1. //
  2. // 8es
  3. // Bourg-Marseille (2-3)

Marseille passe, mais encaisse

L'OM verra bien les quarts de finale de la coupe machin, mais a encore trop ouvert les vannes derrière (2-3), pourtant contre une équipe de Ligue 2.

Modififié
2k 13

Bourg-en-Bresse 2-3 Olympique de Marseille

Buts : Boussaha (27e et 92e sp) pour Bourg-en-Bresse // Sarr (13e), Ocampos (50e) et Cabella (75e) pour l'OM

Encore une fois, l'OM s'est compliqué la tâche. En marquant tôt dans la rencontre, les hommes de Michel croyaient passer une soirée tranquille. Mais comme d'habitude, les Marseillais ont flanché. Sur le seul vrai mouvement collectif de Bourg-en-Bresse en première période, un contact litigieux, un peu de malice, et Marseille cède, trop bêtement, trop facilement. Si, globalement, Isla et ses comparses ont eu la maîtrise, les Burgiens n'ont pas démérité. Longtemps restée groupée, la modeste formation de Ligue 2 ne s'est pas jetée dans la gueule du loup, même si elle a finalement logiquement craqué.

But encaissé oblige


Il ne faut que deux minutes aux Marseillais pour entrer dans leur match. Trois contre deux à jouer, Ocampos à la baguette, mais l'Argentin n'est toujours pas décidé à faire des passes. À l'entrée de la surface, sa frappe passe au-dessus. Derrière, le rythme est lent. Bourg-en-Bresse est bien en place, l'OM aussi et les deux équipes ne prennent pas beaucoup de risques dans le premier quart d'heure. Jusqu'à la première vraie offensive des Olympiens. Manquillo dédouble bien avec Isla côté droit, et le jeune latéral sert parfaitement Sarr, esseulé au point de penalty. Un mauvais alignement de la défense qui coûte l'ouverture du score aux locaux (13e). La partie s'emballe légèrement, les Burgiens s'exposent, et Marseille combine bien. Manquillo dédouble encore et donne à Batshuayi en retrait, mais le tir du Belge est bien écarté par Callamand. Marseille attend et joue les contres, mais Ocampos ne donne toujours pas son ballon sur un nouveau trois-contre-deux. Il peut s'en vouloir, puisque quelques minutes plus tard, sur une phase de possession burgienne, Boujedra reçoit le ballon à l'entrée de la surface, au duel avec Sparagna, s'effondre un peu facilement et obtient généreusement un penalty que Boussaha se charge de transformer. Vicieux mais efficace (27e). Bourg-en-Bresse prend la confiance et met un peu plus d'engagement dans les duels. Mais aux vingt mètres, Batshuayi rappelle à tout le monde qu'il rôde en envoyant une frappe qui ne passe pas loin de la lucarne. Puis plus grand-chose. Les locaux tentent de se projeter rapidement vers l'avant, mais peinent dans les derniers gestes. De son côté, l'OM est plein de bonnes intentions, mais techniquement, c'est pas top. Une dernière frappe de Mendy, bien servi en retrait sur corner, renvoie tout le monde au vestiaire. Marseille n'a pas géré, une fois de plus.

Bis repetita


Bourg-en-Bresse revient déterminé et toujours aussi bien regroupé. Mais c'est bien Marseille qui a la maîtrise du ballon. Dans l'axe, Ocampos décale bien Mendy qui se joue de son adversaire avant de rendre la pareille à l'Argentin, seul au point de penalty, pour qu'il redonne l'avantage à l'OM (50e). Comme lors du premier acte, Marseille marque tôt et va, cette fois, devoir garder son avance. Et comme lors du premier acte, Marseille attend, mais ne profite que trop peu des espaces laissés par son adversaire. Les minutes s'écoulent, et l'énergie des joueurs fait de même, mais l'OM semble avoir retenu la leçon et reste bien en place. Mieux encore, les Olympiens vont réussir à tuer le match. Cabella veut dédoubler avec Ocampos, mais l'Argentin rate sa passe. Cabella y croit quand même, récupère à l'entrée de la surface et s'en va gagner son face-à-face contre Callamand, à un quart d'heure de la fin (75e). Derrière, les Marseillais se contentent de gérer, et pour une fois, ils y arrivent. Dernier frisson pour Bourg-en-Bresse sur un penalty de nouveau concédé par Sparagna, et de nouveau transformé par Boussaha (92e). Finalement, Marseille s'impose logiquement face à des Burgiens valeureux, mais certainement trop peu expérimentés pour vraiment inquiéter leurs adversaires. L'OM avance en quarts.

Par Benjamin Asseraf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Michel qui troll en mettant De Ceglie ailier gauche c'était pas mal.
Ocampos je pense qu'il est tout simplement con après 6mois d'analyse.
C'est vraiment une equipe bidon cet OM

Si vous voulez voir du vrai foot allez sur FR3 les enfants
lev_yachine Niveau : DHR
j'ai pas pu voir le match mais Marseille s'est pas vraiment fait peur en fait ?
et pour Ocampos je crois qu'il n'y a rien à faire à part le vendre cher à un club anglais
La prestation abominable de Stephane Sparagna...1 carton jaune, 2 penaltys.

Bouna Sarr a fait du bon bon travail. Il est en jambes, j'espère qu'il est assez en forme pour réitérer cette prestation à Bordeaux.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Message posté par hobotope2
C'est vraiment une equipe bidon cet OM

Si vous voulez voir du vrai foot allez sur FR3 les enfants


FR3 carrément ? Avec Maître Capello, Guy Lux et Fabrice ?
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Ocampos. Ce mec est en passe de devenir mon footballeur préféré.

Sérieusement, avec lui j'ai l'impression de voir une rétrospective Louis de Funès. Et j'adore Fufu.
Le Fuf'.

Le gars, sur un terrain, enchaîne Hibernatus, Le Corniaud et Fantômas. Classique. Trop classique.

Donc ce soir, il nous a fait La folie des grandeurs, L'homme orchestre et L'avare. Joli triptyque.

Quand je vois ses contrôles, c'est toujours L'aile ou la cuisse. Dans la surface, Le petit baigneur.

Manquerait plus qu'il nous foute La zizanie dans le vestiaire.
Trop nul ton commentaire t'as même pas réussi à placer rabbi Jacob ...^^
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
C'est chaud à caser les histoires de rabbis pour un argentin.

Pas envie de me foutre la licra sur le dos.
Ocampos insupportable pourvu que Sarr ait sa chance de jouer car il apporte bien plus !! Par contre déçus par Sparagna ce soir en qui je crois bcp pourtant ! Au rang des satisfaction Pelé dans les airs sur cpa a rappelé son surnom l'albatros digne de ses belles années Mancelle !
Message posté par Gotha
La prestation abominable de Stephane Sparagna...1 carton jaune, 2 penaltys.

Bouna Sarr a fait du bon bon travail. Il est en jambes, j'espère qu'il est assez en forme pour réitérer cette prestation à Bordeaux.


Oui mais pour Sparagna, il prend un jaune alors qu'il y a pas faute du toute le joueur plonge mais l'arbitre était à la rue et le premier péno pareil il y a pas faute il le touche pas si tu vois le ralenti. L'arbitre était tellement nul, une faute sur deux sifflée en première mi temps n'existait pas (j'ai pas vu la deuxième)
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Chargez pas Sparagna sur ce match. Franchement, ce mec est un bon remplaçant, fiable. Ca restera un tâcheron, mais un tâcheron fiable.

S'en prendre à lui, c'est comme s'en prendre à Gilles Grimandi ou à Jan Suchoparek.
Je l'ai pas chargé et c'est sur que l'arbitre a pas aidé en 1er mais bon ce peno a la 92e c'était n'importe quoi comme défense ! Allez jspr le revoir au côté de N'Koudou et avec Lass devant pr qu'il soit plus serein !
Tout ce que je retire de ce match c'est que même avec 5 buts en 90 minutes tu peux avoir un match de M*RDE!! Il va falloir sortir du comédien et des paillettes pour faire croire aux abonnés de Canal que la coupe Moustache est la meilleure des compétitions!

Bourg est en bout de course après son début canon. L'OM, tu te rends compte que cette équipe c'est 3 très bons (Mitchy, Mandanda, Diarra) et des très moyens ... (et donc que le niveau L1 est vraiment très bas, seul le PSG a des vrais bons à chaque poste). L'arbitre n'a pas été capable (à 2 mètres de l'action) de voir que le burgien allait chercher le penalty, ce qui était visible à 10 km).... bref vivement l'arrivée de Canal que je ne me sente plus obligé de regarder ce genre de match amical!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 13