1. //
  2. // 9e journée
  3. // Troyes/Marseille (1-0)

Marseille perd la tête

Dominé pendant presque l’intégralité de la rencontre, Troyes s’est finalement imposé face à l’OM grâce à un but en toute fin de rencontre (1-0). Les Marseillais pourront regretter leur manque de réalisme et leur passivité sur coups de pied arrêtés.

Modififié
0 18
Troyes - Olympique de Marseille : 1-0
Buts : Nivet (88e) pour l'ESTAC

Trois suspendus, cinq blessés, des joueurs inexpérimentés pas habitués à jouer ensemble. Boiteux et bons derniers du championnat avec seulement deux points, les Troyens se présentaient face à Marseille en victimes expiatoires. Ils repartent finalement avec les trois points. Et permettent au PSG d’être le nouveau leader de la Ligue 1.

Gignac, la tuile

Pas besoin d’une heure pour comprendre les intentions des deux équipes. Privé de huit joueurs dont sept habituels titulaires, notamment en défense, Troyes procède en contre et se projette très vite sur chaque perte de balle marseillaise. De son côté, l’OM effectue un pressing assez haut pour prendre le contrôle du milieu de terrain et mettre son jeu en place. Dès la première minute, Amalfitano s’infiltre dans l’axe et obtient un bon coup franc. La frappe molle de Cheyrou permet à Thuram-Ulien de se chauffer les gants. Pour ses retrouvailles avec Marseille, où il a été formé avant de partir en Belgique, Camus se fait salement amocher par Cheyrou, dont le coude aiguisé lui ouvre le front. Malgré quelques approximations, les Marseillais dominent. Leur jeu penche clairement à droite où Gignac, Amalfitano et Valbuena multiplient les centres (sept dans le premier quart d’heure). Très inexpérimentée (six matchs de Ligue 1 à eux deux cette saison), la charnière Saunier-Jarjat est régulièrement prise de vitesse, notamment lorsque Valbuena trouve Amalfitano dans son dos. La frappe de l’ancien Lorientais est parfaitement repoussée par Thuram.

Touché à la cheville droite quelques secondes plus tôt, Gignac est contraint de sortir, remplacé par Rémy. En grande forme depuis le début de la saison, l’attaquant phocéen, parti passer des examens à l’hôpital, est stoppé net dans son élan. On parle d’une fracture. Apparemment pas perturbés, les hommes d’Élie Baup poursuivent leur travail de sape face à des Troyens privés de ballons (37% de possession). Ayew pense même ouvrir le score, mais son but à bout portant est précédé d’une grosse faute sur Thuram et d’un hors-jeu au départ de l’action. Cramé. La mi-temps se termine par un coup franc de Bahebeck directement dans les bras de Mandanda et par une tête dévissée de Rémy. Reflet d’une première période assez rythmée, mais très faible techniquement.

Nivet délivre Troyes

Conscient que son équipe ne voit pas le jour au milieu de terrain, Jean-Marc Furlan procède à deux changements dès le retour des vestiaires. Les ailiers Yattara et Bahebeck sont remplacés par Darbion et Nivet, deux vrais joueurs de ballon capables de poser le jeu et de distribuer. Un choix tactique qui aurait pu s’avérer catastrophique si Saunier et Colin, victimes d’un impressionnant choc tête contre tête, ne s’étaient pas relevés. Les deux entrants se mettent néanmoins presque immédiatement en évidence : Darbion trouve la tête de Nivet sur corner, mais Mandanda est sauvé par sa barre transversale. Troyes se découvre légèrement et Marseille en profite pour se montrer dangereux. Déjà auteur d’un très beau coup franc quelques minutes plus tôt, Valbuena fixe et sert Ayew côté gauche. Le Ghanéen réussit un centre au millimètre pour Rémy qui manque complètement sa tête piquée.

Décidément dans tous les bons coups, Valbuena décale parfaitement Morel qui surprend tout le monde, sauf Thuram, en tirant plutôt qu’en centrant fort devant le but. Dans le dernier quart d’heure, le match s’emballe. Rémy aussi. L’international français enrhume Saunier qui l’accroche dans la surface. Le contact est évident, mais le plongeon de Rémy a peut-être trompé l’arbitre. À l’image de Kaboré, l’OM pousse dans les dernières minutes. Mais sur un corner, Marcos place une tête que repousse Mandanda. Le ballon traîne dans la surface, Nivet le récupère, repique dans l’axe et ouvre le score d’une frappe du gauche aux six mètres (1-0, 89’). Dans la foulée, Rémy croit égaliser, mais il est logiquement signalé en position de hors-jeu. Au bout de cinq minutes de temps additionnel, le Stade de l’Aube explose. Troyes s’impose pour la première fois de la saison. Et Paris se frotte les mains.

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C tout sauf un holdup.
Et surtout une longue traversée du désert pour l om.
motherfucker Niveau : CFA
c'était trop beau ce début de saison... et en plus gignac se pète, grosse soirée
Même avec une crête jaune, Jordan est bien seul dans la surface.
Personne le trouve.
Qu il essaye une coupe a la Jackson Five :D
Bon désolé amis marseillais mais la ressemblance avec d'anciennes saisons du PSG commence à être troublante, défaite, blessure du joueur en forme, attention à la crise de novembre..
La tristesse de Mandanda depuis 3 matches ...
C'est là que ça sens mauvais...C'était exactement le genre de match que l'om gagnait en début de saison ou que lyon et Paris ont gagné ce week end, un match de L1 bien dégueu où il y a beaucoup de jeu et où il faut être efficace (gomis/gameiro pour les deux clubs précités)parce qu'à 0-0 à 5 minutes de la fin tu t'exposes à un but comme ça...
Et là on est dans la spirale négative et les gros matchs arrive, sans gignac et avec un rémy en mode gignac 2011-2012 ça va être un mois de novembre difficile...
Troyes était courageuse mais malgré tout l'om ne doit pas perdre de point sur un tel match!

Après la première place est définitivement perdu mais les autres clubs qui convoitent les 2 autres places de ldc ne sont pas non plus des monstres d'assurance et à mon avis paris (en jouant mal)va vite être à l'abri! à l'om de devoir se remettre au boulot et de relancer la machine!
"où il y a pas beaucoup de jeu"...les habitués de la L1 m'auront compris
NikkoFromLyon Niveau : CFA

Quand tu vois troyes et brest,y'a vraiment une équipe qui mérite de descendre et l'autre de prendre des points,heureux que les choix couillus et joueurs de furlan aient payé,même s'ils ont eu de la réussite également.
Marseille en leader face a Troyes derniers du championnat avec deux points et avec 7 titulaires absents (qui a d'ailleurs un des effectifs les plus limités de Ligue 1) et perdre... c'est la lose quand meme
fernandollorientais Niveau : CFA
Gignac a sensiblement boosté son ratio but/match grâce à cette blessure qui arrive juste avant une baisse de régime qui ne faisait aucun doute, quel filou ! (rire machiavélique)
Sinon restons mesurés sur Remy, s'il n'est pas Gareth Bale, une fois une peu de matchs dans les patounes, il va retrouver un niveau convenable.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Un coup de chapeau quand même à cette équipe de Troyes... parce qu'avec ses nombreux absents, c'était loin d'être évident...
L'OM a cruellement manqué de réalisme, sans se procurer des tonnes d'occasions non plus...

Nivet est hors-jeu sur le but... 'fallait être super attentif pour le voir (je parle pour l'arbitre de touche, pas pour moi, vautré dans mon canapé avec ma bière, à mater un ralenti de Canal + en ne regardant QUE le placement de Nivet) !

Sinon, pour Troyes ça sera dur... C'est quand même terriblement pauvre devant. Marcos est tout nul, Iatarra également, Bahebeck fait rarement des bons choix... Heureusement qu'au milieu, ils ont quelques joueurs qui peuvent garder le ballon (Obbadi et Nivet nottament)... Mais devant y'a rien...

Coup dur pour l'OM avec la blessure de Gignac... C'est d'ailleurs plus un coup dur à cause de l'effectif limité de Marseille que des qualités de Guigne(ac) !
lisandr-ol Niveau : DHR
Certes ce n'est qu'un match mais ce dernier n'augure rien de bon pour les semaines à venir de l'OM. Une défaite face à une des équipes les plus faible de ligue 1, le joueur clé et décisif du début de saison et qui représentait justement la réussite et la confiance marseillaise se pète pour un bon moment je pense. En plus s'en suit une série de match très compliqué avec le Borussia M'Gladbach, Lyon et Paris qui pourrait faire très mal aux jambes et même aux têtes si elle s'avère mauvaise. En plus le manque terrible de banc ne va rien arrangé car hormis Rémy voir J.Ayew aucun remplaçant ne semble pouvoir intégrer l'équipe sans l'affaiblir. Cela va être interessant et surement instructif sur la suite du championnat de voir comment Baup va gérer les mois de Novembre et Décembre.
Je crois que je peux officiellement enterrer toutes mes espérances , je ne me fais plus d'illusion , le foot est cruel parfois ...
Antarcticdonkey Niveau : Ligue 1
@CallmeJack

J'ai cru comme toi que Nivet était HJ mais je pense honnêtement qu'il était sur la même ligne que le dernier défenseur. Par la suite, l'apathie totale de la déf phocéenne fait que Nivet a le temps de récupérer la balle, de se remettre dans l'axe du but et de tirer.
Par contre pas de révélateur made in C+ pour souligner la position qui semble litigieuse... Ca se saurait si Canal ne choisissait pas ses polémiques arbitrales!^^
et voilà... tout le monde s'est enflammé sur l'OM... Je maintiens ce que j'ai déjà dit. L'an dernier l'OM était une équipe très moyenne du milieu de tableau. Sans aucun changement, il est juste impossible qu'elle se révèle d'un coup comme étant un cador de la L1... Les joueurs n'ont pas passé l'été pour se révéler d'un coup comme étant des dieux du ballon rond.
De plus, on voit bien que la profondeur de banc est des plus importante, et encore une fois, depuis le début je martèle que la faiblesse de l'OM c'est son banc.... Pas de banc, pas de championnat... Paris l'a vécu il y a deux saisons, en jouant avec un groupe véritablement composé de 14 joueurs, le reste étant trop faible ou trop jeune... Bref, l'OM va devoir oublier un tant soi peu le beau jeu et se mettre dans le dur pour maintenir son rythme si le haut de tableau (podium) est toujours un objectif.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
@antarticdgerrard
Dans "l'après-match", ils ont montré un ralenti où Nivet est (me semble-t-il) hors-jeu... Un des mecs (le mec avec ses statistiques sur le plateau là, j'sais plus son nom) a dit qu'il avait "reçu un message" en disant qu'il était peut-être hors-jeu, ils ont montré un ralenti et après ils se devaient de laisser la place à L'Equipe du Dimanche, donc pas trop le temps de mater la position de hors-jeu de Nivet !

Bref, j'te trouve un peu dur avec Canal et les "polémiques arbitrales" !

Je suis cependant d'accord avec toi sur le fait que la défense marseillaise n'a pas le droit de laisser un mec emmener son ballon dans les 6 mètres pour frapper comme ça sur un corner...
Je veux bien que l'OM n'ait pas fait un match transcendant, mais a un moment donné faut arrêter dans l'acharnement !
On marque deux buts refusés (justement d'ailleurs), l'arbitre omet de siffler un penalty evident sur Remy et on prend un but sur un hors jeu non sifflé a la 89eme minute du match... Sans même parler des occasions ratées.
Donc vous êtes bien gentils les pseudo scientifiques du football qui nous expliquent que l'OM fera une saison de merde, mais l'an dernier avant la reprise du championnat, tout le monde se paluchait devant notre effectif en disant que si il y avait bien un équipe qui pouvait concurrencer Paris c'était nous. Cette année l'effectif s'est affaibli. Mais quand on regarde celui de Montpellier 2011-2012, on se rend compte que pour remporter la ligue 1 il suffit d'avoir une ossature solide, donc on ne sait jamais. Le football n'est pas une science. Comme quoi !
(Je ne dis pas qu'on va être champion, mais tellement de facteurs rentrent en compte que d'une saison a l'autre, le même effectif n'aura pas les mêmes résultats)

PS : J'ai entendu récemment qu'il y avait un meurtre par semaine a Marseille, le prochain pourrait-il viser ce cher Kabore ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 18