En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Bourg-Marseille (2-3)

Marseille passe, mais encaisse

L'OM verra bien les quarts de finale de la coupe machin, mais a encore trop ouvert les vannes derrière (2-3), pourtant contre une équipe de Ligue 2.

Modififié

Bourg-en-Bresse 2-3 Olympique de Marseille

Buts : Boussaha (27e et 92e sp) pour Bourg-en-Bresse // Sarr (13e), Ocampos (50e) et Cabella (75e) pour l'OM

Encore une fois, l'OM s'est compliqué la tâche. En marquant tôt dans la rencontre, les hommes de Michel croyaient passer une soirée tranquille. Mais comme d'habitude, les Marseillais ont flanché. Sur le seul vrai mouvement collectif de Bourg-en-Bresse en première période, un contact litigieux, un peu de malice, et Marseille cède, trop bêtement, trop facilement. Si, globalement, Isla et ses comparses ont eu la maîtrise, les Burgiens n'ont pas démérité. Longtemps restée groupée, la modeste formation de Ligue 2 ne s'est pas jetée dans la gueule du loup, même si elle a finalement logiquement craqué.

But encaissé oblige


Il ne faut que deux minutes aux Marseillais pour entrer dans leur match. Trois contre deux à jouer, Ocampos à la baguette, mais l'Argentin n'est toujours pas décidé à faire des passes. À l'entrée de la surface, sa frappe passe au-dessus. Derrière, le rythme est lent. Bourg-en-Bresse est bien en place, l'OM aussi et les deux équipes ne prennent pas beaucoup de risques dans le premier quart d'heure. Jusqu'à la première vraie offensive des Olympiens. Manquillo dédouble bien avec Isla côté droit, et le jeune latéral sert parfaitement Sarr, esseulé au point de penalty. Un mauvais alignement de la défense qui coûte l'ouverture du score aux locaux (13e). La partie s'emballe légèrement, les Burgiens s'exposent, et Marseille combine bien. Manquillo dédouble encore et donne à Batshuayi en retrait, mais le tir du Belge est bien écarté par Callamand. Marseille attend et joue les contres, mais Ocampos ne donne toujours pas son ballon sur un nouveau trois-contre-deux. Il peut s'en vouloir, puisque quelques minutes plus tard, sur une phase de possession burgienne, Boujedra reçoit le ballon à l'entrée de la surface, au duel avec Sparagna, s'effondre un peu facilement et obtient généreusement un penalty que Boussaha se charge de transformer. Vicieux mais efficace (27e). Bourg-en-Bresse prend la confiance et met un peu plus d'engagement dans les duels. Mais aux vingt mètres, Batshuayi rappelle à tout le monde qu'il rôde en envoyant une frappe qui ne passe pas loin de la lucarne. Puis plus grand-chose. Les locaux tentent de se projeter rapidement vers l'avant, mais peinent dans les derniers gestes. De son côté, l'OM est plein de bonnes intentions, mais techniquement, c'est pas top. Une dernière frappe de Mendy, bien servi en retrait sur corner, renvoie tout le monde au vestiaire. Marseille n'a pas géré, une fois de plus.

Bis repetita


Bourg-en-Bresse revient déterminé et toujours aussi bien regroupé. Mais c'est bien Marseille qui a la maîtrise du ballon. Dans l'axe, Ocampos décale bien Mendy qui se joue de son adversaire avant de rendre la pareille à l'Argentin, seul au point de penalty, pour qu'il redonne l'avantage à l'OM (50e). Comme lors du premier acte, Marseille marque tôt et va, cette fois, devoir garder son avance. Et comme lors du premier acte, Marseille attend, mais ne profite que trop peu des espaces laissés par son adversaire. Les minutes s'écoulent, et l'énergie des joueurs fait de même, mais l'OM semble avoir retenu la leçon et reste bien en place. Mieux encore, les Olympiens vont réussir à tuer le match. Cabella veut dédoubler avec Ocampos, mais l'Argentin rate sa passe. Cabella y croit quand même, récupère à l'entrée de la surface et s'en va gagner son face-à-face contre Callamand, à un quart d'heure de la fin (75e). Derrière, les Marseillais se contentent de gérer, et pour une fois, ils y arrivent. Dernier frisson pour Bourg-en-Bresse sur un penalty de nouveau concédé par Sparagna, et de nouveau transformé par Boussaha (92e). Finalement, Marseille s'impose logiquement face à des Burgiens valeureux, mais certainement trop peu expérimentés pour vraiment inquiéter leurs adversaires. L'OM avance en quarts.

Par Benjamin Asseraf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7