En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Sochaux-Marseille (1-1, 4-3 tab)

Marseille piégé à Sochaux

Incapables de faire la différence dans le temps réglementaire, les Marseillais se sont fait piéger par les Sochaliens qui ont sagement attendu les tirs au but. Car ils se savaient plus fort dans la tête, ce soir.

Modififié

Sochaux 1-1 (4 tab 3) Marseille

Buts : Sao (36e) pour Sochaux // Sarr (22e) pour l'OM

Quoi qu'il arrive, la saison 2016-2017 restera dans la mémoire de Christopher Dilo jusqu'à la fin de sa vie. Parti à Blackburn dès son adolescence, passé par St Mirren en Écosse avant de revenir en France, le gardien sochalien évoluait encore avec la réserve de Dijon l'année dernière. Arrivé à Sochaux cette saison pour occuper le poste de numéro trois dans la hiérarchie, le gardien de vingt-deux ans a eu besoin d'un concours de circonstances pour se montrer en Coupe de la Ligue. Et voilà comment Christopher Dilo est devenu le héros du soir. Impérial sur sa ligne, le portier sochalien a régalé pendant la séance de tirs au but en rentrant dans la tête de Dória et Leya Iseka. En deux rencontres dans cette compétition, c'est la deuxième fois qu'il donne la victoire aux siens dans cet exercice, après avoir écœuré Dijon au tour précédent. Belle histoire.

Le show Sochaux


Comme on pouvait s'y attendre, l'Olympique de Marseille pose tout de suite le pied sur le ballon. Dans les dix premières minutes, la possession de balle est à 83% en faveur des Marseillais. Mais ça ne fait pas tout, loin de là. Car l'OM a du mal à combiner dans l'entrejeu, et l'absence du jeune Maxime Lopez, au repos, se fait ressentir. Les hommes de Rudi Garcia perdent énormément de ballons dès que les lignes se resserrent et se retrouvent contraints à allonger le jeu pour se sortir de l'intense pressing sochalien. Car en face, Sochaux ne se pose pas de questions. Les hommes d'Albert Cartier sont incisifs dans les duels, et dès qu'ils récupèrent la balle, ils se projettent très vite. Un jeu vertical qui leur permet de poser pas mal de problèmes aux Marseillais.


Ainsi, ce sont bien les Sochaliens qui se créent les meilleures opportunités, notamment par l'intermédiaire de Franck Honorat, dont la frappe est bien captée par Yohann Pelé, et de Teikeu, dont la reprise est totalement manquée alors qu'il se retrouvait seul face au gardien adverse. Mais Marseille la joue à l'expérience et plante dès sa première opportunité. Sur un bon centre en retrait de Khaoui, Bouna Sarr expédie le ballon dans la lucarne de Dilo. La belle période marseillaise ne dure pas longtemps. Les relances catastrophiques du duo Rolando-Dória finissent par coûter cher, et Moussa Sao, bien en jambes, égalise d'un magnifique enroulé du gauche, à la conclusion d'un beau mouvement en une touche de balle. De quoi réveiller les Marseillais une bonne fois pour toutes.

La course Zaza de Dória


Florian Thauvin commence à se chauffer et donne une nouvelle balle de but à Sarr. Mais l'ancien Messin catapulte le ballon dans les nuages, à deux mètres des buts. Au retour des vestiaires, les Marseillais entament la seconde période de la même manière qu'ils ont terminé la première. Dès les premières minutes, Christopher Dilo s'envole pour détourner une frappe de Rolando, resté aux avant-postes après un coup franc tiré par Thauvin. Juste derrière, c'est ce même Thauvin qui bute sur le portier sochalien, après un énième rush de qualité. L'ancien Bastiais multiplie les dribbles gagnants, bien servi par Maxime Lopez, sorti du banc pour apporter un peu plus de maîtrise technique. Et ça marche, parce que l'OM ne manque plus une passe.


En face, les Sochaliens ont totalement changé de visage. Le bloc est beaucoup plus bas, les jambes plus lourdes et les opportunités de faire mal à l'OM inexistantes. Si le FCSM laisse délibérément le ballon aux Marseillais, son impuissance totale dans la construction n'a rien de planifiée. C'est bien simple, Sochaux ne passe plus le milieu de terrain et commence à étouffer. Sauf que l'OM, privé du point d'appui Gomis sorti à la mi-temps, est incapable de se créer de véritables occasions. Il manque un peu de hargne pour achever les Sochaliens, qui se contentent d'attendre la séance des tirs au but. Et ils ont bien raison. Parce qu'au jeu de la mort subite, Dória et Leya Iseka sont loin d'avoir les nerfs solides, et butent sur Christopher Dilo. Marseille est éliminé de la Coupe de la Ligue.

Les résultats de Coupe de la Ligue

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 minutes Football Recall Episode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite
il y a 1 heure Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38