccable, à l'image de son intervention sur Ntep après une perte de balle dangereuse de Zambo-Anguissa (67e). La pièce semble donc plus proche de tomber côté marseillais, notamment grâce à la pointe de vitesse de Clinton N'jie, rattrapé à l'arrache par Perrin (68e). Sauf que l'OM retombe dans ses travers du match contre Metz à un quart d'heure de la fin, lorsque Bamba balance un long centre côté droit. À la réception, Pelé et Sarr apprécient mal la trajectoire, contrairement à Berić, qui égalise de la tête (75e). Cinq minutes plus tard, il faut la main ferme du gardien face au Slovène pour éviter que le match facile ne se transforme en cauchemar pour Rudi Garcia. Il pourra d'autant plus fulminer en repensant à la balle de match ratée par Konstantinos Mitroglou à cinq minutes de la fin, ou celle de Thauvin, irréprochable, annihilée par Ruffier (90e+3). Les lacunes défensives entrevues contre Metz ont cette fois-ci coûté des points précieux à l'OM.

Saint-Étienne (4-4-2) : Ruffier – Gabriel Silva, Perrin (cap), Subotić, Debuchy – Monnet-Paquet (Berić, 71e), Selnæs, Pajot (Hernani, 70e), Diousse (Ntep, 61e) – Bamba, Hamouma. Entraîneur : Jean-Louis Gasset.


Olympique de Marseille (4-2-3-1) : Mandanda (Pelé, 44e) – Sakaï, Rolando, Rami, Sarr – Luiz Gustavo, Zambo-Anguissa – Payet (cap), Sanson (Mitroglou, 83e), Thauvin – Germain (N'jie, 67e). Entraîneur : Rudi Garcia


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
    Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 16 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 10 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9